Aspect des pertes blanches, quelle couleur, pour quelle maladie ?

Les pertes blanches abondantes inquiètent. On se demande s’il s’agit d’une maladie et laquelle ? L’aspect des pertes blanches peut déjà donner une information intéressante. Ce n’est bien sûr pas suffisant pour savoir de quoi l’on souffre… ou pas. Mais c’est un indice.

Vos pertes blanches sont blanches et d’aspect normal
Les pertes blanches sont d’aspect normal, mais bien plus abondantes. Et vous ressentez des brûlures, des démangeaisons, des irritations… Il y a quelque chose de pas normal puisqu’en plus, elles sont plus abondantes que d’habitude. C’est peut-être une réaction à quelque chose d’inhabituel, ce que l’on appelle une vaginite irritative. Auriez-vous oublié un tampon ou un préservatif, égaré dans votre vagin. (Ne vous moquez pas, ça arrive à des femmes très bien !). Auriez-vous changé de produit pour l’hygiène intime ? Avez-vous utilisé des préservatifs différents de votre habitude ? Des serviettes ou protèges slips irritants ? Des crèmes spermicides ? Auriez-vous utilisé un sex-toy dont vous seriez allergique à la matière ? Avant d’aller consulter un médecin, faites ce petit bilan pour voir si vous trouvez vous-même la cause.

Vos pertes blanches sont blanches, grumeleuses ?
De couleur blanchâtre, abondantes, vos pertes blanches ressemblent un peu à du lait caillé ou à des grumeaux. Elles n’ont pas tellement d’odeur. Il s’agit peut-être une mycose vaginale (ou candidose puisque c’est le plus souvent dû à une levure appelée candida albicans).
Vous voulez savoir plus en détail comment sont les pertes blanches des mycoses génitales ? Cliquez ici

Vos pertes blanches sont verdâtres ?
Les leucorrhées (l’autre nom des pertes blanches) ne sont plus blanches mais presque vertes et sont très malodorantes et assez abondantes. Il s’agit peut-être d’une infection à Trichomonas Vaginalis. La vulve et le vagin sont rouges et inflammatoires. Attention les rapports sans préservatifs et les partenaires multiples représentent un facteur de risque : l’infection à Trichomonas Vaginalis est une infection sexuellement transmissible (IST). Il existe souvent des brûlures urinaires associées.

Vos pertes blanches sont grisâtres ?
Si elles ont une odeur de poisson pourri, c’est peut-être une vaginose bactérienne, due à  des bactéries anaérobies (se développant en l’absence d’oxygène) qui se sont multipliées dans le vagin. C’est la cause la plus fréquente de pertes anormales, souvent abondantes et de couleur grisâtres. Il ne s’agit pas d’une Infection Sexuellement Transmissible. Cela se produit quand le vagin n’est pas suffisamment acide et/ou que la flore normale du vagin, formée de lactobacilles ne le défend pas bien. La toilette vaginale interne augmente considérablement le risque de vaginose bactérienne. Souvent, l’odeur se révèle encore plus après un rapport sexuel, car le sperme étant basique, il facilite la prolifération des bactéries. Les rapports sexuels fréquents sans préservatif augmentent donc le risque de vaginose bactérienne. Les bactéries en cause sont le plus souvent Gardnerella vaginalis, mais aussi Prevotella spp., Mycoplasma hominis, Mobiluncus spp…
Il existe aussi des vaginoses bactériennes dues à des bactéries aérobies (se développant en présence d’oxygène). Ces bactéries viennent souvent de la région anale ou de la peau. Il s’agit par exemple d’Escherichia Coli, de Staphylocoque doré, ou de streptocoques du groupe B. D’où l’importance de faire attention à ne pas apporter ces bactéries au niveau du vagin : toujours s’essuyer d’avant vers l’arrière quand on va aux toilettes, et ne jamais faire de pénétration vaginale après une pénétration anale (vaginite presque garantie !), et jamais de toilette vaginale interne.

Vos pertes blanches sont jaunâtres ?
Ces pertes jaunâtres et plus abondantes peuvent être dues à une gonococcie (appelée aussi blennorragie) qui est une Infection Sexuellement Transmissible. C’est dû à une bactérie appelée gonocoque, ou Neisseria Gonorrhoeae. Souvent, cette infection donne très peu de signes chez la femme, mais chez l’homme, ça brûle atrocement en urinant : on dit qu’il « pisse des lames de rasoir ! »
L’infection à Chlamidiae Trachomatis peut aussi être en cause ; elle donne le même type de pertes blanches, avec parfois un filet de sang. Mais ici aussi, il y a souvent peu de signes chez la femme. C’est dommage, car cela permettrait d’en faire la détection plus facilement ; cette infection peut entraîner des stérilités si elle n’est pas traitée.

Vos pertes blanches sont transparentes ?
C’est sans doute normal ! En période d’ovulation, les pertes blanches sont très fluides, abondantes, un peu comme du blanc d’œuf cru. C’est un signe qu’une femme est dans ses jours de fertilité maximale. Si vous avez un rapport sexuel, vos pertes vont augmenter le lendemain car le sperme aussi a plus ou moins le même aspect !
Vous voulez en savoir plus sur les pertes blanches abondantes ET normales ? Lisez la suite…

Vos pertes blanches sont marron ou rouges ?
Ce ne sont pas des pertes blanches, mais un saignement. Il peut s’agir de règles, d’un saignement de privation (sous pilule pendant les jours d’arrêt), de spotting (sous pilule pendant les jours de prise de pilule), d’un saignement après le premier rapport sexuel (déchirure de l’hymen). Si vous saignez après un rapport sexuel, ou après la ménopause, il faut impérativement aller consulter. C’est le moment, d’examiner votre col et de voir si vous n’avez pas des cellules cancéreuses sur cette zone.

Au final, n’hésitez pas à voir un médecin !
Les descriptions données ici sont caricaturales. Une perte blanche abondante et inhabituelle peut avoir une couleur pas tout à fait typique, ou être assez différente de ce que nous décrivons selon chaque femme. De plus, certaines infections peuvent être associées. Alors, au moindre doute, si vous avez des pertes anormales, consultez.

Vous avez déjà souffert de pertes blanches abondantes et anormales ?
Racontez-nous de quoi il s’agissait finalement. Et comment vous l’avez vécu. Pensez à laisser un message ci-dessous en bas de la page dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Vous avez des pertes blanches trop abondantes ? Quelles sont les raisons de cette abondance ?
Vous avez peur d’avoir une mycose vaginale ? Et si c’était autre chose ? Pas forcément une maladie qui entraîne des pertes… Lire la suite.

Vous voulez savoir à quoi servent les pertes blanches normales (leucorrhées physiologiques) ? Elles sont plusieurs rôles importants : Lire la suite.

Sources :
– 2011 European (IUSTI/WHO) Guideline on the Management of Vaginal Discharge Jackie Sherrard, Gilbert Donders, David White.
– Infections urogénitales à gonocoque et Chlamydia trachomatis. Professeur Jean-Claude Beani.

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2013

D'autres articles vous intéressent :


By | 2016-05-29T10:18:17+00:00 11 février 2013|Pertes blanches|44 Comments

44 Comments

  1. Vanessa 28 février 2017 at 11 h 34 min - Reply

    Ovulation et pertes blanches opaques
    J’aimerais avoir un bébé. Et en calculant la date d’ovulation, j’en serai sure à j-14 donc normal. Mais j’ai des pertes blanches blanches opaque PAS transparente pendant 5j, dois-je comprendre que l’ovulation a lieu avant soit juste après mes règles ?

    Réponse de médecin pour Vanessa à propos de ces pertes blanches et de son désir de grossesse
    C’est difficile de vous répondre car je ne comprends pas très bien !
    Les pertes blanches précédant l’ovulation sont toujours fluides, filantes et transparentes. Avant, elles sont opaques et après l’ovulation aussi. Mais, chez certaines femmes, ces pertes blanches transparentes sont peu abondantes et elles peuvent rester quasiment au niveau du col de l’utérus. C’est suffisant pour être fertile, mais moins évident pour détecter la fertilité… Donc soit vous étiez avant votre ovulation, soit vous étiez après, soit vos pertes blanches de l’ovulation sont très peu abondantes.

  2. Marina 11 février 2017 at 8 h 54 min - Reply

    Deux tests de grossesse contradictoires.
    J’ai un retard de règles de 12 jours. J ai fait 2 tests de grossesse. Le premier positif et le deuxième négatif. Je ne présente aucun symptôme de grossesse, juste mal aux tétons. J’ai même pris les sytotec l 06/02/17 à 00h, mais je n’ai pas saigné. J’ai des démangeaisons vaginales et j’ai des pertes qui traversent les sous-vêtements. C’est dû à quoi.

    Réponse de médecin pour Doctical à Marina.

    Je vous conseille vivement de voir un médecin pour refaire un test de grossesse et savoir ce qui vous arrive. Il est très rare d’avoir un test positif qui ne soit pas fiable…

  3. Lea 11 janvier 2017 at 14 h 24 min - Reply

    Démangeaisons vaginales et pertes comme du lait caillé
    Depuis quelque temps mon vagin me gratte.. Et le liquide blanchâtre de mon vagin est comme le lait caille.. que faire ?

    Réponse de médecin à Léa pour ses démangeaisons et ses pertes blanches comme du lait caillé
    Ce que vous décrivez ressemble beaucoup à une mycose vaginale. Donc ce serait bien de consulter un médecin si vous n’avez jamais eu de mycose afin d’avoir un traitement adapté.
    A lire : mycose vaginale, comment ça se présente ? Vous pourrez y trouver les symptômes de mycose vaginale.
    Et puis, nos infos sur le traitement médicamenteux des mycoses vaginales.

  4. Anaïs 17 novembre 2016 at 16 h 16 min - Reply

    Pertes brunes entre les règles
    J’ai des pertes marrons claire entre mes règles depuis un an en plus des douleurs dans le bas-ventre comme quand je rentre en période prémenstruelle …
    Ces pertes là survienne aussi une semaine avant les règles est-ce normal ?

    Réponse de médecin à Anaïs pour ses pertes de couleur marron
    Tout d’abord, chez certaines femmes, il peut y avoir un petit saignement au moment de l’ovulation, donc plutôt en milieu de cycle. Cela n’a rien d’anormal. Et ça, c’est pour les femmes qui ne prennent pas de contraception hormonale.
    Chez les femmes sous pilule, (ou sous contraception hormonale en général), il est très fréquent d’observer des petits saignements de faible abondance qui sont alors de couleur brune.
    Sinon, attention, une infection génitale peut également se manifester de cette manière, donc une consultation gynécologique pourrait être importante pour vous.

  5. Lilyrose 15 mai 2015 at 18 h 17 min - Reply

    Sang dans les pertes blanches
    Depuis mardi, j’ai des pertes blanches mélangées à du sang. Je précise que mes règles doivent normalement commencer demain.
    Du coup je ne sais pas si je dois m’inquiéter ou attendre simplement et voir ce qui se passe.
    Je n’ai ni brûlure, ni démangeaison, et elles ne sont pas abondantes se sont plutôt des traces.

    • Doctical 16 mai 2015 at 23 h 20 min - Reply

      Réponse de médecin pour Lilyrose et le sang dans ses pertes blanches.
      Votre corps n’est pas une machine ! Avoir un début de règles un peu plus tôt est tout à fait banal. Et le début des règles commence généralement par des faibles saignements. Ce qui est étonnant, c’est que vous vous inquiétiez pour un événement aussi banal…

  6. Manon 3 mars 2015 at 13 h 45 min - Reply

    Pertes vaginales à odeur de poisson
    J’ai 34 ans, et depuis deux mois, j’ai des pertes vaginales foncées très très malodorantes, avec odeur de poisson. J’ai eu un prélèvement vaginale qui conclut à aucune infection… Auriez vous une idée?

  7. Camille 2 mars 2015 at 21 h 23 min - Reply

    Pertes blanches et odeur de poisson
    Depuis environ 2 semaines mes pertes blanches sentent mauvais et laissent une odeur de poisson. Je n’ai aucune démangeaison, aucun bouton, aucune brûlure. Le seul symptôme c’est cette odeur de poisson pourri. Mes pertes sont de couleur blanche pas épaisses et ne ressemblent pas a du lait caillé. Au niveau de la texture elles sont plutôt normales. Je pense a une infection mais je ne sais pas trop. Je pense aussi que ma toilette intime est inadaptée, j’utilise un gant de toilette, je frotte assez fortement et j’insère mes doigts dans le vagin pour le laver. Serait ce une vaginose, vaginite ou autre ?

    • Doctical 19 mars 2015 at 5 h 00 min - Reply

      Réponse de médecin pour Camille à propose d’odeurs de poisson des pertes blanches.
      Ce que vous décrivez est typique d’une vaginose. Et bien sûr, votre toilette est non seulement inadaptée, mais vraisemblablement à l’origine de cette vaginose. Donc voici des infos sur la vaginose.

Leave A Comment