Pendant la grossesse, les hormones féminines changent. Et comme elles agissent sur les pertes blanches et bien, les pertes blanches changent aussi. Mais que se passe-t-il et quelle observation peut-on faire des pertes blanches de la grossesse ?

Les pertes blanches augmentent dès le début de la grossesse

Quand une femme est enceinte, habituellement, ses pertes blanches augmentent. Et cela peut se produire assez rapidement, disons environ trois semaines après le rapport sexuel à l’origine de la grossesse. Pas plus tôt quand même, car il faut que les hormones changent pour percevoir une différence.

Les pertes blanches abondantes, un signe de grossesse ?
Les pertes blanches peuvent être un symptôme de grossesse. MAIS, ce n’est pas DU TOUT un symptôme de grossesse très fiable, ni  très important. En effet, certaines femmes n’observent pas spécialement de changement dans leurs pertes blanches, alors qu’elles sont enceintes. D’autres observent certains cycles des pertes blanches plus abondantes, alors qu’elles ne sont pas enceintes. Donc on ne peut se fier aux pertes blanches pour détecter un début de grossesse. LE signe de grossesse, c’est l’absence de règles. Et au moindre doute, il faut faire un test de grossesse 3 semaines après le rapport sexuel potentiellement à l’origine de cette grossesse.

Pertes blanches abondantes de la grossesse, quel aspect ?
Les pertes blanches de la grossesse sont souvent de couleur laiteuse. Elles peuvent être très fluides et certaines femmes ont l’impression d’être mouillées en permanence. Ces pertes blanches abondantes sont tout à fait normales. Notez que les pertes blanches de la grossesse peuvent être, selon les moments, plutôt blanches, un peu jaunes, jaune clair ou un peu plus foncé, transparentes, … Toutes ces pertes blanches sont normales.

–  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –
Information

Vous souhaitez soigner une mycose intime par une méthode naturelle pendant votre grossesse ?
Nos médecins ont travaillé pour mettre à votre disposition un dossier très pratique sur une méthode efficace de traitement. Il s’agit d’un traitement naturel, sans danger pour vous ou pour votre bébé pour soigner une mycose vaginale ou vulvaire. Il est fait pour vous si vous pensez avoir une mycose vaginale et que vous ne souhaitez pas utiliser de traitement chimique ni d’huiles essentielles (déconseillées pendant une grossesse). Lisez la suite…

–  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –
Suite de l’article :

Pertes blanches de la grossesse, pourquoi ?
Dès le début de la grossesse, le corps d’une femme subit l’influence d’hormones à fortes doses. La progestérone et les estrogènes augmentent considérablement. La progestérone renforce la fermeture du col de l’utérus, augmente et épaissit les sécrétions du col de l’utérus ce qui est à l’origine d’une partie des pertes blanches (pertes blanches épaisses). Notez que le nom progestérone signifie pro = pour et gestérone = gestation. Donc hormone pour la gestation ou pour la grossesse.
Les estrogènes qui augmentent considérablement pendant la grossesse sont à l’origine d’un renouvellement plus rapide des cellules de la surface du vagin. D’où un auto-nettoyage plus intense et des pertes blanches plus abondantes.
Une autre raison à l’augmentation de ces pertes blanches, c’est tout simplement l’augmentation de la circulation locale. Pour faire un bébé, il faut apporter beaucoup de nutriments, d’oxygène… Et tout cela arrive par le sang de la maman. Donc la zone génitale voit sa circulation sanguine augmenter considérablement. Or, cette circulation entraîne un gonflement de la zone sexuelle, et des réactions exacerbées : plus d’humidité vaginale, de pertes blanches, plus d’excitation sexuelle (surtout sensible le deuxième trimestre, mais parfois dès le premier !) et pour certaines, les plus chanceuses, plus de plaisir !

Pertes blanches pendant la grossesse, un goût bizarre ?
Pendant la grossesse, la lubrification vaginale, donc les pertes blanches dues à l’excitation sexuelle peuvent prendre un petit goût spécial, un goût métallique. Comment le sait-on ? Simplement parce que bien des couples ont des relations sexuelles pendant la grossesse (heureusement) et pratiquent le cunnilingus… Du coup, le partenaire peut sentir ce goût spécial. C’est normal !

Pertes blanches pendant la grossesse, et la sexualité ?
Les pertes blanches de la grossesse sont plutôt bénéfiques pour la sexualité. Elles rendent le vagin bien humide et hydraté, ce qui peut constituer un changement très important pour les femmes qui étaient habituées à la pilule contraceptive. En effet, la pilule a tendance à diminuer les pertes à cause du blocage de l’ovulation et souvent à diminuer le désir sexuel et l’excitation. Du coup, la grossesse, ça peut paraître changer beaucoup de choses !
Notez que le deuxième trimestre de la grossesse est parfois appelé « la lune de miel de la grossesse » car la sexualité y est souvent très épanouie pour les femmes.

Et si c’était une mycose vaginale ?
Les pertes blanches augmentent naturellement pendant la grossesse. Mais parfois, il s’agit d’une mycose vaginale, problème fréquent pendant la grossesse.
Nous avons réalisé un guide pour vous informer sur les traitements naturels d’une mycose pendant la grossesse. Ces traitements sont à la fois très efficaces, utilisables pendant la grossesse en toute sécurité, et ils ont fait l’objet d’études. Nous sommes très fiers de notre guide rédigé par des médecins qui ont fait un gros travail de recherche. C’est pour cela que nous avons mis du temps avant de vous le proposer !  Ce guide est enfin disponible ici.

Si vous avez un doute, lisez nos articles :
Les mycoses vulvo-vaginales pendant la grossesse.
Le traitement des mycoses vaginales chez une femme enceinte
Quels médicaments éviter à tout prix en cas de mycose vaginale pendant une grossesse ?
Pourquoi une mycose vaginale peut être risquée chez une femme enceinte ?

Les pertes blanches, d’autres informations…
J’ai des pertes blanches très abondantes, pourquoi ?
Les pertes blanches normales, c’est comment, ça sert à quoi ?
Quelles différences entre pertes blanches des mycoses vaginales et pertes blanches normales ?
La couleur des pertes blanches, une information qui vous oriente…

Quelque chose vous fait réagir dans cet article ?
Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2013

 

Ajouter au panier

 

D'autres articles vous intéressent :