Quel microbe est la cause d’une mycose vaginale?

Quel microbe provoque des mycoses vulvo-vaginales ?

Les mycoses vaginales ne sont pas provoquées par une bactérie, un parasite, ou un virus. Un autre type d’agent infectieux est à l’origine des mycoses génitales.
Le candida albicans est l’agent des mycoses gynécologiques.
Il s’agit d’un champignon de la famille des levures.
Cet agent infectieux est très fréquent au niveau de la zone vulvo-vaginale puisque 10 à 15 % des femmes en sont porteuses… Sans forcément avoir des signes de mycoses génitales.

Pourquoi les candida albicans provoquent des mycoses vaginales ?
Si les candida albicans peuvent être présents sans provoquer de problème, pourquoi ce microbe agresse-t-il tout à coup la muqueuse vaginale ? Le candida existe normalement sous la forme d’un spore. Il est arrondi comme une petite cellule et repose sur la muqueuse vaginale sans lui faire de mal. Lors d’un déséquilibre au niveau du vagin ou de la vulve, il change de forme et devient agressif. Il se transforme en un filament qui peut traverser les cellules protectrices de la surface du vagin. Les candida se multiplient sous cette forme filamenteuse et provoquent une irritation et une mycose vaginale.

L’aspect des candida albicans
Sur cette image, vous pouvez observer très nettement les deux formes que peut prendre cette levure à l’origine des mycoses vulvo-vaginales. Les spores ronds et la forme de filaments.

Les mycoses génitales ne sont pas toujours dues aux candida albicans
Le candida albicans est responsable de 80 % des mycoses vaginales. Il existe d’autres levures, plus rares qui peuvent également provoquer des mycoses vaginales.
Par exemple Torulogsis glabrata, variété de levure assez résistante aux traitements. Elle serait à l’origine de 5 à 10% des cas de mycoses vaginales.
D’autres levures sont encore plus rares (par exemple candida krusei ou tropicalis).

Ces agents infectieux peuvent être moins sensibles aux traitements habituels et être à l’origine de mycoses vulvo-vaginales récidivantes (MVVR) plus difficiles à traiter.

Vous avez eu un prélèvement vaginal lors d’une mycose vaginale ?
On vous a détecté un candida albicans, candida glabrata ou autre condida ?
Dîtes-nous comment cela s’est passé. Pensez à laisser un message ci-dessous en bas de la page dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

La flore vaginale protège le vagin contre les candida albicans. Si vous voulez savoir ce qu’est exactement la flore vaginale, lire la suite.

Quels médicaments « anti candidose » prendre pour éliminer ce microbe, afin de retrouver la santé vulvo-vaginale ? Lire la suite

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2013

Sources : Mycoses vulvo-vaginales, interview du Dr JM Bohbot. (avenirsdefemmes.com)

 

D'autres articles vous intéressent :


By | 2016-12-18T23:39:22+00:00 10 février 2015|Comprendre la mycose vaginale|1 Comment

One Comment

  1. Amini 7 juin 2013 at 12 h 07 min - Reply

    😀 depuis lundi j’ai été au doc et rien ne marche doit faire analyse mais ça me démange. j’ai peur car crème mycoster me soulage et j’espere avoir rien dans mon sang.

Leave A Comment