Mycose vaginale guérie, douleur sexuelle persistante

Il y a plusieurs mois Aurélie a eu un traitement pour une mycose vulvo-vaginale. Lors des rapports sexuels elle continue à avoir horriblement mal, et ressent des brûlures, des douleurs. Pourtant, son gynécologue lui assure que sa mycose vaginale est guérie. Que se passe-t-il ?

Une mycose génitale, ça fait mal sur le moment.
Une mycose irrite l’intérieur du vagin qui devient extrêmement sensible et douloureux. C’est pourquoi il faut interrompre les rapports sexuels pour les reprendre seulement quand sa muqueuse est cicatrisée.

Pourquoi des douleurs après guérison d’une mycose vulvo-vaginale ?
Il est probable qu’Aurélie a repris trop rapidement sa vie sexuelle. En effet, si le vagin n’est pas totalement guéri, même si la mycose vaginale est en bonne voie de traitement, la pénétration continue à faire un peu mal. Et cette douleur s’inscrit dans la mémoire du corps. Lors des relations sexuelles suivantes, le corps se souvient très bien d’avoir souffert, et il a un réflexe de retrait : le vagin se contracte, et il lubrifie moins. Il n’a pas envie d’avoir mal, alors il vous envoie de signaux pour éviter de faire l’amour. Ainsi, même quand votre corps est totalement guéri, la mémoire reste.

Comment refaire l’amour sans douleur après une mycose vulvo-vaginale ?
Tout d’abord, commencer par attendre la  fin du traitement de la mycose gynécologique, sa guérison complète et l’absence de douleur pour recommencer à avoir des rapports sexuels.
Si la douleur post mycose persiste lors des relations sexuelles, il faut ré-apprivoiser le vagin. Cela signifie qu’il faut avoir des relations sexuelles très très doucement. Le vagin est comme un animal blessé qui se méfie. Il a besoin de tendresse et de patience. La méthode, consiste à utiliser beaucoup beaucoup de gel lubrifiant et à pratiquer une pénétration extrêmement douce, millimètre par millimètre en arrêtant au moindre signe de douleur. Cela peut donner quelques relations sexuelles un peu étranges, mais en respectant la peur et la douleur du vagin, ce blocage se résout en général très rapidement.

– – –

Un nouveau partenaire et vous avez une mycose vaginale ? Cela s’explique. Lisez la suite…

Vous voulez connaître les 5 trucs pour une sexualité sans mycose ? Lisez la suite…

Après une mycose vaginale, vous avez encore des douleurs sexuelles ?
Ou vous avez trouvé une solution pour ne plus éprouver de douleurs pendant les rapports sexuels ? Laissez un message ci-dessous en bas de la page dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande aussi un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

(c) infosanteonline 2013

D'autres articles vous intéressent :


By | 2016-06-11T08:54:35+00:00 21 septembre 2012|Mycoses et sexualité|3 Comments

3 Comments

  1. Caipirina 14 novembre 2013 at 15 h 32 min - Reply

    J’ai été traitée pour une mycose vaginale, type candida albicans, d’après ma généraliste. A ma demande elle m’a prescrit des analyses car ce n’était pas la première fois que j’avais mycoses vaginales, sauf que là je trouvais que ça durait un peu longtemps, malgré l’utilisation de savon d’hygiène intime spécifique, type gyn hydralin qui est au ph alcalin (dont lutte contre trop d’acidité au niveau vaginal). La mycose s’était apaisée, puis est revenue. D’où la prescription d’un traitement avec ovule + pommade. Au bout d’une semaine, il y a eut amélioration (après la deuxième prise de l’ovule). Mais depuis lors de la pénétration (un essai total) puis juste essai à l’entrée, j’ai des douleurs vaginales, plus brûlures à l’intérieur. Les analyses faites (prélèvement au niveau du col en laboratoire) n’avait même pas indiquées de présence d’une quelconque levure: flore vaginale normale, et c’était avant le traitement. la douleur persistante peut-elle être du a mauvaise cicatrisation? merci d’avance

  2. lylah 15 décembre 2014 at 20 h 35 min - Reply

    Bonsoir je voudrais savoir si une mycoses vaginal peut expliquer la secheresse vaginal chez une vierge . Je suis vierge et avec monn copain les preliminaires durent super longtemps j’ai envie de lui mais je ne mouille pas , sachant que j’ai des pertes blanches abondantes depis des années et non traités .

  3. Mado 27 novembre 2014 at 8 h 50 min - Reply

    [b]Traitement qui empire la situation[/b]
    J’ai été traitée pour un déséquilibre de ma flore vaginale. J’avais juste des odeurs vaginales. On m’a prescrit des analyses qui on confirmé le déséquilibre. Et elle m’a prescrit du Secnol à prendre en une fois, il y a 1 mois. Depuis c’est l’enfer. J’ai horriblement mal après chaque rapport, ça me pique énormément. J’ai pensé que j’avais une mycose vaginale, donc je suis allé acheter des ovules et une crème a appliquer. Cela n’a rien changé. Je ne sais pas quoi faire j’ai rendez-vous que dans 3 semaines, je me refuse à mon mari depuis 1mois. Cela commence a jouer sur mon moral..

Leave A Comment