Les médicaments prescrits par les médecins contre une mycose vaginale ou vulvaire (crème, ovule) sont souvent efficaces, et heureusement. Mais pas toujours. Pour certaines femmes, c’est la galère. Alors pourquoi le traitement n’est-il pas efficace pour elles ?

La mycose est due à un problème de terrain déséquilibré.
Une mycose vulvaire ou vaginale est toujours due à un déséquilibre de la flore intime qui permet à des levures de proliférer. Or, même si le traitement de la mycose est le bon, une fois cette mycose bien traitée, si le déséquilibre de la flore persiste, la mycose revient rapidement ou au pire, elle persiste. Donc le traitement seul ne suffit pas. Il faut s’occuper de l’environnement intime et offrir des conditions de vie défavorables aux mycoses.
Pour cela, vous pouvez lire nos informations sur l’hygiène intime pour éviter les mycoses.

Les médicaments sont mal supportés
Dans ce cas, les démangeaisons persistent pendant et après le traitement.
Certains médicaments prescrits en traitement des mycoses (antimycosiques) sont mal supportés par certaines personnes. Dans ce cas, dès que vous les utilisez, vous avez une réaction d’irritation ou même une allergie. Donc si la mycose semble empirer avec le traitement, il faut arrêter tout de suite. Le médicament peut quand même être efficace contre les candida albicans, mais au prix d’une irritation. Or, en vous irritant, il risque de relancer une nouvelle mycose puisque l’irritation facilite le passage de la forme normale des levures à leur forme agressive…

Les rapports sexuels sont irritants
Si vous avez une relation sexuelle très vite après le traitement, pour peu que la muqueuse vulvaire ou vaginale soit encore irritée, les frottements vont augmenter l’irritation et les levures vont à nouveau se présenter sous forme agressive… et relancer une mycose. Notez que les levures candida albicans sont naturellement présentes dans l’organisme de nombreuses personnes… Il est illusoire de penser les éradiquer totalement.

La mycose est due à une levure rare
Dans certains cas, la mycose n’est pas due à la levure la plus fréquente, le candida albicans, mais à une autre levure comme candida krusei, candida tropicalis, candida glabrata, etc. Or, ces autres levures sont souvent moins sensibles aux médicaments, donc plus résistantes. C’est pourquoi certains traitements médicaux ne donnent pas les résultats attendus.
Et ce cas n’est pas si rare, puisque 20 % des mycoses génitales sont dues à ces autres levures.
Si vous souhaitez vous traiter contre une levure résistante, nous avons un dossier qui traite de ce sujet et propose de se soigner par des huiles essentielles adaptées à ces levures.

Votre mycose vaginale n’est pas une mycose, mais une infection due à des bactéries !
Très souvent, une femme qui a quelques soucis gynécologiques pense qu’elle a une mycose. Et se soigne pour ça. Or, les vaginoses bactériennes sont (un tout petit peu) plus fréquentes que les mycoses. Elles provoquent aussi des pertes anormales, mais ne sont pas dues aux mêmes micro-organismes et le traitement n’est donc pas le même. C’est logique que dans ce cas un traitement pour soigner une mycose soit inefficace, puisque la maladie est une autre maladie. Elle se soigne par des antibiotiques.

Ce que l’on prend pour une mycose vaginale mais une maladie de peau
Parfois, une femme souffre de démangeaisons, elle a quelques pertes et pense souffrir de mycose. Or, il existe des maladies dermatologiques, c’est-à-dire des maladies de la peau ou des muqueuses et qui entraînent des démangeaisons, mais qui n’ont absolument rien à voir avec une mycose. Et le traitement est complètement différent.
Alors, il peut être utile de consulter un médecin gynécologue ou dermatologue pour savoir exactement ce dont il s’agit.
Pour davantage d’informations sur ces autres maladies, nous vous conseillons de lire notre article : mycose intime, et si c’était autre chose ?

D’autres articles peuvent vous intéresser :
Le traitement médical de la mycose vaginale.
Phytothérapie contre mycose vaginale
Soigner une mycose en soignant le terrain

Vous avez eu une mycose qui n’a pas bien guéri ?
Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2016

 

Ajouter au panier

 

D'autres articles vous intéressent :