Une mycose gynécologique, c’est très gênant. Si la mycose vaginale n’a rien d’agréable, plusieurs raisons expliquent la gêne ressentie par les femmes souffrant de ces mycoses vulvo vaginales.

Une mycose vaginale, ça fait mal.
Une femme sur deux dit éprouver des douleurs quand elle a une mycose vaginale.

La mycose génitale entraîne un stress
D’après 68 % des femmes qui ont eu au moins une mycose vaginale dans leur vie, cette mycose génitale entraîne un stress.
Éprouver des douleurs, des brûlures au niveau de la vulve et du vagin est très désagréable…
Et vous pouvez difficilement en parler. Avec un aphte dans la bouche, vous pouvez dire «  je suis gênée pour manger, j’ai un aphte ». Avec une mycose, vous pouvez difficilement dire à une collègue « je suis gênée pour m’assoir, j’ai une mycose vaginale… » D’où, peut-être le stress et en tout cas, un désagrément important.
Ce stress peut aussi être lié à l’idée (fausse) qu’une mycose vaginale serait une Infection Sexuellement Transmissible (ou IST, anciennement MST). Ce n’est pas le cas.

Avec une mycose vaginale, on se sent malade :
En effet, 54 % des femmes ont le sentiment d’être malades quand elles souffrent d’une mycose vaginale. Les femmes sont courageuses si quasiment la moitié d’entre elles considèrent une mycose génitale comme une petit inconvénient et non comme une maladie !

Une mycose vulvo-vaginale handicape la vie sexuelle.

La vie sexuelle est très handicapée pour les femmes souffrant de mycose vaginale pour 92 % d’entre elles. Autant dire presque toutes. Soit parce que les rapports sexuels sont douloureux, soit parce que les pertes blanches sont gênantes à ce moment encore plus…

Une mycose gynécologique gêne la vie sociale
Environ 62 % des femmes ayant souffert d’une mycose vulvo vaginale se sont senties handicapées pendant la durée de cette mycose vulvo-vaginale.

Une mycose vaginale entraîne des angoisses
Une mycose vulvovaginale est d’autant plus gênante qu’elle peut récidiver. Certaines femmes la craignent et cela peut beaucoup les handicaper. Au moindre petit signe d’irritation, elles ont peur d’une nouvelle mycose vaginale.

Vous avez horriblement souffert d’une mycose vaginale ?
Partagez ce que vous avez subi… Pensez à laisser un message ci-dessous en bas de la page dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Une mycose vaginale c’est vraiment gênant pour la sexualité. Mais les relations sexuelles peuvent déclencher des mycoses vaginales. Alors pourquoi le rapport sexuel peut déclencher des mycoses vaginales ? Lire la suite.

Le zinc est un oligoélément pouvant aider à éviter les mycoses vaginales. Lire la suite.

Cet article a été écrit par un médecin rédacteur.

© infosanteonline 2013

D'autres articles vous intéressent :