Pertes blanches abondantes, pourquoi ?

Des pertes blanches abondantes, ça peut se révéler gênant.

On ne se sent pas sûre de son hygiène intime, on ne sait pas très bien comment gérer, on a peur que le partenaire n’apprécie pas, et on se demande si c’est normal. Alors les pertes blanches abondantes, ça se produit quand et pourquoi, que faire, quel traitement ?

Les pertes blanches abondantes et normales de la puberté
Au moment de la puberté, environ un an avant les premières règles, les pertes blanches apparaissent. Elles sont dues à l’augmentation des hormones sexuelles fabriquées par les ovaires. A ce moment de la vie, les pertes blanches peuvent être abondantes, car le corps réagit fortement aux hormones. De la même manière que la peau devient souvent assez grasse parce qu’elle fabrique beaucoup de sébum, la zone sexuelle produit des pertes blanches souvent plus abondantes qu’elles le seront par la suite. Cela peut être un peu gênant, mais ces pertes blanches sont signe d’une puberté qui se passe bien.

Les pertes blanches abondantes normales de la grossesse
Pendant une grossesse, le corps d’une femme est sous l’influence d’hormones à fortes doses. Du coup, les pertes blanches deviennent souvent très abondantes. Elles sont habituellement de couleur laiteuse. Ce phénomène est dû au fait que les cellules de la surface du vagin se renouvellent plus rapidement pendant une grossesse. D’où un auto-nettoyage plus intense et des pertes blanches plus abondantes. La lubrification vaginale, pendant la grossesse peut avoir un petit goût métallique.

Les pertes blanches abondantes et normales du désir sexuel
Une femme très amoureuse qui éprouve un fort désir va être souvent en état d’excitation sexuelle… même si l’homme qu’elle désire n’est pas là. Il suffit de penser à lui, de fantasmer ou d’anticiper une relation sexuelle. Elle peut donc avoir une lubrification vaginale assez intense, signe d’excitation sexuelle. Ce sont plutôt des sécrétions transparentes et fluides. C’est bien sûr normal et même signe de bonne santé sexuelle !

Les pertes blanches abondantes normales des rapports sexuels fréquents.
Lorsqu’on fait souvent l’amour et sans préservatif, à chaque éjaculation, du sperme vient dans le vagin. Ce sperme devient plus fluide en environ 30 minutes. Si une femme a une relation sexuelle le soir, le lendemain matin, elle aura des pertes blanches abondante, et pendant une bonne partie de la journée. Et si elle fait à nouveau l’amour le soir, idem… et ainsi de suite. Avoir une vie sexuelle intense, cela n’a rien d’anormal, cela fait partie de la vie, à certaines périodes.

Les pertes blanches abondantes et anormales d’une toilette trop intense.
Une toilette vulvaire et vaginale trop intense à tendance à agresser la vulve. Elle se défend comme elle peut, souvent en produisant plus de pertes blanches. Si elle se sent asséchée par exemple, elle produit plus de sécrétions. Donc il ne faut surtout pas chercher à assécher la vulve ou l’intérieur du vagin.

Les pertes blanches abondantes normales dues au stérilet.
Le stérilet, placé dans l’utérus, avec son fil qui descend dans le col de l’utérus peut augmenter la quantité des pertes blanches. C’est un effet secondaire connu du dispositif intra utérin (ou DIU), l’autre nom du stérilet.

Les pertes blanches abondantes dues à un ectropion.
L’ectropion du col de l’utérus est un phénomène où la muqueuse de l’intérieur de l’utérus s’étend à l’extérieur du col de l’utérus. Pour expliquer ça clairement, ce n’est pas facile ! C’est un peu comme si la muqueuse de l’intérieur de votre bouche s’étendait sur vos lèvres, voire sur votre menton. Au lieu de la peau à cet endroit, vous auriez un tissu tout humide sur le visage. Pas étonnant d’imaginer que votre visage serait humide et baveux. Alors, en cas d’ectropion sur le col de l’utérus, il y a des pertes blanches plus abondantes. C’est à voir avec le gynécologue, et l’ectropion peut se soigner.

Les pertes blanches abondantes anormales…
Les pertes blanches abondantes sont anormales quand elles sont irritantes, quand elles sentent mauvais, quand elles brûlent, quand elles entraînent des démangeaisons, quand elles sont vertes, très jaunes, forment des sortes de caillots, sont accompagnées de saignements, de douleurs pendant les rapports sexuels, de troubles urinaires…

Dans ce cas, il faut consulter rapidement un médecin pour en déterminer la cause et prendre un traitement adapté.

Les avantages des pertes blanches normales.
Certaines femmes apprécient les pertes abondantes normales car elles sont un lubrifiant vaginal très efficace : elles permettent d’avoir des relations sexuelles avec peu de préliminaires, sans avoir besoin d’une longue montée de l’excitation. Pour d’autres femmes, les pertes blanches abondantes paraissent gênantes, peut-être parce qu’elles n’ont pas une conscience profonde de leur importance dans la fertilité, la sexualité, et l’écologie vaginale.

Mais au fait, les pertes blanches normales, ça sert à quoi ? Les pertes blanches ne sont pas là pour rien. Elles ont plusieurs rôles. Le premier rôle des pertes blanches est de  Lire la suite

Quelles différences existe-t-il entre des pertes blanches normales et des pertes blanches dues à une mycose vaginale ? Lire la suite

Vous avez ou vous avez eu des pertes blanches très abondantes ?
Racontez-nous ça. Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© Doctical 2013

D'autres articles vous intéressent :


By | 2017-09-25T11:49:48+00:00 23 février 2015|Pertes blanches|

158 Comments

  1. Lysa 6 janvier 2017 at 11 h 42 min

    Nuit de noce sans contraception
    J’ai 24 ans, et hier c’était ma nuit de noce. C’était la première fois que j’avais un acte sexuel. Pendant l’acte, mon mari n’a pas éjaculé, mais j’avais des pertes blanches coagulé qui sortaient au début. J’ai paniqué parce que je pensais que c’était lui qui avait éjaculé. Or, nous voulons profiter de notre première année de mariage. On s’est dit pas de grossesse. Et il m’a affirmé qu’il n’avait pas éjaculé.
    Alors voici mes questions, la première fois, est-ce possible qu’un homme puisse éjaculer sans s’en rendre compte ? Et la deuxième est-ce normal ce qui m’est arrivé ? Est ce qu’il y a des risques que je tombe enceinte ?

    Réponse de médecin à Lysa qui se pose des questions après sa nuit de noce
    Tout d’abord, oui, un homme peut éjaculer sans l’avoir décidé, et parfois même sans vraiment s’en rendre compte.
    Ensuite, il est normal d’avoir des pertes blanches différentes quand on a un rapport sexuel, parce que la lubrification vaginale produit un fluide et que même avant l’éjaculation, un homme produit un fluide qui sort par le pénis, le liquide des glandes de Cowper qui est un lubrifiant.
    Et sinon, vous pouvez mettre en route une grossesse… si vous n’avez pas de contraception. Sans préservatif, pilule, implant, patch, anneau contraceptif, stérilet (ou toute autre méthode), toute pénétration entraîne un risque de grossesse, même sans éjaculation. Le risque de grossesse avec la méthode du retrait (l’homme se retire avant d’éjaculer) est de 27 %. Cela signifie qu’avec cette méthode, sans autre contraception, vous avez un peu plus d’une chance sur 4 d’être enceinte dans l’année.

  2. Kaynatty 5 mai 2016 at 10 h 10 min

    Pertes blanches abondantes et odorantes
    J’ai des pertes blanches abondantes avec odeur

    Réponse de médecin pour Kaynatty à propos de pertes blanches odorantes et abondantes
    Lisez tout simplement notre article sur les pertes odorantes.

  3. Bibi 17 avril 2016 at 12 h 37 min

    Pertes blanches variables sous pilule
    J’ai 30 ans et des pertes blanches abondantes depuis très longtemps. Avec mon ami nous avons remarqué qu’il y a différentes phases, parfois elles sont transparentes et inodores, et d’autres fois blanches, crémeuses et d’après mon ami plus odorantes (ce qui est franchement gênant). J’ai l’impression que c’est en fonction de mon cycle, sauf que je prends la pilule depuis 6 ans… Cela vous paraît-il normal ?

    Réponse de médecin à Bibi pour Doctical
    Vous avez parfaitement raison, l’aspect et la nature des pertes blanches dépend des hormones. Chez une femme qui ne prend pas de pilule, les pertes blanches varient au fil du cycle.
    Quand les estrogènes sont à un taux élevé, elles sont fluides et transparentes, puis sous l’effet des progestatifs, deviennent opaques, plus jaunes ou blanches et compactes.
    Si vous avez une pilule bi ou triphasée, elle reproduit plus ou moins les hormones naturelles donc cela explique la variation de ces pertes blanches.
    D’autre part, les pertes blanches normales dépendant également d’autres facteurs. Vous pouvez lire nos informations sur les pertes blanches normales pour mieux comprendre le phénomène.

  4. Nono 4 avril 2016 at 19 h 31 min

    Des pertes blanches avant mes premières règles
    Cela doit bien faire 6 mois que mes pertes blanches sont d
    evenues plus abondantes. J’en ai beaucoup et tous les jours ! Elles n’ont pas de couleur ou d’odeur anormale. Je suis vierge (donc aucun rapport sexuel) et je n’ai pas encore mes règles. Je ne sais pas trop quoi en penser , pouvez-vous m’éclairer sur la question svp ?

    Nous vous conseillons tout simplement de lire notre article sur les pertes blanches avant les premières règles. Vous verrez que ce que vous décrivez est normal et signe de bon fonctionnement de votre corps !

  5. Pinkyme 3 avril 2016 at 6 h 10 min

    Utilisation de savon de Marseille : mes pertes ont changé
    J’ai des pertes vaginales liquide et blanches qui démangent un peu voire qui piquent. Depuis un lavage de ma vulve avec du savon de Marseille. Elle ne sont pas odorantes ni épaisses.

    Réponse de médecin pour Doctical à Pinkyme

    Le savon en général et déconseillé pour la toilette intime. Pourquoi ? Parce qu’il décape beaucoup, ce qui n’est pas recommandé pour une zone de muqueuse. Auriez-vous l’idée de vous laver l’intérieur de la bouche avec du savon de Marseille ?
    D’autre part, il est basique (alcalin) alors que la vulve est normalement acide. Il perturbe donc cette acidité. Il faut plutôt se laver avec des produits spécifiques, du savon sans savon (syndet ou détergent synthétique) qui est moins décapant et qui n’est pas basique.
    Voici un article pour des infos sur la toilette idéale pour éviter les mycoses vaginales (et autres infections !)

  6. Virginie 26 février 2016 at 1 h 09 min

    Pertes blanches après rapport sexuel protégé
    J’ai eu des rapports sexuels avec préservatif à chaque fois que nous faisions l’amour.
    J’en ai eu 5 fois en deux jours. Depuis j’ai beaucoup de pertes blanches, abondantes et odorantes.
    A quoi cela est dû ?

    Réponse de médecin pour Virginie et ses pertes blanches après 5 relations sexuelles avec préservatif
    Si vous avez des pertes blanches abondantes après un rapport sexuel protégé par un préservatif, cela ne peut pas être dû à la présence de sperme. En effet, le sperme se retrouve dans le préservatif, donc il ne peut pas être présent dans votre vagin. Il ne peut pas non plus s’agir d’une infection sexuellement transmissible (IST) puisque cette relation sexuelle était protégée.
    En revanche, je pense qu’il s’agit tout simplement de votre lubrification vaginale mélangée au lubrifiant de surface du préservatif. En effet, avec 5 rapports sexuels en 2 jours, vous avez eu une lubrification vaginale intense, qui, ajoutée au lubrifiant placé à la surface du préservatif, forme un liquide qui s’ajoute bien sûr aux pertes de tous les jours.
    Ce n’est donc pas inquiétant a priori. Je vous conseille simplement d’attendre quelques jours et de voir si vos pertes redeviennent comme elles le sont habituellement. Sachant que bien évidemment, elles varient selon les jours du cycle.
    A lire, notre article sur les pertes blanches après un rapport sexuel.
    Et puis la réponse à une jeune femme qui pose à peu près la même question que vous : pourquoi j’ai des pertes blanches après un rapport sexuel protégé ?
    A noter encore que le fait que vos pertes soient odorantes n’est pas forcément anormal. Les pertes blanches peuvent avoir une petite odeur, mais si elles sont malodorantes, c’est différent, il faut s’en inquiéter. A lire, des infos sur que faire en cas de pertes blanches malodorantes ?
    Et puis sur la vaginose, infection (non sexuellement transmissible !) entraînant des pertes blanches malodorantes.

Comments are closed.