Pertes blanches normales, c’est comment, et ça sert à quoi ?

Pertes blanches normales

Les pertes blanches, c’est normal et même très utile. Une femme en bonne santé génitale, sans mycose vaginale a des pertes blanches et heureusement. Petite explication…

Les pertes blanches, un mélange de plusieurs pertes blanches différentes
Les pertes blanches normales contiennent divers composants qui varient selon le moment du cycle :
– Le résultat de l’auto nettoyage de la vulve et du vagin.
– Le fluide des glandes de Bartholin et de Skène.
– L’hydratation normale de surface du vagin.
– La glaire cervicale produite par le col de l’utérus.
– Le fluide de lubrification sexuelle liée au désir sexuel.
– Le sperme éventuellement.

Les pertes blanches et l’auto nettoyage du vagin
On sait qu’il ne faut jamais laver l’intérieur du vagin, ni avec de l’eau, ni avec un produit désinfectant, ni avec une lingette, ni avec le jet de la douche. Le vagin n’a pas besoin d’être nettoyé, il est auto nettoyant !
Pour s’auto nettoyer, il élimine les cellules mortes de la surface du vagin (muqueuse vaginale), et les fluides de la surface de la muqueuse vaginale qui tombent vers l’extérieur du vagin, grâce à l’action toute simple de la pesanteur. Donc, vos pertes blanches sont le résultat de l’auto nettoyage de votre vagin. Ce type de pertes est peu abondant, laiteux ou opalescent et augmente en période prémenstruelle, avant les règles.

Les pertes blanches et les fluides des glandes de Bartholin et de skène
Les glandes de Bartholin sont situées dans l’épaisseur des petites lèvres, entre le milieu et l’arrière des petites lèvres, plus près de l’arrière. Il existe une glande de Bartholin chaque côté, une pour chaque petite lèvre. Ces glandes fabriquent un fluide au moment de l’excitation sexuelle. Ce fluide se retrouve donc tout naturellement dans les pertes blanches.
Les glandes de skène, aussi appelées glandes para urétrales ou prostate féminine fabriquent un fluide plutôt expulsé au moment de l’orgasme. Il entre aussi dans la composition des pertes blanches féminines…

Les pertes blanches et l’hydratation vaginale
L’intérieur du vagin est humide, puisque c’est une muqueuse, elle est humide comme l’intérieur de la bouche ou les yeux. Cette humidité qui n’est pas liée au désir ou à l’excitation sexuelle a naturellement tendance à suivre la pesanteur et à tomber dans les sous-vêtements. Toutes les femmes ont besoin de cette humidité au quotidien pour sentir leur vulve confortable. C’est donc un ingrédient essentiel des pertes blanches que cette hydratation vaginale.

Les pertes blanches et la glaire cervicale
Quelques jours avant l’ovulation le col de l’utérus (ou zone cervicale), fabrique une substance très précieuse : il s’agit d’un liquide transparent, très fluide, semblable, par sa consistance, au blanc d’œuf cru. C’est un milieu d’accueil pour les spermatozoïdes. Son rôle est de les nourrir et de les aider à remonter depuis le vagin dans l’utérus pour gagner l’ovule à féconder. Sans cette glaire cervicale, une femme serait infertile. C’est d’ailleurs le mode d’action de certaines pilules qui coagulent la glaire cervicale, empêchant les spermatozoïdes de passer.
Cette glaire cervicale coule puisqu’elle est très fluide. Aussi, avant l’ovulation, une femme peut observer des pertes blanches assez abondantes et très transparentes dans ses sous-vêtements. C’est un signe de bonne fertilité.
Après l’ovulation, ces pertes blanches deviennent opaques et un peu jaunes, et ne sont plus du tout fluides. On dit qu’elles coagulent. Pourtant, c’est toujours de la glaire cervicale, modifiée par les changements hormonaux au fil du cycle.
Notons qu’une femme sous pilule estroprogestative n’observe pas de glaire cervicale fluide et transparente.

Les pertes blanches et la lubrification sexuelle

Quand une femme éprouve du désir sexuel et une excitation sexuelle, son vagin gonfle et se lubrifie. Il s’agit de ce que l’on appelle la transsudation vaginale, une sorte de transpiration interne. Cette lubrification fluide produit un liquide qui va entrer dans la composition des pertes blanches. Les pertes blanches liées au désir sexuel sont donc tout simplement le signe d’une bonne santé sexuelle !

Les pertes blanches et le sperme
Après une éjaculation sans préservatif, le sperme se trouve dans le vagin, mêlé aux sécrétions vaginales. Et en une demi-heure environ, il va devenir plus fluide et donc… Couler. On retrouve donc du sperme dans les pertes blanches, dans la journée qui suit la relation sexuelle, ou le lendemain s’il a eu lieu le soir. C’est tout à fait normal !

Respectez vos pertes blanches !
Ces pertes blanches normales, il est essentiel de les respecter. Et pour cela, ne faites jamais de toilette intime interne, et utilisez des produits non agressifs pour votre vulve. Evitez les protège-slips qui absorbant les pertes blanches, assèchent votre vulve… C’est une source d’ennui fréquente.

Quelles différences existe-t-il entre les pertes blanches normales et des pertes blanches anormales et souvent abondantes dues à une mycose vaginale ? Lire la suite…

Pourquoi les pertes blanches normales peuvent-elles devenir très abondantes ? Lire la suite…

Quelque chose vous a étonnée, intriguée dans cet article ?
Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2013

D'autres articles vous intéressent :


By | 2016-12-18T23:39:22+00:00 2 décembre 2014|Pertes blanches|148 Comments

148 Comments

  1. Lina 11 février 2016 at 1 h 47 min - Reply

    Pertes blanches à 13 ans
    J’ai 13 ans et j’ai des pertes blanches avec un liquide blanc. Est ce que c’est normal ? Et est que les règles vont arriver après ces pertes ?

    • Médecin rédacteur 11 février 2016 at 22 h 46 min - Reply

      Réponse de médecin à Lina pour ses pertes blanches
      Bien sûr que c’est normal d’avoir des pertes blanches à 13 ans. Elles surviennent en moyenne 2 ans avant les premières règles. Puis, elles persistent ensuite toute la vie… Bienvenue dans le monde des femmes !
      Vous pouvez lire un article spécial sur les pertes blanches avant les premières règles.

  2. Leaa 4 mai 2015 at 17 h 25 min - Reply

    Comment sont les pertes blanches ?

  3. Jessie 3 mai 2015 at 18 h 33 min - Reply

    Liquide blanc qui coule
    J’ai 12 ans et j’ai mes pertes blanches, mais j’ai du liquide blanc qui coule est-ce normal ?

    • Doctical 14 mai 2015 at 15 h 05 min - Reply

      Réponse de médecin pour Jessie et son liquide blanc qui coule.
      Le liquide transparent est lié en général à l’ovulation. C’est normal ! Je vous engage peut-être à lire notre article sur les premières pertes blanches.

  4. Chmirou31 27 février 2015 at 20 h 20 min - Reply

    16 ans et toujours pas de règles
    J’ai 16 ans dans moins de 2 mois, j’ai des pertes blanches depuis 4-5 ans, je suis formée normalement, mais je n’ai toujours pas mes règles ! Ma mère ne veut pas voir de médecin. Elle m’a dit que quand je ferais 40 kilos je les aurai. Je fais 40 kilos à présent mais je ne les ai toujours pas ! ( je tiens à préciser que je ne suis pas malade ou quoi, nous sommes mince dans la famille mais en pleine santé ! ) Ma mère a eu ses règles vers 16-17 ans mais moi je ne veux pas les avoir aussi tard, je désespère vraiment…

    • Doctical 27 février 2015 at 21 h 18 min - Reply

      Réponse de médecin pour Chmirou31 :
      Normalement, si les règles ne sont pas arrivées à 16 ans, il faut faire un bilan. MAIS, dans 90 % des cas, c’est simplement une puberté plus tardive que la moyenne. Cela semble être votre cas puisque vous ressemblez à votre mère et que cela peut être familial. Donc à votre place, j’attendrais tranquillement. Pourquoi vous faire examiner par un gynéco (pas agréable !) faire des prises de sang (pas agréable) alors qu’il suffit de patienter ? De plus à quoi servent les règles ? A rien de spécial. C’est juste pour les avoir que vous avez envie de les avoir. Cela ne vous apporterais rien de particulier, mis à part de vous dire : je suis normale, comme tout le monde. Et bien, je vous le dis : vous êtes normale, tout comme votre mère !

  5. Nina 23 février 2015 at 10 h 04 min - Reply

    Peur d’avoir déchiré mon hymen
    J’ai eu un accident dans un toboggan de piscine en 2009. Je descendais les jambes ouvertes et y avait la pression de l’eau qui montait… Ensuite j’ai eu très très mal au vagin. Comme j’étais dans le dernier jour de mes règles, je n’ai pu comprendre si les goutes de sang sont dues à une défloration ou c’était juste les pertes des règles. Depuis, je souffre j’arrive pas à consulter un gynécologue. La virginité est une question d’honneur dans notre pays et le partenaire ne pourrait pas comprendre qu’il n y a pas eu de pénétration. Là je refuse tant de demandes de mariage j’ai peur ! vraiment peur. Dites moi comment peut-on savoir si on est vierge ou pas sans consulter un médecin (j’aurai 25ans bientôt )

    • Doctical 23 février 2015 at 17 h 51 min - Reply

      Réponse de médecin pour Doctical :
      Mais vous êtes vierge ! Être vierge, c’est ne jamais avoir eu de rapport sexuel. L’hymen, c’est tout autre chose. On peut avoir l’hymen absent naturellement, très ouvert ou bien déchiré par accident ou par un tampon. On est tout de même vierge.
      Donc c’est vraiment idiot de ne pas oser voir un gynécologue. Il vous dira ce qu’il en est. Vous n’allez quand même pas gâcher votre vie pour un petit bout de membrane toute fine qui n’a aucune importance, sinon dans la tête. D’ailleurs, savez-vous que 30 % des femmes vierges ne saignent pas et n’ont pas de douleur la première fois… D’où des stratagèmes pour faire croire que l’on saigne dans les pays où cela paraît important. Hymens artificiels, etc.

    • Chmirou31 27 février 2015 at 21 h 47 min - Reply

      Merci de m’avoir répondu aussi vite ! Ça me fait plaisir d’avoir l’avis d’un adulte. Vous avez raison mais j’ai vraiment du mal à admettre que je les aurais tard… J’arrive pas à attendre mais bon je n’ai pas le choix !

      • Chmirou31 27 février 2015 at 21 h 48 min - Reply

        Oups pardon, mon message était pour mon message d’en haut je me suis trompé

  6. Amelie15 18 février 2015 at 19 h 44 min - Reply

    Règles et pertes blanches
    J’ai 15 ans, et j’ai mes pertes depuis environ 1 ans et demi. Cela coule de moins en moins depuis quelques jours. Cela veut dire que les règles vont arriver ou juste parce que ça coule moins tout simplement. J’ai des maux de ventres très douloureux.

    • Doctical 18 février 2015 at 20 h 27 min - Reply

      Réponse de médecin pour Doctical :
      Les variations de vos pertes blanches sont liées aux hormones. Il est impossible de dire que parce que vos pertes blanches diminuent, vos règles vont arriver. Cela n’a rien de certain. Mais parlez-vous de vos premières règles ou de règles comme vous en avez déjà eu ?

  7. Zineb 30 décembre 2014 at 19 h 44 min - Reply

    Les pertes blanches annoncent-elles les premières règles ?
    J’ai 13 ans est ce que les pértes blanc veulent déclarer que les régle vont venir ?

    • Doctical 30 décembre 2014 at 22 h 43 min - Reply

      Réponse de médecin pour Doctical :
      Les pertes blanches apparaissent généralement environ 1 ans avant les premières règles. Mais il s’agit d’une moyenne, cela peut être plus ou moins selon chaque jeune femme. Je vous engage à lire un article sur ces pertes blanches avant les toutes premières règles.

  8. Lisa 30 décembre 2014 at 12 h 42 min - Reply

    Risque de grossesse sous pilule.
    Si je suis vierge et prends la pilule, est-ce que si le rapport que j’ai eu consiste juste en des frottements entre les deux sexes, y a t il une possibilité de tomber enceinte sachant que j’ai eu des pertes blanches le lendemain matin ?

    • Doctical 30 décembre 2014 at 23 h 12 min - Reply

      Réponse de médecin pour Doctical :
      Si vous prenez la pilule sans oubli, le risque de grossesse est quasi nul ! En effet, sous pilule, même avec pénétration ET éjaculation, le risque de grossesse est très très faible. La pilule contraceptive est bien faite pour éviter ces grossesses. Et en plus, sans pénétration, on peut considérer que vous n’avez franchement pas de risque de grossesse. Et les pertes blanches le lendemain sont normales. Elles sont liées à la lubrifications sexuelle. A lire pour plus d’information, après un rapport sexuel, comment sont les pertes blanches ?

Leave A Comment