L’odeur des pertes blanches peut être gênante. Et ces pertes blanches qui sentent mauvais sont souvent abondantes. Alors quand est-ce anormal et que faut-il faire dans ce cas ? Comment se soigner ? Quand consulter un médecin ?

Les pertes blanches, c’est normal chez une femme en bonne santé. Mais quand elles commencent à sentir mauvais, à avoir une odeur désagréable, ça devient gênant, et peut-être anormal. Alors, comment faire la part des choses ? Faut-il consulter un médecin ?

Les pertes blanches ont une odeur douce, c’est normal.
Les pertes blanches possèdent une odeur, ça, c’est normal. C’est une odeur particulière, celle de la zone sexuelle et cette odeur est prévue par la nature pour être érotique. Même si vous ne l’aimez pas trop ! Donc une légère odeur, différente de celle de votre peau, c’est normal. De plus, la transpiration de la zone sexuelle (comme celle des aisselles) possède, elle aussi, une odeur particulière, elle aussi érogène.

Les pertes blanches à très forte odeur, ce n’est pas normal !
Certaines pertes blanches ont une odeur très forte, que l’on compare parfois à une odeur de poisson. Dans ce cas, les pertes blanches sont souvent de couleur grisâtre. Là, vous voyez, ça ne va plus du tout. Ce phénomène est dû à ce que l’on appelle une vaginose, ou une infection vaginale déclenchée par des bactéries se développant en l’absence d’ogygène. Cela n’a rien à voir avec une mycose due à une levure, le candida albicans, ni avec une Infection sexuellement transmissible (IST). La vaginose est due à des bactéries qui se développent si le vagin n’est pas suffisamment acide, donc si sa flore est en mauvais état.
ne odeur forte, de poisson, ce n’est pas normal !
Notez qu’après un rapport sexuel, en cas de vaginose, l’odeur est pire. Pourquoi ? Parce que le sperme est alcalin et non acide, du coup, cela empire la situation…

Pertes blanches à odeur forte, mais pas horrible ?
Si vos pertes blanches sentent mauvais, mais sans que ce soit une odeur de poisson, cela peut être dû à l’hygiène inadaptée. Notez que l’on ne parle pas de manque d’hygiène, ce qui est tout à fait différent. Peut-être portez-vous des protèges-slips ou des dessous synthétiques favorisant la macération et la transpiration de cette zone. Du coup, les bactéries se développent dans les pertes blanches, mais pas dans votre vagin. Donc elles finissent, dans la journée, par avoir une forte odeur, sans que vous en souffriez (à part l’odeur !) qui peut complexer.

Que faire en cas de pertes blanches malodorantes ?
Commencez par éviter de vous laver l’intérieur du vagin. Les toilettes intimes exagérées sont la première cause de pertes blanches malodorantes car cela détruit la flore vaginale qui ne peut plus protéger la zone intime, laissant la place aux bactéries sources d’odeurs !
Ne vous essuyez jamais de l’arrière vers l’avant quand vous allez aux toilettes : vous ramèneriez des bactéries présentes au niveau de l’anus, celles qui, justement, peuvent déclencher une vaginose avec des pertes à odeur de poisson !
Ne vous lavez jamais au niveau de la vulve avec des produits désinfectants ou des produits chimiques, car ils tuent les bactéries, et surtout ils détruisent la flore vaginale assurant un bon équilibre à votre parfum intime naturel.
Utilisez des sous-vêtements en coton, jamais en synthétique, car ils entraînent une macération, une multiplication plus importante des bactéries et donc plus d’odeurs désagréables.
N’utilisez pas de protège-slips en matière synthétique pour la même raison. Il vaut mieux changer de sous-vêtement dans la journée si nécessaire.
Et si vous sentez vraiment le poisson, allez voir votre médecin. Le traitement d’une vaginose, ce sont des antibiotiques. Et c’est bien ensuite de prendre des probiotiques pour réensemencer votre flore vaginale.

Mauvaise odeur des pertes blanches, quand c’est dans la tête !
Quand on commence à se poser trop de questions et à trop s’observer, on peut faire une fixation sur l’odeur (désagréable) des pertes blanches. Exactement comme certaines personnes le font pour l’haleine. Elles croient qu’elles ont mauvaise haleine, ne parlent plus jamais sans mettre la main devant leur bouche, s’éloigne de leur interlocuteur… alors que leur haleine est normale ! Certaines femmes au tempérament angoissé et qui manquent de confiance en elles peuvent avoir la même réaction pour des pertes blanches trop odorantes ou malodorantes… à leur avis. Elles ne veulent plus de baisers sur le sexe et encore moins de cunnilingus à cause de l’odeur présumée de leurs pertes blanches. Souvent sans oser en parler à leur partenaire qui pourrait les rassurer. S’il les rassure, elles pensent qu’il le fait pour leur faire plaisir.
La solution, dans ce cas, c’est de prendre une douche avant l’amour. Ou si vous n’y croyez pas, d’en parler à votre gynéco de ces pertes blanches odorantes, et il vous donnera son avis. Il est habitué !

Les pertes blanches, d’autres informations…
J’ai des pertes blanches très abondantes, pourquoi ?
Les pertes blanches normales, c’est comment, ça sert à quoi ?
Quelles différences entre pertes blanches des mycoses vaginales et pertes blanches normales ?
La couleur des pertes blanches, une information qui vous oriente…

Quelque chose vous fait réagir dans cet article ?
Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2013

 

D'autres articles vous intéressent :