La sécheresse vaginale concerne les jeunes femmes, pas seulement les femmes après la ménopause : 30 % des femmes de moins de 50 ans ont utilisé un lubrifiant lors de leurs relations sexuelles pendant les 4 dernières semaines (enquête Sensuelle).

Pourquoi les jeunes femmes souffrent-elles de sécheresse vaginale ? La pilule contraceptive est un élément à prendre en compte.

La pilule contraceptive diminue le désir sexuel.
La libido est souvent diminuée par la pilule contraceptive. Il s’agit d’un effet indésirable très connu et fréquent de la contraception par estroprogestatifs. Comme le désir sexuel diminue, l’excitation sexuelle baisse, la lubrification sexuelle, liée au désir sexuel diminue. Et l’on peut se retrouver avec une sécheresse vaginale gênante lors des rapports sexuels. Environ 20 à 40 % des femmes rapportent une baisse de désir sexuel sous pilule (1). La fourchette est large, car elle dépend des études réalisées.

Pourquoi la pilule diminue-t-elle la libido ?
La pilule diminue l’action de la testostérone, hormone du désir sexuel chez la femme (mais aussi chez l’homme bien sûr !). Les ovaires d’une femme sous pilule fabriquent 50 % de testostérone en moins et une fois dans le sang, cette testostérone est piégée dans le sang par des protéines, les SHBG dont la quantité augmente en cas de prise de pilule. D’autre part, toutes les pilules agissant en diminuant l’acné diminuent le taux de testostérone, donc le désir sexuel. Et quand le désir sexuel diminue, l’excitation sexuelle diminue et la lubrification sexuelle liée au désir sexuel diminue aussi. Du coup, la sécheresse vaginale apparaît, entraînant des douleurs au moment de la pénétration et des mouvements de va-et-vient pendant le rapport sexuel.

La pilule contraceptive modifie les sécrétions vaginales.
Sur quasiment tous les résumés des caractéristiques des médicaments (RCP), la pilule est signalée comme entraînant une « modification des sécrétions vaginales ». Le RCP est le document officiel fourni par les laboratoires aux médecins pour leur faire part des effets indésirables. Vous pouvez être certains que quand ils sont signalés, c’est qu’ils existent.

La pilule entraîne-t-elle une sécheresse des muqueuses ?
C’est possible chez certaines femmes. En effet, de nombreuses pilules ont comme effet indésirable une difficulté à supporter les lentilles oculaires. Car elles entraînent une sécheresse oculaire. Il n’est pas impossible que la même chose puisse se produire au niveau vaginal… Dans ce cas, la sécheresse vaginale serait plutôt un manque d’hydratation vaginale plutôt qu’un problème de lubrification vaginale sexuelle.

Pilule contraceptive, elle est souvent bien supportée !
Attention, même si 20 à 40 % des femmes souffrent de trouble du désir sexuel sous pilule, 60 à 80 % n’en souffrent pas ! De même pour la difficulté à supporter les lentilles, elle n’est pas systématique, loin de là. Donc ce n’est pas parce que vous prenez une pilule contraceptive que vous aurez forcément des problèmes. Heureusement ! Mais il faut savoir que si vous avez des soucis de sécheresse vaginale depuis que vous prenez la pilule, ça vaut la peine de vous poser la question : est-ce lié ? Et dans ce cas, la contraception la plus sûre, c’est sans doute le stérilet au cuivre, une contraception non hormonale efficace.

(1) Pilule et libido. Rik HW van Lunsen, Dept Sexology & Psychosomatic Gynecology. Division Ob/Gyn. Academic Medical Centre, University of Amsterdam. 17ième Salon de gynécologie obstétrique pratique.

Quelque chose vous fait réagir dans cet article ?
Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2014

D'autres articles vous intéressent :