Sexualité et risque de mycose vaginale

Les rapports sexuels concernent la même zone que les mycoses vulvo-vaginales. Quel est le lien entre ces deux phénomènes, les relations sexuelles et les mycoses vaginales ?

Mycose vaginale, les rapports sexuels peuvent être irritants.
Un rapport sexuel peut être un facteur de mycose vaginale quand la pénétration se produit sans lubrification suffisante. Le pénis frotte trop contre la paroi du vagin et cela provoque une irritation vaginale. Dans ce cas, au niveau de la muqueuse de la vulve et du vagin, des micro coupures peuvent se produire. Ces micro traumatismes sont souvent invisibles à l’œil nu, mais ils favorisent le développement des candidoses vulvo-vaginales, maladies provoquée par les candida albicans aussi appelées mycoses vulvo-vaginales. Le candida passe alors d’une forme amicale à une forme agressive, entraînant la candidose vaginale (autre nom de la mycose vaginale).

Le préservatif en cas de mycose vaginale, pas toujours évident !
L’utilisation d’un préservatif augmente les frottements entre le vagin et le pénis. Il les multiplie quasiment par 3. Du coup, les mouvements de va-et-vient peuvent déclencher davantage d’irritation vaginale. Ces irritations de la muqueuse vulvo-vaginale peuvent favoriser les mycoses vaginales. Avec un préservatif, il faut donc utiliser du lubrifiant et ne pas lésiner. Et cela, même quand le préservatif est déjà pré-lubrifié. Il ne l’est jamais suffisamment.
Et attention, une mycose vulvo vaginale systématique après rapport sexuel protégé par préservatif doit faire poser une question : suis-je allergique au latex ? Car il s’agit peut-être d’une allergie et non d’une mycose vulvo-vaginale… Dans ce cas, l’utilisation de préservatifs sans latex permet de prévenir les irritations.

Le sperme, quel effet quand on a une mycose gynécologique ?
Le sperme est alcalin (ou basique) c’est-à-dire non acide. Cela tombe bien, car les mycoses se développent plutôt en milieu acide. Il aurait donc, a priori, plutôt un effet bénéfique sur les mycoses vaginales. Cela dit, en quelques heures, le vagin « tamponne » le sperme, ce qui signifie qu’il agit pour que le vagin retrouve son acidité naturelle.
Cependant, certaines femmes se plaignent, après chaque rapport sexuel, de mycoses vulvo-vaginales, ou de brûlures. Pourquoi ? C’est que les irritations provoquées par les frottements lors des mouvements de va-et-vient peuvent faciliter l’apparition d’une mycose vaginale à cause du déséquilibre local déclenché par des micro-traumatismes.

L’homme possède aussi une flore microbienne…
Le sexe masculin est porteur d’une flore microbienne personnelle. La rencontre entre deux flores peut, peut-être, dans certains cas, se trouver néfaste pour l’équilibre de la flore vaginale.
D’autre part, l’homme peut aussi être porteur de candidose sans avoir aucun signe. Ce n’est pas anormal, les candida albicans existent naturellement sans faire de mal chez de nombreux hommes et femmes. Mais s’ils arrivent dans un vagin fragile, ils peuvent se multiplier sous leur forme agressive, et c’est la mycose vaginale, même si le partenaire ne présente absolument aucun symptôme de mycose.

Les conseils pour limiter les mycoses vaginales avec la sexualité.

– Utiliser facilement du gel lubrifiant à la moindre irritation. Cela contribue à diminuer le risque de mycose vaginale.
– Utiliser des préservatifs pendant le traitement de la mycose vaginale avec beaucoup de lubrifiant (ou bien éviter les relations sexuelles si cela fait mal !)
– Demandez à votre partenaire d’uriner et de se laver à l’eau en décalottant avant et après l’amour. Cela peut parfois suffire à faire disparaître ce problème de mycoses vaginales !

Votre mycose vaginale est guérie, et pourtant vous continuez à ressentir des douleurs pendant les relations sexuelles ? Lire la suite…

Vous avez un nouveau partenaire, vous commencez à souffrir de mycoses vaginales et c’est douloureux. Que se passe-t-il ? Lire la suite…

– – –

Vous avez des problèmes de mycoses vaginales après les rapports sexuels ?
Ou vous avez trouvé la solution ? Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2013

 

Ajouter au panier

 

D'autres articles vous intéressent :


By | 2017-03-12T22:33:27+00:00 17 septembre 2012|Mycoses et sexualité, Prévenir la mycose vaginale|

44 Comments

  1. Alysson 20 mai 2015 at 21 h 49 min

    Brûlure pendant les rapports sexuel pendant un traitement pour mycose vaginale
    J’ai eu une infection urinaire il y a 1 semaine. J’ai pris des antibiotiques ce qui m’a donné une mycose vaginale avec des démangeaisons. Donc j’ai commencé un traitement avec un ovule à mettre avec de la crème, et un autre ovule a mettre 3 jours plus tard. J’ai essayé d’avoir un rapport avec mon copain avec un préservatif, mais cela m’a brûlé énormément a l’entrée du vagin. Et après avoir mis l’ovule 3 jours plus tard, j’ai essayé sans et cela me brûle toujours autant. Est-ce normal que cela me brûle toujours au bout de 6 jours de traitement et la crème ? Que dois-je faire ?

    • Doctical 21 mai 2015 at 17 h 32 min

      Réponse de médecin pour Alysson et ses brûlures pendant les rapports sexuels
      Quand on souffre d’une mycose vaginale, il ne faut surtout pas avoir de relation sexuelle avant que ce soit guéri. En effet, un rapport sexuel sur une muqueuse à vif, ça brûle, avec ou sans préservatif. Et cela entretient la mycose. Donc ce qu’il faut, c’est éviter les relations sexuelles un temps ! A lire, des infos sur les rapports sexuels pendant une mycose vaginale l’effet des relations sexuelles sur les mycoses vaginales.

      A lire aussi notre sondage sur ce sujet

  2. Mori 25 février 2015 at 10 h 02 min

    Mycoses vaginales à répétition
    je suis atteinte depuis presque un an de mycose à répétition. Je voudrais savoir comment faire pour m’en débarrasser ? En effet elles ont commencé lorsque je suis tombée enceinte et depuis cela ne fait que revenir tous les mois environ ! J’ai essayé toute sorte de traitements. J’ai fait des analyses qui, parfois s’avéraient infectieuse parfois non, j’ai essayé également de ne porter que des culottes en coton , de me sécher au sèche cheveux etc etc… J’ai pris de probiotique afin de restaurer ma flore. Il faut savoir que j’ai eu une épisiotomie et depuis j’ai une lèvre plus haute que l’autre. J’ai l’impression d’avoir l’anus extrêmement près de mes lèvres depuis. J’ai également déménagé au cours de l’année 2014 et l’eau de ma nouvelle habitation est extrêmement calcaire. Après chaque rapport mon conjoint se lave et dès que nous voyons signe de réapparition nous nous traitons tous les deux. Je suis allergique au latex et ne peux donc pas utiliser de préservatif. Et ceux sans latex se cassent souvent pendant les rapports. Pour le lubrifiant, j’ai également constaté que celui-ci m’irritait. J’aimerais savoir si l’on peut me faire des examens plus poussé afin d’identifier peu être un autre problème ? et que puis-je faire pour enfin revivre ma vie sexuelle en toute sérénité? est ce que l’épisiotomie avec les lèvres plus pareil peu être une facteur ? aidez moi svp je n’en peu plus !

    • Doctical 27 février 2015 at 18 h 39 min

      Réponse de médecin pour Mori
      Déjà, l’eau calcaire n’est pas en cause. En effet, les mycoses vaginales se développent sur un milieu acide et donc le contraire d’un milieu calcaire qui est plutôt basique (alcalin). Donc de ce côté, pas de souci.
      Je vous encourage à faire plusieurs choses :
      une cure de zinc
      – Vérifier que vous ne manquez pas de fer et n’êtes pas anémiée. Le manque de fer peut entraîner une diminution de l’immunité favorable aux mycoses vaginales.
      Une cure de prébiotiques . Les prébiotiques sont des éléments stimulant votre flore vaginale déjà existante (et non comme les probiotiques des bactéries pour reconstituer la flore vaginale)
      – Voyez un spécialiste pour un traitement médical des mycoses vulvo vaginales récidivantes (MVVR)

  3. Maya mycose 24 janvier 2015 at 0 h 28 min

    Démangeaisons après rapports sexuels
    J’ai souvent des soucis sur mes parties génitales après des rapports sexuels non protégés, avec ou sans sperme… Cela se présente comme des démangeaisons plusieurs heures après, une irritation et un petit gonflement de la vulve. Et à chaque fois mes partenaires avaient des soucis dès le lendemain aussi… Je pense effectivement que c’est une mycose, mais je suis étonnée que ce soit seulement quelques heures après un rapport et que chaque homme quand j’ai eu ce problème, l’a également… Avez vous eu ce même genre d’expérience ?

    • Doctical 26 janvier 2015 at 22 h 20 min

      Réponse de médecin pour Doctical :
      Il s’agit sans doute de mycose vaginale. En effet, dès le rapport sexuel, les candida albicans peuvent se développer car ils sont souvent naturellement présents. De petites irritations liées aux frottements suffisent à déclencher leur changement de forme, et ils passent de la forme non agressive à une forme agressive qui entraîne les mycoses génitales. Pour limiter le risque, il faut absolument demander à votre partenaire de faire une toilette à l’eau en décalotant bien juste après chaque rapport sexuel.
      A lire des explications sur les candida albicans et leurs différentes formes.
      Et les 5 trucs pour une sexualité sans mycose.

      • Mori 2 mars 2015 at 9 h 12 min

        Merci pour cette réponse qui m’aide beaucoup ! Je vais faire tout ça j’ai déjà pris rdv avec un gynéco je lui parlerais du MVVR. bonne journée!

  4. Nohemie 26 novembre 2014 at 5 h 52 min

    Démangeaisons et fissures vulvaires

    J’ai des démangeaisons et des fissures autour de l’entrée de mon vagin et de l’anus depuis plus d’une semaine. J’ai acheté une solution lavante spécifique pour les mycoses vulvaires et vaginales en pharmacie. Mais malheureusement au même moment, je suis tombée malade et on m’a prescrit des antibiotiques. Les démangeaisons ont augmenté et se sont étendues à mon clitoris qui est rouge gonflé extrêmement sensible et présente comme des petites coupures.
    Ma vulve présente des bouts de peau morte, comme quand on pèle. Je n’ai plus de rapports depuis le début car c’était douloureux. Tous les symptômes de la mycose vaginale semblent être là mis à part les pertes blanches malodorantes… Que faire pour être soulagée rapidement ? Impossible d’avoir un rendez vous chez mon gynécologue avant 3 semaines ! Puis-je utiliser une crème pour la peau irritée des fesses de bébés ?

    [b]
    Réponse de médecin pour Doctical :[/b]
    Tout d’abord, les pertes blanches malodorantes ne sont pas un signe de mycoses vaginales. Les candidoses (mycoses vaginales) entraînent des pertes blanches comme du lait caillé, mais n’ayant pas d’odeur désagréable.
    Ensuite, je vous engage vivement à demander des ovules et une crème antimycosique à votre pharmacien. Car certains de ces traitements sont disponibles sans ordonnance.
    Les crèmes lavantes utilisables quand on a une mycose vaginale ne sont pas un traitement. Ce sont simplement des produits non acides, de manière à limiter le risque de mycoses vulvo-vaginales.
    Attention, il est toujours mieux de voir un médecin, car s’il s’agit d’une mycose génitale, un traitement va vous soulager. Mais si c’est autre chose, cela ne sera pas efficace.
    A lire, les symptômes d’une mycose vaginale : http://www.doctical.com/mycoses-genitales-comment-ca-se-presente-quels-symptomes/>Et mycose vaginale, si c’était autre chose : http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

  5. Jen 10 novembre 2014 at 18 h 17 min

    Première pilule
    Pilule débutée le 3ème jour des règles
    J’ai eu mes règles il y a 3 jours je pensais que tout était normal. Donc j’ai commencé ma première pilule (c’est la premières fois que je prends la pilule il s’agit Leeloo GÉ). Je me suis aperçue le soir que j’ai eu des saignement rouges clairs comme je n’avait jamais eu et « pâteux » comme avec des grumeaux.. Et un peu marron aussi. J’ai des démangeaisons ainsi qu’un sentiment de brûlure.
    Il y a eu rapport sexuel la veille de mes « règles » avec préservatif. Pensez vous que c’est une mycose ? J’ai voulu consulter mon médecin aujourd’hui mais celui-ci à annulé mon rdv du au jour fériée de demain… Pensez vous que j’ai eu tort de prendre ma première pilule il y a 3 jours ? Je pensais vraiment que c’était mes règles tout a fait normales..

    Réponse de médecin pour Doctical :
    La toute première fois, on doit débuter la pilule le premier jour des règles si l’on veut qu’elle soit immédiatement efficace en contraception. Donc comme vous ne l’avez pas commencé le premier jour de vos règles, elle ne sera efficace comme contraception qu’à partir de la 8ème pilule avalée. Les 7 premiers jours sont à risque de grossesse.
    Sinon, vous pouvez effectivement avoir une mycose vaginale dont les signes principaux sont les démangeaisons et les pertes blanches ressemblant à du lait caillé et sans trop d’odeur. A lire, les signes de mycose vaginale : http://www.doctical.com/mycoses-genitales-comment-ca-se-presente-quels-symptomes/

  6. Allison 2 novembre 2014 at 2 h 09 min

    Après avoir eu un rapport protégé suivi d’un autre rapport non protégé avec le même partenaire, j’ai des brûlure vaginale qui me font mal quand j’urine, ou qui brûlent dans la journée : des douleurs atroces. Je ne sais pas quoi faire. Le soir en général, ça se calme donc je recommence évidemment avec mon copain. Et le lendemain rebelote, ça brûle et ça me brûle quand j’urine. Que dois je faire ? Est-ce le latex?
    Dois-je prendre des médicaments, savon ? Je bois du cranberry. A ce qu’il parait, c’est bon. C’est vrai que j’ai moins mal qu’avant, mais c’est une douleurs atroce ..


    >Réponse de médecin pour Doctical :
    Il ne faut pas rester comme ça. Il faut commencer par aller consulter votre médecin traitant. Vous avez peut-être une infection urinaire par exemple. Sinon, vous avez sans doute au moins une irritation vaginale et vulvaire ou / et une infection. Il faut arrêter d’avoir des rapports sexuels et commencer par vous soigner. Votre corps est précieux, il ne faut pas le négliger !
    Bien sûr, une allergie au latex peut entraîner des irritations, et vous pouvez commencer par tester les préservatifs sans latex, mais il faut attendre quelques jours sans rapport car si vous êtes irritée, le frottement lui-même suffit à relancer la douleur.
    Si vous n’oses pas aller consulter, allez au planning familial. C’est gratuit pour les mineurs.

  7. Marie 31 octobre 2014 at 16 h 34 min

    Votre avis ?
    Mon copain a pris des médicaments pour son acné pendant 4 mois prescrits par le dermato. Le dermato avait dit qu’il n’était pas conseillé pour les femmes. Enfin donc tout le temps de son traitement j’ai eu des mycoses à répétition, Impossible de s’en débarrasser. Puis quand il a fini son traitement, tout a disparu comme par magie et depuis ça ne c’est pas reproduit. Il doit recommencer son traitement, pensez-vous que ça ai un lien ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    C’est difficile de vous répondre car vous ne nous dites pas de quel traitement il s’agit. S’il s’agit d’un antibiotique, comme on en prescrit parfois contre l’acné, on pourrait imaginer que si l’antibiotique passe dans son sperme, et vous pourriez avoir un problème de mycose vaginale. Mais c’est difficile à dire sans savoir de quoi il s’agit…
    A lire : antibiotiques, pourquoi ils déclenchent des mycoses vaginales : http://www.doctical.com/antibiotiques-pourquoi-ils-declenchent-des-mycoses-vaginales/

  8. Jennifer 7 octobre 2014 at 10 h 38 min

    que dois-je faire
    Je suis une fille et j’ai eu un rapport sexuel avec ma copine et à chaque fois quand je suis allée au toilette pour m’essuyer au niveau vaginal, j’ai eu toujours mal. Je pense bien avoir une mycose. Qu’est-ce qui pourrait être ? et que dois-je faire ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Impossible de vous répondre sans vous examiner. Une douleur peut être due à toutes sortes de choses différentes. A lire pour vous éclairer, des infos sur les signes de mycose vaginale :http://www.doctical.com/mycoses-genitales-comment-ca-se-presente-quels-symptomes//>Et des infos sur ce que cela peut être d’autre :http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

Comments are closed.