Toilette intime intra vaginale et mycose vulvo-vaginale

Quelle toilette intime en cas de mycose gynécologique ?

En cas de mycose vulvo-vaginale, l’intérieur du vagin brûle, gratte, et produit des douleurs et des pertes blanches dont l’aspect ressemble au yaourt. Pourquoi ne pas se nettoyer l’intérieur du vagin pour éliminer les levures, les candida albicans ou autres microbes présents, et éliminer les pertes blanches en même temps ? Pourquoi, lors de votre toilette intime, ne pas pratiquer une douche vaginale comme on l’appelait autrefois ?

La toilette intime intravaginale, une fausse bonne idée !
Laver l’intérieur du vagin (toilette intime interne) aboutit en réalité à l’inverse de ce que l’on souhaite. On fragilise encore plus cette zone sensible. La douche vaginale est un geste agressif pour votre intimité vaginale et sexuelle. Pourquoi la toilette intime vaginale interne est-elle néfaste ? Parce qu’elle augmente le risque d’infections et d’irritations. Donc en cas de mycose génitale, la toilette intime interne est donc à prohiber.

Toilette intime vaginale, source d’infections
La toilette vaginale naturelle se fait naturellement toute seule : le vagin est autonettoyant. Il élimine les cellules mortes de la muqueuse vaginale, les pertes blanches, le sang des règles, etc. Il est prévu pour cela. Pendant la toilette intime, il ne faut donc jamais introduire d’eau dans le vagin afin ne pas perturber ce processus d’auto-nettoyage. En effet, l’eau, c’est propre, mais les microbes présents sur votre peau non. Or, sur la vulve se trouvent des microbes provenant de l’anus par exemple. En Faisant passer de l’eau à cet endroit pour l’introduire dans le vagin, vous y feriez remonter les microbes pathogènes (sources d’infections). Ce n’est pas la toilette intime vaginale idéale, au contraire. Au lieu de nettoyer, cela revient à infecter votre intimité. Il ne faut donc jamais introduire d’eau ou de produits nettoyants dans votre vagin. Respecter votre vagin diminue le risque d’infections et de mycoses vaginales.

La toilette intime vaginale interne, détruit la flore vaginale protectrice
La flore vaginale, ensemble de bactéries bénéfiques protège le vagin contre les microbes agressifs. Quand on élimine cette flore par un lavage intime interne, on rend le vagin prêt à accueillir des germes agressifs donc à s’infecter. L’eau associée ou non à des produits désinfectants abîme cette flore vaginale protectrice.

La toilette intime vaginale interne assèche le vagin
La pratique de la douche vaginale (toilette intime interne) est asséchante pour le vagin. Même si l’on n’utilise que de l’eau. Car l’eau, sur la peau ou les muqueuses a un pouvoir asséchant ( et non hydratant comme on le croit parfois). Or, il ne faut jamais assécher le vagin. Il a besoin de rester humide pour être en bonne santé. Il est pour cela protégé par un film humide et riche en lactobacilles, le biofilm vaginal. Assécher l’intérieur du vagin lors de la toilette intime entraîne des irritations, des micro-fissures et favorise la prolifération les levures tels que le candida albicans qui provoquent des mycoses vaginales.

Et la toilette intime vaginale après l’amour ?
Il ne faut pas non plus laver le vagin après une relation sexuelle. Le sperme n’est pas sale. Il est même bénéfique pour la muqueuse du vagin. La nature est bien faite. Le sperme est alcalin et les candida albicans, agent le plus fréquent des mycoses n’aiment pas le sperme car ils préfèrent l’acidité. Le sperme les empêche donc plutôt de proliférer. Même après l’amour, il ne faut JAMAIS faire de toilette intime interne.

Toilette intime intravaginale, c’est toxique et c’est prouvé
De plus, la douche vaginale ou toilette intime interne entraine :

  • Des vaginoses bactériennes (infections provoquées par des bactéries agressives). (1)
  • Une augmentation du risque d’infection par VIH (sida) et les autres infections sexuellement transmissibles (IST). (2 et 3)
  • Le risque d’accouchement prématuré (4).
  • Plus de mycoses vaginales (ou candidoses vulvo-vaginales)

– – –

Vous avez déjà pratiqué la toilette intravaginale ?
Et vous avez eu des soucis… Ou pas. Pensez à laisser un message ci-dessous en bas de la page dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© Doctical 2013

Sources :
(1) Brotman RM and al A longitudinal study of vaginal douching and bacterial vaginosis–a marginal structural modeling analysis. Am J Epidemiol. 2008 Jul 15;168(2):188-96.
(2)Mc Clelland RS and al A prospective study of risk factors for bacterial vaginosis in HIV-1-seronegative African women. Sex Transm Dis. 2008 Jun;35(6):617-23
(3)Tsai CS and al Does douching increase risk for sexually transmitted infections? A prospective study in high-risk adolescents. Am J Obstet Gynecol. 2009 Jan;200(1):38.e1-8.
(4)Thorp JM Jr and al. Alteration in vaginal microflora, douching prior to pregnancy, and preterm birth. Paediatr Perinat Epidemiol. 2008 Nov;22(6):530-7.

D'autres articles vous intéressent :


By | 2017-09-25T11:55:27+00:00 9 février 2015|Hygiène Intime, Prévenir la mycose vaginale|15 Comments

15 Comments

  1. Claire 11 mars 2017 at 17 h 15 min - Reply

    Mycose vaginalependant une grossesse
    J’ai une mycose et je suis enceinte de 6 mois.
    Ma gynéco m’a prescrit 3 ovule a 4 jours d’intervalles avec crême matin et soir.
    J’en suis a mon 2ème ovule j’ai toujours aussi mal.

    J’ai refait l’amour avec mon partenaire car il en avait vraiment envie. Lui aussi à une crème à utiliser. A chaque fois que nous terminons de faire amour je vais prendre une douche, je fais pipi et je nettoie mon vagin sous la douche. Je fais sortir le sperme. C’est donc déconseillé ?

    Durant ma mycose surtout les soirs où je met l’ovule, je porte une serviette hygiéniques mais est-ce bon ?

    Que faire pour qu’elle parte vite!
    Je suis une adepte des mycoses a mon grand désarroi. 1 par an minimum depuis 10 ans ! Help !

    Réponse de médecin pour Claire qui a des mycoses pendant sa grossesse

    Tout d’abord, je vous conseille de lire nos articles sur la mycose vaginale et la grossesse :
    Quel traitement en cas de mycose intime pendant une grossesse ?
    Enceinte, pourquoi une mycose vaginale est dangereuse ?
    Quels traitements sont interdits pendant une grossesse en cas de mycose vaginale ?
    Stop à la mycose vaginale pendant la grossesse
    Une sexualité sans mycose vaginale !
    Les pertes blanches de la grossesse...
    Sinon, il ne faut jamais faire de toilette interne, même après un rapport sexuel. Cela déséquilibre totalement la flore vaginale (le microbiote vaginal) et cela induit des mycoses récidivantes. Donc vous pouvez vous laver au niveau de la vulve, c’est-à-dire une toilette externe, mais surtout pas à l’intérieur.
    Sinon, il ne faut pas porter de protège-slip ou de serviette tous les jours, mais vous pouvez le faire de temps à autre. Si vous êtes sujette aux irritations, choisissez des serviettes lavables en coton, ou bien des serviettes jetables en coton (cela se trouve en pharmacie)…

  2. Marie 23 février 2017 at 1 h 22 min - Reply

    Peur d’une infection vaginale
    Mon copain m’a masturbée juste après avoir caressé nos chats, sans s’être lavé les mains entre deux.
    Je voulais savoir s’il y avait des risques d’une quelconque infection, sachant que je sors en plus d’une mycose…
    Est ce que laver mon vagin au savon de Marseille est une solution pour nettoyer l’intérieur de mon vagin ? J’avouerai être stressé des bactéries pouvant avoir été introduite.

    Réponse de médecin à Marie qui a peur d’une infection vaginale
    Surtout, il ne faut JAMAIS laver l’intérieur du vagin, SURTOUT avec du savon de Marseille ! En effet, l’intérieur du vagin est naturellement acide pour se défendre des bactéries. Si vous utilisiez du savon de Marseille, vous le rendez alcalin (basique), vous détruisez son acidité et les bactéries vont se multiplier et… vous aurez une infection vaginale. Alors, surtout par pitié pour votre vagin, ne faites rien ! Personne ne se stérilise les mains à l’eau bouillante avant de faire des caresses dans le vagin, aucun homme ne désinfecte son pénis avant une pénétration. Donc votre vagin se défendra bien mieux tout seul !

  3. Blaige 4 mai 2016 at 6 h 02 min - Reply

    Nettoyage interne du vagin
    J’ai toujours eu l’habitude de nettoyer l’intérieur de mon vagin, car j’ai naturellement des pertes blanches énormes et c’est vraiment gênant. Lorsque je fais un tel lavage, je me beaucoup mieux. Dois-je arrêter ?

    Réponse de médecin pour doctical à Blaige pour sa toilette intime interne
    Oui, vous devez arrêter. Laver l’intérieur du vagin entraîne plusieurs problèmes :
    – cela l’assèche et par réaction, il produit davantage de pertes blanches. Donc ces pertes blanches énormes sont peut-être dues à vos toilettes dans le vagin.
    – Cela fait remonter des microbes, en particulier des bactéries dans votre vagin, alors qu’elles ne devraient pas y être. Les plus à risque sont les bactéries venant de l’anus, car elles peuvent déclencher des infections vaginales.
    – Cela détruit votre flore vaginale qui est agressée par cette toilette.
    Donc à cause de ces toilettes, vous augmentez vos pertes blanches et vous augmentez le risque d’infections et en plus, vous maltraitez votre flore vaginale, celle qui vous protège contre les infections.
    Donc il faut arrêter cette toilette… même si vous vous sentez mieux après. C’est un mieux être psychologique et votre vagin, lui en souffre.
    A lire, quelle toilette intime ?

  4. Nono17 24 octobre 2014 at 17 h 47 min - Reply

    toilette
    Clitoris et jet d’eau
    J’aimerais savoir quels sont les conséquences du jet d’eau sur mon clitoris ?

    Réponse de médecin pour Doctical :

    Et bien c’est simple : aucune conséquence !

  5. Moumou 5 octobre 2014 at 7 h 40 min - Reply

    Hygiène
    Moi depuis des années je me nettoie à l’intérieur du vagin avec mon doigt mais pas avec du produit car j’ai toujours des pertes qui restent à l’intérieur du vagin et gênent. Alors j’aimerais savoir comment enlever tout ça et être propre sans rien pour moi ça se fait pas naturellement.

    Réponse de médecin pour Doctical : Vous n’avez pas besoin de nettoyer l’intérieur de votre vagin. Il est auto nettoyant ! Introduire des doigt peut simplement apporter des microbes car les mains sont un des endroits les plus chargés en bactéries du corps. D’un autre côté, le vagin sait se défendre contre les bactéries si la flore est bonne. Donc si vous n’avez pas de problème, vous pouvez continuer. Mais cela vaut la peine d’essayer d’arrêter un moment, car c’est peut-être ce type de toilette qui augmente vos pertes blanches.

Leave A Comment