Emilie a posé une question sur Doctical. Elle a des démangeaisons après ses premiers rapports sexuels, au niveau de la vulve, des petites lèvres, des grandes lèvres. Et ça l’inquiète.

La question d’Emilie qui vient d’avoir ses premiers rapports sexuels
Je suis diabétique depuis l’âge de 4 ans et demi. J’ai eu 18 ans il y a quelques semaines, et j’ai perdu ma virginité peu de temps après. On l’a refait trois autres fois. Et quelques jours plus tard, ça a commencé à me démanger au niveau de la vulve, des petites et des grandes lèvres. J’avoue que cela commence à m’angoisser. Cela ne fait pas vraiment longtemps que ça a commencé à me gratter. Et pour les quatre fois qu’on l’a fait en tout, on ne s’est pas protégés …

Réponse de médecin pour Doctical :
Il est très fréquent d’avoir des démangeaisons, irritations, brûlures, ou simples gênes après un premier rapport sexuel et cela pour plusieurs raisons :
– La première, c’est que l’hymen se déchire. Parfois, ça fait mal, parfois non. Mais même si la déchirure de l’hymen n’est pas douloureuse, c’est comme une petite égratignure qui doit cicatriser. Et cela peut démanger ou brûler. Bien sûr, dans ce cas, les grandes lèvres ne sont pas concernées a priori.
– La première fois, c’est stressant. Du coup, le stress peut empêcher que la lubrification vaginale et vulvaire se fasse au maximum. Elle peut exister sans être tout à fait suffisante, ce qui entraîne alors une irritation lors des frottements au moment des mouvements de va-et-vient. Cette explication d’insuffisance de lubrification n’est sans doute pas la bonne pour Emilie, car dans ce cas, la gêne, les démangeaisons ou sensations de brûlures survient tout de suite après les relations sexuelles, voire pendant le rapport sexuel lui-même.
– Le préservatif peut irriter, soit parce que l’on est allergique au latex, soit parce qu’il augmente considérablement les frottements. Mais dans ce cas, la gêne apparaît immédiatement, pendant ou après le rapport sexuel. Pour Emilie, il n’y avait pas de préservatif, donc ce n’est pas l’explication.
– Les flores intimes doivent s’adapter mutuellement. En effet, chaque personne, homme ou femme, possède des microbes dans la zone intime et l’on appelle cela la flore intime (flore vaginale chez les femmes). Lorsque ces microbes sont en équilibre, tout va bien. Un déséquilibre peut entraîner des irritations. Au moment d’une relation sexuelle pour la première fois, la flore intime se trouve confrontée à de nouveau microbes (des bactéries), ceux de notre partenaire, microbes parfois très différents des nôtres. Il se produit donc un déséquilibre qui peut déclencher des irritations, brûlures, démangeaisons et même des mycoses vaginales. C’est ce que l’on appelait autrefois la mycose de la jeune mariée, lorsque les jeunes femmes avaient leur première relation sexuelle le jour de leur nuit de noce !
Il est probable que ce soit l’explication pour Emilie. Donc il ne s’agit pas a priori d’un problème bien grave. Soit c’est une simple irritation et elle va cesser lorsque sa flore à elle va retrouver un équilibre, soit c’est une mycose et il faudrait prendre un traitement antimycosique (en vente libre en pharmacie).

Cela dit, il faut absolument utiliser des préservatifs pendant 3 mois quand on a un nouveau partenaire et mettre en place une contraception… Si l’on est fidèles tous les deux, il faut ensuite faire des tests de dépistage des IST pour se passer de préservatif.

A lire aussi sur ce sujet  : Sexualité et risque de mycose vaginale
Peut-on avoir une mycose quand on est encore vierge ? 
Pertes blanches et mycose vaginale, comment les différencier ?
Les 20 gestes qui empêchent d’avoir une mycose vaginale
Les démangeaisons, un signe de mycose vaginale ?

Photo : <a href= »https://fr.123rf.com/profile_liza5450″>liza5450 / 123RF Banque d’images</a>
© Doctical 2019