Prostate cancer, why does the surgery remove ALL of the prostate?

Hi there !

Need an english translation of this article ?

Doctical services all patients in french speaking countries. If you need assistance in english, please just shoot your email here 😉

On aurait envie de conserver la prostate et de n’ôter que les cellules cancéreuses. Avec une ablation moins large, il y aurait probablement moins d’effets indésirables, incontinence, troubles sexuels, etc. Alors, pourquoi ça ne se fait pas… pour le moment ?

Le cancer de la prostate est mutifocal

Dans la prostate, quand un cancer se développe, c’est la plupart du temps un cancer multifocal. Cela signifie que la prostate touchée par le cancer dans plusieurs zones. Il peut par exemple exister 6 ou 7 zones touchées, comme cela se voit sur cette image de coupe de prostate. Chaque zone entourée en rouge est une zone de cancer. A noter au milieu en forme de fente à trois côté, l’ouverture de l’urètre…

Il est donc impossible d’opérer le cancer seulement en laissant le reste de la prostate indemne. Car le cancer touchant plusieurs zones, le risque serait de laisser des cellules cancéreuses qui se multiplieraient.
D’autre part, si l’on opérait les 6 ou 7 zones visiblement concernées par le cancer, il est probable qu’il existe d’autres zones où de mini-cancers sont en train de se développer. Alors au bout d’un certain temps, la progression du cancer reprendrait.

La prostatectomie radicale ôte toute la prostate

On considère donc qu’il faut enlever toute la prostate pour donner à l’homme concerné les meilleurs chances de guérison. Les médecins n’aiment pas faire prendre de risque à leur patient !

La curiethérapie ou la radiothérapie traitent toute la prostate

De la même manière, les traitements par rayons concernent la prostate entière, exactement pour les mêmes raisons : on souhaite détruire toute les cellules cancéreuses.

Pourra-t-on un jour enlever seulement le cancer de la prostate ?

Peut-être ! Des recherches sont en cours pour cibler les cellules cancéreuses uniquement, traitements physiques ou chimiques ou traitements combinés. Mais pour l’instant, il s’agit encore de recherche et il n’existe pas de recommandations pour de tels traitements.
Par exemple, le traitement par HIFU, des ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU signifie High Intensity Focused Ultrasound) utilisent la chaleur pour détruire la zone de la prostate atteinte du cancer de la prostate peut dans certains cas être utilisé.
Mais on comprend que pour ce type de traitement, on peut avoir besoin de recommencer si les zones non apparemment atteintes se révèlent laisser proliférer de nouvelles zones de cancer…

©Doctical 2020

A lire aussi : 
– A quoi peut bien servir la prostate ?
– Cancer de la prostate, c’est fréquent ? 
– Adénome de la prostate ou cancer de la prostate, pas les mêmes symptômes !
– Cancer de la prostate, l’opérer, et après ? ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
– Pourquoi il y a peu de signes urinaires quand on a un cancer de la prostate ?
– Tous les médicaments pour la prostate
– Photo :  belinka

Sources :  Matei Andreoiu, Liang Cheng. Multifocal prostate cancer: biologic, prognostic, and therapeutic implications. Human Pathology (2010) 41, 781–793 https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0046817710001085 

error: