L’huile végétale, un lubrifiant intime bien pratique

  
doctical_shop_banner2

Votre gel lubrifiant intime est introuvable  et vous souffrez de sécheresse vaginale ? Testez une huile végétale naturelle ! À condition de prendre quelques précautions et connaître les avantages et inconvénients de ces huiles…

En cas de sécheresse vaginale, il est conseillé de ne pas pratiquer de pénétration sexuelle vaginale « à sec ». En effet, cela entraînerait des douleurs, des brûlures, des petites égratignures de la muqueuse du vagin, et par conséquent, une peur des rapports sexuels. Alors, si vous n’avez quasiment jamais utilisé de lubrifiant vaginal, vous avez peut-être ce qu’il faut à portée de main !

L’huile végétale, un lubrifiant intime hyper pratique
Dans votre cuisine, vous avez forcément de l’huile végétale prévue pour cuisiner. De l’huile de colza, de l’huile de tournesol, d’olive, de carthame, de pépin de raison, etc. Cette huile peut servir de lubrifiant intime. Alors, si vous souffrez de sécheresse vaginale, et que vous avez une petite bouteille d’huile, pourquoi ne pas tester et l’apporter près du lit… ou ailleurs.

L’huile végétale, un lubrifiant sexuel comestible
L’huile que vous utilisez pour une consommation alimentaire est forcément compatible avec vos muqueuses. La preuve, elle peut entrer dans votre corps sans dommages. D’autre part, si vous avez des pratiques oro-génitales, vous ne craindrez ni l’excès de produits chimiques, ni le mauvais goût (vous connaissez son goût, puisque vous l’utilisez en cuisine).

L’huile végétale, un lubrifiant intime longue durée.
L’avantage de l’huile végétale comme lubrifiant vaginal, c’est qu’il se s’évapore pas comme le font les lubrifiants à base d’eau qui eux, ont tendance à sécher rapidement. Du coup, pas la peine d’en rajouter plusieurs fois pendant un rapport sexuel.

L’huile végétale, un lubrifiant vaginal écologique.
Huile de colza, de tournesol, de carthame, d’olive, ce sont des substances 100% naturelles qui s’éliminent tout naturellement. Ce ne sont pas de substances de synthèse qui mettront des dizaines d’années pour se dégrader dans le milieu comme les lubrifiants à base de silicones par exemple.

L’huile végétale, comme lubrifiant sexuel, ce n’est pas cher !
Au prix où est le litre d’huile, vous pouvez faire l’amour pas mal de temps avec une bouteille d’un litre ! Cela revient beaucoup moins cher d’utiliser une huile végétale qu’un lubrifiant spécifique. Alors si vous le testez, préférez les huiles biologiques pressées à froid. Autant éviter au maximum les traces de produits chimiques.

Le goût de l’huile végétale, un lubrifiant pas forcément agréable !
Vous connaissez le goût de l’huile végétale, mais autant le goût de l’huile d’olive est plaisant dans une salade italienne, autant il peut se révéler moins agréable sur le sexe de votre partenaire ! Alors, privilégiez plutôt les huiles à odeur fade si vous testez ce type de lubrifiant intime.

L’huile végétale, ça coule, ça tache !
L’huile n’est pas un gel. Du coup, au contact de la chaleur du corps, elle est plutôt encore plus fluide que dans le placard ou le réfrigérateur. Et non seulement elle coule, mais en plus, elle peut tacher les draps, les sous-vêtements, le matelas… C’est un inconvénient à prendre en compte, même si une lessive ôte très facilement ces taches de graisse.

Huile végétale comme lubrifiant intime, attention au préservatif
L’huile végétale n’est pas compatible avec le préservatif. Donc si dans votre couple, votre contraception passe par la capote, oubliez ce lubrifiant naturel. De même si vous utilisez le condom pour vous protéger mutuellement contre d’éventuelles IST (infections sexuellement transmissibles).

Une astuce pour utiliser l’huile végétale comme lubrifiant intime
Offrez-vous un vaporisateur spécial huile. Vous pouvez pulvériser juste ce qu’il faut d’huile sur le sexe de votre partenaire sans vous en mettre plein les mains…

Au total, comme tous les lubrifiants intimes, l’huile végétale présente ses avantages et ses inconvénients, ses partisans et des personnes qui n’apprécient pas du tout.

Et vous avez-vous déjà utilisé une huile végétale comme lubrifiant sexuel ?
Si oui, quelle huile avez-vous utilisé ? Comment avez-vous apprécié ce type de lubrifiant intime ? C’est quoi votre avis ? Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2014

  
doctical_shop_banner

50 Comments

  1. Arnaud 24 mai 2018 à 15 h 34 min - Répondre

    Huile d’amande douce comme lubrifiant pour la sexualité ?
    L’huile d’amande douce est elle bonne ?

  2. Michel 5 mai 2018 à 13 h 33 min - Répondre

    Essai d’huile végétale comme lubrifiant !
    Après avoir lu tous ces commentaires, je vais essayer l’huile végétale jojoba comme lubrifiant !

  3. Tafita 20 avril 2018 à 18 h 04 min - Répondre

    L’huile de coco n’est-elle pas spermicide ?

  4. Mio 19 avril 2018 à 21 h 46 min - Répondre

    Huile de coco contre la sécheresse vaginale avant une grossesse
    Je désire avoir un enfant. Puis-je utiliser l’huile de coco comme lubrifiant contre la sécheresse vaginale ?

    • Médecin rédacteur 19 avril 2018 à 22 h 06 min - Répondre

      Réponse de médecin à Mio qui souhaite utiliser de l’huile de coco comme lubrifiant
      A partir du moment où vous pouvez manger quelque chose, vous pouvez le mettre dans votre vagin.

    • Médecin rédacteur 1 mai 2018 à 9 h 25 min - Répondre

      Fertilité et huile de coco comme lubrifiant vaginal, réponse de médecin
      Après avoir fait quelques recherches, je n’ai pas la question à votre réponse. Idéalement, il faudrait n’utiliser aucun produit artificiel si l’on souhaite une grossesse, mais plutôt de stimuler la lubrification naturelle au maximum. En effet, il est impossible aux chercheurs d’étudier tous les produits divers et leur effet sur la fertilité et sur l’état du sperme et des spermatozoïdes…

  5. Allecs 5 avril 2018 à 23 h 09 min - Répondre

    Mon avis sur l’huile d’olive comme lubrifiant contre la sécheresse vaginale
    J’ai essayé de faire l’amour avec de l’huile d’olive, c’est juste magnifique. Je vous le conseille fortement mais n’utilisez pas l’huile d’olive avec la capote. A mon avis ce n’est pas une bonne solution.
    Sur ce, c’est reparti pour le sexe 😉

    • Médecin rédacteur 20 avril 2018 à 21 h 48 min - Répondre

      Réponse de médecin à Allecs pour l’huile d’olive comme lubrifiant et le préservatif
      Avec un préservatif, pour lutter contre la sécheresse vaginale, il faut toujours utiliser un lubrifiant à base d’eau. Les lubrifiants huileux dénaturent le latex et risquent de le fragiliser : danger de déchirure !

Laisser un commentaire