doctical shop banner - La cause de l’éjaculation précoce, la génétique ?

Dr C. Solano

Pourquoi j’ai une éjaculation précoce ? C’est la question que se posent beaucoup d’hommes. Beaucoup d’entre eux ont le sentiment de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir gérer leur sexualité, et retarder leur éjaculation. Alors que d’autres hommes y arrivent, eux !
Pourtant, j’ai toujours pensé que la tendance à l’éjaculation précoce était en partie génétique. Je ne vois pas pourquoi les hommes qui ont du mal à retarder cette éjaculation seraient moins intelligents que les autres et n’arriveraient pas à trouver des solutions !

Orgasme facile ou orgasme difficile, c’est en partie génétique

Des chercheurs estiment que la capacité à avoir un orgasme rapide ou lent : 34% et 45% de la la capacité à l’orgasme peut être expliquée par la génétique sous-jacente, avec peu ou pas de rôle pour l’environnement comme l’environnement familial, la religion, la classe sociale ou l’éducation précoce. C’est similaire comme chiffre à la tendance génétique à souffrir d’hypertension artérielle, de migraine, d’anxiété ou de dépression. Les chercheurs qui ont travaillé là-dessus sont Kate M Dunn, Lynn F Cherkas et Tim D Spector (1).

L’orgasme féminin et orgasme masculin ?

Cependant, ce travail de recherche concernait des femmes, exactement plus de 4000 femmes !
Ainsi les chercheurs ont comparé des jumelles ayant le même patrimoine génétique (de vraies jumelles) et des jumelles n’ayant pas le même patrimoine génétique (fausses jumelles, ayant un patrimoine génétique comme des sœurs). Du coup, ces femmes avaient le même environnement et la même éducation.
Les vraies jumelles fonctionnaient de manière bien plus semblable question orgasme que les fausses jumelles, ce qui évoque un lien avec la génétique.

L’éjaculation précoce est probablement en partie génétique !

Alors, si pour les femmes, la facilité à obtenir un orgasme est en partie génétique, je pense qu’il y a de grandes chances que cela soit vrai aussi pour les hommes. A quand une étude avec de vrais jumeaux hommes et de faux jumeaux pour évaluer l’éjaculation précoce… ou retardée ?

Ejaculation précoce, en partie génétique, mais pas seulement !

Si les chiffres de 34 à 45 % de cause génétique à la capacité à avoir un orgasme sont transposables aux hommes, cela signifie plusieurs choses :
– Il ne faut pas se sentir coupable d’avoir une éjaculation précoce. C’est en partie génétique, cela signifie que l’on n’y peut rien. Un homme qui souffre d’éjaculation précoce n’est donc pas quelqu’un qui ne sait pas bien faire l’amour !
– On peut améliorer l’éjaculation précoce. En effet, 34 à 45 %, c’est beaucoup, mais c’est quand même très loin des 100 % ! Donc il y a plus de 55 % des causes de l’éjaculation précoce qui ne sont pas génétiques. Et là, un homme peut agir sur ces autres causes, c’est-à-dire apprendre les habiletés nécessaires pour retarder l’éjaculation.
– Dépasser l’éjaculation précoce peut prendre un peu de temps. En effet, si l’on a cette tendance génétique, et bien, c’est moins facile d’y arriver que quand on n’a pas cette tendance génétique. Donc il ne faut pas se décourager, mais savoir qu’il faut du temps !

Et vous, saviez-vous tout ça ? Est-ce que cet article peut vous aider ? Surtout, montrer-le à votre partenaire si elle vous critique !

D’autres articles sur l’éjaculation précoce, ou éjaculation prématurée peuvent vous intéresser  :
Comment savoir si l’on est précoce ?
un article que j’avais écrit sur le Priligy pour plus de détails.
Priligy ou Dapoxétine, le médicament contre l’éjaculation précoce

(1) Kate M Dunn, Lynn F Cherkas and Tim D Spector. Cherkas and Tim D Spector. Genetic influences on variation in female orgasmic function: a twin study.Biol. Lett. 2005 1, 260-263
Image : Sergey Nivens
© Doctical 2019

  
doctical shop banner2 - La cause de l’éjaculation précoce, la génétique ?