La sécheresse vaginale par manque d’hydratation vaginale

  
doctical shop banner2 - La sécheresse vaginale par manque d’hydratation vaginale

La sécheresse vaginale par manque d’hydratation vaginale se produit pour différentes raisons. Médicaments, problème hormonal… Que faire pour le confort et la sexualité ?

Parmi les deux types de sécheresse vaginale, il existe donc le manque d’hydratation, donc nous parlons ici, et le manque de lubrification. Pourquoi un manque d’hydratation ? Et en quoi c’est gênant.

Symptômes de la sécheresse vaginale par manque d’hydratation

Cette sécheresse vaginale est gênante. Elle entraine une sensation de sécheresse vaginale au quotidien, voire d’irritation vulvaire et vaginale. Une femme qui souffre de ce type de sécheresse vaginale femme peut sentir sa vulve et son vagin hypersensibles à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit, en dehors de toute situation sexuelle. Il s’agit donc d’une gêne au quotidien.

Sécheresse vaginale par manque d’hydratation et sexualité

Un manque d’hydratation vaginale, cela entraîne une sécheresse vaginale et du coup, bien sûr, pendant les relations sexuelles, c’est gênant pour la femme. Même si le désir et l’excitation sont présents, il faut qu’elle parvienne à déclencher une lubrification plus intense que la normale. Parce qu’elle a besoin d’intensifier plus son humidité vaginale qu’une femme dont le vagin est déjà bien humide au départ si elle veut obtenir une bonne lubrification.
Si le couple ne prend pas suffisamment de temps pour déclencher une bonne lubrification, et bien, cette femme éprouvera des douleurs à la pénétration, et son partenaire pourra sentir une gêne.

Sécheresse vaginale par manque d’hydratation, quelles causes ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer une sécheresse vaginale par manque d’hydratation.
La première, ce sont les médicaments. Tous les médicaments qui ont pour effet indésirable une sécheresse vaginale peuvent être en cause, évidemment. Mais aussi les médicaments qui ont pour effet indésirable une sécheresse des muqueuses, ou encore les médicaments entraînant des sécheresse buccales ou oculaires qui sont très souvent en cause (par exemple, le Roaccutane, un traitement de l’acné est très connu pour cela.)
La deuxième ce sont les changements hormonaux, comme ceux de la ménopause. Cette sécheresse vaginale par manque d’hydratation est typique de la ménopause, et déclenchée par la diminution des hormones de type estrogènes chez les femmes ménopausées.
Après un accouchement, dans les semaines, ou les mois qui suivent, on observe le même problème de sécheresse vaginale par manque d’hydratation.
Certaines pilules peuvent aussi déclencher ce type de problèmes.
La troisième raison qui peut expliquer cette sécheresse vaginale par manque d’hydratation, ce sont des maladies qui entraînent une sécheresse des muqueuses; par exemple, ce que l’on appelle le syndrome sec.

Sécheresse vaginale par manque d’hydratation, que faire ?

Commencer par voir si un médicament que l’on prend est en cause. Et puis, changer si possible de médicament.
Quand cela n’est pas possible, il est recommandé d’utiliser un gel lubrifiant longue durée, à base d’acide hyaluronique; 3 fois par semaine. Cela permet de placer sur la surface interne du vagin, un film qui attire l’eau et contribue ainsi à hydrater l’intérieur du vagin. Le confort vulvaire et vaginal est alors augmenté.
Pour les femmes ménopausées, il est possible, soit de prendre un traitement hormonal de la ménopause, prescrit uniquement en cas de symptômes très gênants. Mais si une femme ne prend pas de traitement de la ménopause, il existe des gels ou des crèmes contenant un estrogène qui ont un effet local, et permettent au vagin de retrouver une bonne hydratation. Il faut en parler au gynécologue !

Et puis, question sexualité, il faut bien faire comprendre au partenaire que les préliminaires doivent durer au moins 20 minutes pour une femme qui n’a pas de soucis de manque d’hydratation, donc plus longtemps quand on a besoin d’une lubrification supplémentaire.

Manque d’hydratation vaginale et lubrification vaginale normale !

Une femme souffrant d’hydratation vaginale n’a pas de problème de lubrification sexuelle. Sa lubrification vaginale, liée à l’excitation sexuelle, fonctionne normalement. Cependant, on ne s’en rend pas forcément compte, car comme elle part d’une zone vaginale fragilisée, il faut quand même plus de préliminaires pour obtenir un milieu vaginal idéalement humide pour la pénétration. Tout ça pour dire qu’une femme ménopausée lubrifie très bien si son excitation sexuelle est bonne !

L’autre sécheresse vaginale, par manque de lubrification vaginale sexuelle liée à l’excitation. L’information, c’est par ici…

Quelque chose vous fait réagir dans cet article ?

Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© Doctical 2013

  
doctical shop banner - La sécheresse vaginale par manque d’hydratation vaginale
2018-10-07T20:42:17+00:00Sécheresse vaginale|

Un commentaire

  1. Camara 5 octobre 2013 à 10 h 41 min - Répondre

    Je suis contente de l’information je faisais plus d’erreur et je me corrigerai voilà. Toutes ces informations gratuites, je ne sais comment vous remercier.

Laisser un commentaire