Mycose du gland ou mycose génitale chez l’homme

Les mycoses du gland, ou candidoses génitales de l’homme nécessitent un traitement préventif ou une crème pour guérir. Et ce n’est pas une infection sexuellement transmissible.

Les mycoses génitales sont très fréquentes chez les femmes, bien moins chez l’homme. Néanmoins, un homme peut ressentir aussi des symptômes de brûlure, irritation, démangeaison, rougeur dans sa zone génitale. Alors, est-ce ou non une mycose du gland ? Ou est-ce autre chose ?

Quels symptômes pour une mycose du gland chez l’homme ?
Brûlure, rougeur, démangeaison, gêne urinaire de type brûlure en urinant, irritation, gêne au rapport sexuel, tels sont les signes d’une mycose du gland (ou candidose). La gêne se situe au niveau du gland, et cette irritation s’appelle une balanite (inflammation du gland). La gêne maximale ne se situe pas forcément sur la muqueuse du gland, mais dans les replis du prépuce et au niveau de la couronne du gland.

La mycose du gland, est-ce contagieux ou transmissible ?
La réponse est non ! On n’attrape guère une mycose vaginale ou une mycose du gland par contagion avec son ou sa partenaire. Il ne s’agit pas d’une infection sexuellement transmissible. En effet, le candida albicans, agent le plus fréquent des mycoses se trouve un peu partout dans notre organisme sous forme peu agressive, en particulier dans le tube digestif. Dans certains cas, il prend une forme agressive, provoquant alors ces irritations, ces démangeaisons, brûlures et autres signes.

Pourquoi une mycose du gland apparaît ?
Le candida albicans, agent de la mycose du gland (ou de la mycose vaginale) aime l’humidité et les plis, ainsi que l’acidité. C’est pourquoi les hommes circoncis sont moins sujets aux mycoses que les hommes non circoncis. Ils possèdent moins de plis où le candida albicans pourrait se plaire et se multiplier !

Le traitement de la mycose du gland, c’est quoi ?
La balanite du gland (nom scientifique de l’irritation du gland), peut être évitée en partie par une toilette régulière à l’eau. Il ne faut surtout pas utiliser un produit acide car les candida albicans adorent l’acidité. Ça tombe bien, l’eau du robinet, souvent calcaire, est plutôt alcaline ! Idéalement, si l’on est sujet aux mycoses du gland, il est bon de se laver en décalottant à l’eau avant et après une relation sexuelle, en plus de la toilette quotidienne. Et à ce moment, attention à l’urine qui est acide et qui, en cas de mycose du gland, brûle et en plus active la multiplication des candida albicans. Donc un rinçage à l’eau après avoir uriné est le bienvenu, associé à un décalottage pour que l’urine ne reste pas à acidifier les plis, juste là où le candida albicans se plait le plus. (On entre vraiment dans les détails pour vous !)

Quelle crème pour une mycose du gland chez l’homme ?
Le traitement de la mycose du gland se fait par voie locale a priori. Autrement dit, pas besoin d’un médicament en comprimé. Une crème antimycosique (on dit aussi antifongique) suffit, disons pendant 3 ou 4 jours. On peut en acheter en pharmacie sans ordonnance. Attention, la crème ne doit pas irriter ou brûler. Si cela se produit, c’est peut-être une allergie, certains médicaments antimycosiques pouvant être allergisants !

C’est pourquoi il existe également des traitements naturels très efficaces. Vous pouvez trouver notre guide sur le traitement naturel des mycoses du gland. Il s’agit d’un traitement à base d’huiles essentielles.

Pourquoi j’ai des mycoses du gland ?
Si les mycoses du gland surviennent régulièrement, il y a sans doute des raisons, et souvent plusieurs raisons.
La mycose du gland survient souvent à cause de plusieurs facteurs. Un produit trop acide pour la toilette, une muqueuse du gland fragile par nature, un diabète (le corps se défend moins bien contre les champignons), des rapports intenses irritant le gland (cela rend le gland plus réceptif au candida albicans), une absence de toilette à l’eau après les rapports, le port de sous-vêtements en matière synthétique ou de pantalons serrés ayant tendance à échauffer la zone, l’utilisation de produits désinfectants pour la toilette (très mauvaise idée !), ou encore un phimosis (prépuce difficile à décalotter). Un geste important pour prévenir les mycoses du gland : ne pas uriner avec le prépuce recouvrant entièrement le gland. Sinon, l’urine se faufile dans le prépuce. Il faut au moins décalotter le bout du gland, uriner et ensuite, bien sécher le bout du gland avant de recalotter (si vous ne faites pas une toilette à l’eau après avoir uriné). Sinon, vous apportez humidité et acidité dans cette zone, et si un candida albicans est présent, il se multipliera sous sa forme agressive puisqu’il sent que vous le chouchoutez !

Avez-vous déjà eu une mycose du gland (vous ou votre partenaire? Comment cela s’est-il résolu ?
Vous avez trouvé une solution ? Laissez un message ci-dessous en bas de la page dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande aussi un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© infosanteonline 2013


2018-02-08T13:54:20+00:00 Mycoses et sexualité|

106 Commentaires

  1. Inconnu 2 mars 2017 à 16 h 20 min - Répondre

    Mycose, traitement antimycosique et antibiotique
    Je suis une femme et j’ai une mycose et le gynéco m’a donné une crème Ciclopirox et des antibiotiques.
    J’ai à l’entrée Du méat urinaire un bout de peau (je ne sais pas comment appeler ça) qui le couvre ou qui est à côté, qui est gonflé et rouge. Et ce depuis le début de ma mycose. J’ai commencé le traitement depuis une semaine mais ça ne change pas ce point.je voudrais savoir si la crème Ciclopirox doit être appliquée dessus car je ne l’applique que sur les grandes lèvres, J’ai peur de faire mal en l’appliquant à l’intérieur des petites lèvres et plus particulièrement sur mon meat urinaire et donc ce truc gonflé.
    Quelqu’un pour m’aider? Je suis perdue

    Réponse de médecin pour Inconnu à propos de son traitement de mycose.
    Il est impossible de vous répondre car il s’agirait quasiment d’une consultation, ce qui est impossible sans vous examiner. Cependant, un élément nous intrigue :
    Vous avez une mycose et votre médecin vous prescrit un antimycosique, le Ciclopirox. OK. Mais pourquoi auriez-vous un antibiotique ? Une mycose n’est pas due à une bactérie, donc un antibiotique, non seulement ne sert à rien, mais il a tendance à favoriser les mycoses. Donc cela paraît étrange.
    D’autre part, une mycose, si elle st vulvo vaginale se traite plutôt avec des ovules car le plus important est de traiter l’intérieur de la zone vaginale, plus que la vulve (même si on peut traiter les deux). Donc la question, est-ce vraiment une mycose que votre médecin a pensé traiter ? Il nous est impossible de répondre.

  2. Patrick 16 février 2017 à 7 h 50 min - Répondre

    Traitement d’une mycose du gland
    Le médecin m’a diagnostiqué une mycose du gland – ce dont je me doutais, ce n’est pas la première fois – et m’a prescrit de laver à la Bétadine une fois par jour et un antibiotique Métronidazol à 500 mg trois fois par jour pendant 7 jours.
    Je suis très surpris et même assez inquiet ! Qu’en pensez-vous ?

    Réponse de médecin pour Patrick qui a une mycose du gland

    Le traitement d’une mycose ne consiste pas en des antibiotiques, mais en des traitements antimycosiques locaux. Vous pouvez en demander à la pharmacie ou bien choisir un traitement antimycosique naturel en phytothérapie.

  3. Loic75 30 décembre 2016 à 21 h 03 min - Répondre

    Sécheresse du gland
    Cela fais au moins 3 ans que j’ai une sécheresse au niveau du gland et une légère odeur, j’ai été voir mon médecin 2 fois et 2 fois j’ai été dans un laboratoire pour faire un prélèvement sur mon gland, mais rien. J’ai été voir un dermatologue mais rien ne lui semble anormal. Du coup, pas de solution, dû coups pour avoir un rapport je suis limite obliger d’utiliser du lubrifiant. Avait vous une solution ? Connaissez vous MAN1, c’est produit que j’ai aperçu sur différent forum, qui donne l’impression de peut être résoudre mon problème.
    En rappel je prends quand même une douche par jour donc ceci ne vient pas de l’hygiène.

    Réponse de médecin à Loïc pour sa sécheresse du gland.

    La première chose que je ferais à votre place c’est :
    – Bien laver le prépuce lorsque vous faites votre toilette,
    – Rincer à l’eau de source (en effet, l’eau du robinet est souvent très calcaire et cela peut irriter. (Cela vous paraît peut-être idiot, mais cela suffit parfois !)
    – Prendre des gélules (par la bouche !) d’huile d’onagre et de bourrache, pendant un à trois mois, en cure car cela diminue la sécheresse générale du corps.
    Et tenez-nous au courant !

  4. Fady 17 février 2016 à 21 h 02 min - Répondre

    Comment faire le diagnostic entre mycose psoriasis et eczéma ?

    Réponse de médecin pour Fady :
    Une mycose atteint la vulve, mais en général aussi l’intérieur du vagin où la femme ressent des brûlures ou démangeaisons. De plus, une mycose entraîne des pertes inhabituelles qui ressemblent souvent à du lait caillé.
    Le psoriasis ou l’eczéma n’atteignent que la vulve et donc pas de démangeaisons ou brûlures à l’intérieur du vagin. Ils n’entraînent pas de pertes blanches.
    Les mycoses peuvent être liés aux cycles. Pas l’eczéma ou le psoriasis.
    Si vous avez des doutes, il faut consulter un médecin dermatologue qui connaît bien la pathologie vulvaire, car ce n’est pas toujours simple de faire un bon diagnostic…

  5. Lomami 3 décembre 2015 à 19 h 35 min - Répondre

    J’ai été très intéressé par votre article. Car c’est la deuxième fois que je souffre de ces mycoses et imaginez combien c’est gênant.
    Mon docteur m’a effectivement donnez le traitement dont vous parlez.
    En tout cas merci
    Don.

  6. Michael 27 octobre 2015 à 4 h 47 min - Répondre

    Pustules blanches sur toute la base du gland
    J’ai une sorte de couronne de petite pustules blanches sur toute la base du gland. Cela me démange régulièrement, avant, après une douche ou même un rapport sexuel. Je n’ai pas envie d’en parler à mon médecin. Existe-t-il des pommades sans ordonnance et surtout qu est-ce que c’est ?

    • Médecin rédacteur 27 octobre 2015 à 9 h 51 min - Répondre

      Réponse de médecin à propos de pustules blanches autour de la base du gland
      Il s’agit très certainement de ce que l’on appelle « la couronne perlée du gland » ou « le collier de vénus ». Ce sont de petites glandes qui produise ces points blancs. C’est normal et il ne s’agit pas d’une pathologie ou d’une maladie. Ce phénomène se produit sous l’influence des hormones masculines telles que la testostérone.
      Donc il n’y a rien de particulier à faire. Si vous êtes gêné esthétiquement, un médecin dermatologue peut vous les enlever.
      Cela dit, normalement, cela ne démange pas. Je ne peux pas vous donner de conseil médical, car pour bien traiter quelque chose, il faut savoir exactement ce dont il s’agit. Donc soit vous avez une couronne perlée du gland et il n’y a rien à faire médicalement, mais vous pouvez faire quelque chose esthétiquement. Soit c’est autre chose, et il faut qu’un médecin vous examine pour savoir ce dont il s’agit et vous traiter en conséquence.
      Alors, courage, je comprends que vous n’ayez pas trop envie de montrer cet endroit intime. Mais il mérite autant que le reste de votre corps d’être soigné et pris en compte…

  7. Carillon 1 juin 2015 à 21 h 29 min - Répondre

    Douleur et irritation au niveau du gland après un rapport sexuel non protégé
    Depuis quelques semaines, j’ai un souci : quand je décalotte, cela me craque la peau autour. Depuis quelques jours, c’est comme si je m’étais arraché la peau sur le gland et ça me fait très mal. De plus, j’ai la base de la peau qui est rouge comme si j’étais irrité et lorsque je décalotte, il y a une odeur très désagréable qui se dégage quand je ne l’ai pas fait depuis au moins 1-2h.
    Je voulais savoir si c’était grave et inquiétant surtout que cela m’arrive depuis que j’ai eu un rapport non protégé avec une personne. Et depuis, à chaque fois que j’ai un rapport cela revient. Mais là par rapport aux autres fois ça me fait très mal et même sous la douche ça me fait mal avec l’eau…

    • Doctical 1 juin 2015 à 21 h 45 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Carillon à propos de son irritation au niveau du gland.
      Je pense qu’il ne faut pas rester comme ça, mais consulter un médecin. Un urologue ou un infectiologue, ou bien aller dans un centre de dépistage anonyme et gratuit. En effet, sans vous examiner et vous connaître du tout, il est impossible de vous donner un avis. Simplement, ne restez pas comme ça !

  8. Nico 13 mai 2015 à 23 h 47 min - Répondre

    Démangeaisons et pelade à la base du gland
    Depuis quelques jours, j’ai des démangeaisons au niveau du gland de façon intermittente. Pas de rougeur particulière, mais une sorte de pelade du prépuce, juste à la base du gland. Ceci est associé à une légère mauvaise odeur mais vraiment discrète. Une fois la douche prise, les démangeaisons cessent, et le lendemain cela recommence. J’ai l’impression que cela s’atténue doucement mais je voulais savoir si cela pouvait être une mycose malgré l’absence de rougeur particulière et de zones blanchâtres ?

    • Doctical 22 mai 2015 à 19 h 35 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Nico et ses démangeaisons à la base du gland
      C’est impossible de vous dire sans examen ce que vous avez. Cependant, vous pourriez très bien acheter en pharmacie une crème antimycosique et en appliquer quelques jours afin de voir si cela change quelque chose. Attention, si cela empire, n’insistez pas, car il existe des allergies aux antimycosiques ! A lire, notre article qui vous donne des pistes sur les médicaments qui sont les mêmes que pour les mycoses vaginales féminines. Et ensuite, si ce n’est pas mieux, il vaudrait mieux consulter si cela dure… Peut-être que vous pouvez aussi utiliser un produit pour hygiène intime pour votre toilette, cela peut aider s’il s’agit d’un tout petit souci…

  9. Bryss 8 mai 2015 à 19 h 54 min - Répondre

    Brûlures au pénis.
    Mon pénis sent mauvais et me brûle au niveau de l’urètre de temps en temps, qui est alors rouge et enflé. Mon médecin ne voit rien de suspect. A l’analyse d’urine (ECBU), pas de germe. J’ai testé 2 fois à quelques mois d’intervalle pour le VIH. C’était 3 fois négatif. Au bout ce de 7mois mon gland pèle beaucoup. A l’analyse du gland, le résultat : enterrococus faecial. Mon médecin me dit que c’est pas la cause. Mon urologue m’a fait test de l’herpès négatif et aussi hépatite ABC négatif. Je ne sais plus quoi faire. Je déprime et j’envisage même le pire .;(

    • Doctical 9 mai 2015 à 22 h 19 min - Répondre

      Réponse de médecin à Bryss pour ses brûlures au niveau du pénis.
      Tout d’abord, le VIH et les hépatites virales n’entraînent pas spécialement de lésions au niveau du pénis ! Donc la recherche à faire, il me semble, ce serait plus les chlamidiae ou gonocoques (qui eux, brulent souvent beaucoup).
      Ensuite, après cela, si l’on ne vous trouve rien, il faudrait plutôt aller consulter un médecin dermatologue. Car il existe des maladies de peau au niveau du pénis (ou de la vulve pour les femmes), comme de l’eczéma par exemple, ou d’autres problèmes de peau, qui ne sont pas forcément infectieux. De plus, un dermatologue est aussi spécialisé dans les infections sexuellement transmissibles. Donc je pense que cette piste a des chances d’être la bonne…

  10. Monsieur 7 mai 2015 à 19 h 58 min - Répondre

    Brûlure au niveau de la couronne du gland
    Au niveau de la collerette de mon pénis, cela me brûle fortement après les rapports sexuels. Cela se calme si je n’ai pas de rapport. J’ai essayé diverses pommades un peu au hasard, mais sans résultat. Pourriez-vous me donner le nom de la pommade à utiliser. A savoir aussi, ma femme est actuellement en traitement à cause d’une infection du vagin. La question que je me pose : est ce que c’est moi qui lui provoquer cette infection ou bien l’inverse.

    • Doctical 22 mai 2015 à 19 h 23 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Monsieur et les brûlures au niveau de la couronne du gland.
      Si votre femme a une infection génitale, c’est simple. C’est sans doute dû à cela que vous ressentez des brûlures. Mais comme ça passe si vous n’avez pas de rapports sexuels, c’est que votre corps se défend bien. Donc après un rapport sexuel, il faut que vous alliez tout de suite vous lavez à l’eau claire, en décalottant bien votre prépuce. Comme ça, s’il y a des germes, en particulier des candida albicans, vous les chassez et ils ne vous irriteront pas.

  11. Anthony 25 février 2015 à 3 h 54 min - Répondre

    Rougeur autour de la zone génitale
    J’ai des rougeurs sur la peau et autour de la verge (pas sur la verge) au niveau des poils et sur la peau des testicules qui deviennent sèches et qui s’enlèvent. Cela fait comme une dépigmentation de la peau et ça se voit (peau blanche).
    Est ce une MST ?

    • Doctical 28 février 2015 à 11 h 43 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Anthony
      Cela ressemble à une mycose de la peau. Nous vous incitons donc vivement à consulter un dermatologue pour avoir un diagnostic et un traitement approprié.

  12. Marc 7 décembre 2014 à 17 h 17 min - Répondre

    rougeurs et résidus blancs

    Tout d’abord merci pour vos articles et votre implication.
    Début Septembre, j’ai remarqué sur le gland rougeurs ainsi que résidus blancs. J’ai appliqué du Fazol et c’est parti. Problème cela est toutefois revenu courant Octobre et début Décembre.
    Que puis-je faire ? De plus, cela peut-il provoquer des envies d’uriner constante ?
    Je n’ai aucune douleur au moment de la miction, l’ECBU n’a rien donné à part la présence de nombreux cristaux dû à mon manque d’hydratation.
    Merci de votre aide 🙂

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Pas facile de vous répondre. Si vous aviez tenté le Fazol, pourquoi ne pas essayer à nouveau. Avez-vous vu un médecin pour dépistage des IST si vous avez eu des rapports sexuels sans préservatif ? Notez que les problèmes de ce type ne sont pas forcément des infections. Il existe aussi des problèmes dermatologiques à cet endroit. Du coup, si vous ne trouvez pas de solution, pensez à consulter un médecin dermatologue. Et votre partenaire (si vous en avez une) a-t-elle des soucis ?

  13. D.bry 3 novembre 2014 à 0 h 32 min - Répondre

    Irritation et brûlures en urinant chez un homme
    [
    Mon problème: relation sans protection. Suite à deux mois d’attente, j’ai fait le test hiv1 et 2 négatif. Plus suite à ça j’ai le gland me brûle au niveau de l’urètre plus peau qui pèle de temps en temps. Donc analyse urètre plus ecbu négatif. J’ai toujours des brûlures donc j’ai refait tout ces tests et là, encore négatif. Un mois après pas de germe trouvé. Je ne sais plus quoi faire hôpital et mon médecin y voient qu’une irritation. Peut-t-il s’agir d’une mycose ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Avez-vous consulté un dermatologue. Quand le problème ne semble pas infectieux, c’est souvent la meilleure chose à faire car un médecin dermatologue a un autre regard sur les lésions. Si votre peau pèle, il peut s’agir d’une dermatose, problème de peau et non d’un problème infectieux. Ce que vous décrivez ne ressemble guère à une mycose, et il semble que le médecin qui vous suit l’aurait repérée.

  14. Vincent 1 novembre 2014 à 12 h 33 min - Répondre

    Tache de décoloration sur le gland

    c’est très intéressant et j’ai appris beaucoup
    De ce forum, et vous.en remercie. Cependant, j’ai besoin
    De vous montrer une photo cela fait plus d’une années que
    J’ai des taches blanches (décoloration de la peau sur le gland)
    Et cela m’inquiète beaucoup est-ce que je peut poster une photo sur ce forum ? Cela m’aidera, parce que malgré la pommade appliquée durant plus de 2 mois, aucune différence. Toujours des irritations de temps en temps ainsi que des brûlures. Et ma tache se propage dr plus en plus.
    Si c’est possible au nom de la science: )

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il faudrait vraiment voir un dermatologue. Il peut s’agir d’un vitiligo ou d’un lichen plan par exemple, d’une mycose, mais cela semble moins évident. Pour avoir un traitement adapté, il faut exactement savoir de quoi il s’agit. Donc impossible de vous donner un (mauvais) conseil ! Il serait forcément mauvais car sans examen et/ou bilan.
    Bon courage à vous, tenez-nous au courant.

  15. Annonymetytesse 29 octobre 2014 à 18 h 15 min - Répondre

    Plaque rouge sur la couronne du gland.

    J’ai une unique plaque rouge au niveau de la couronne du gland et se prolongeant vers la « tête » du gland, je ne ressens aucune brûlure en urinant et me lave le gland tout les jours. Et quand je touche cette plaque cela me fait mal. Pourriez vous m’aider à savoir ce que c’est et si je peux continuer à avoir des rapports sexuels non protégés ?

    />Réponse de médecin pour Doctical:
    Nous ne pouvons pas vous répondre. En effet, sans examen, sans voir, impossible de faire un diagnostic. Nous vous engageons donc à consulter un médecin généraliste, urologue ou dermatologue.

  16. Marie 28 octobre 2014 à 22 h 18 min - Répondre

    Points rouges sur le gland et brûlures
    Depuis que nous avons commencé à avoir des rapports sexuels non-protégés avec mon copain, de temps en temps il se met à avoir des points rouges sur le gland. Il me dit que ça ne le gratte pas et qu’il n’a pas d’écoulements suspects. Ceux-la disparaissent assez vite, mais on se pose des questions quand-même… et de mon côté je ressens des sensations de brûlures qui peuvent durer plus ou moins longtemps après et/ou pendant le rapport.
    Je sais que ça peut venir de la sécheresse provoquée par l’arrivée des règles, mais c’est gênant…

    Pouvez-vous nous aider ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Pour votre ami, il est impossible de donner un avis sans voir ces taches rouges. Si vous avez des sensations de sécheresse et que vous utilisez un préservatif, surtout ajoutez du lubrifiant. C’est essentiel. Car ce type de brûlures peut finir par entraîner un blocage sexuel.
    A lire, des infos sur les lubrifiants sexuels :http://www.doctical.com/secheresse-vaginale-quel-lubrifiant-choisir/

  17. Alex 26 octobre 2014 à 10 h 39 min - Répondre

    Cher médecin,
    la mycose génitale est hautement transmissible. Je dirais 99.9% de chance de transmission après un rapport sexuel non protégé.
    Je rie à l’idée du nombre de personnes qui ont lu votre article et qui ont refilé une mycose à leur partenaire. 😆 .
    Cordialement
    Réponse de médecin pour Doctical:

    Nous sommes désolés de vous contredire. Les candidoses sont dues à un déséquilibre local, à des défenses insuffisantes. La preuve, des enfants ou des jeunes femmes vierges peuvent en souffrir. Les candidoses génitales ne sont donc pas classées dans les Infections Sexuellement Transmissibles (IST)
    Voici quelques sources grand public intéressantes pour vous avec citations :
    « En effet la mycose vulvo-vaginale n’est pas une MST (Maladie sexuellement transmissible). Il est cependant vrai que dans le cadre de mycoses récidivantes ou de symptôme chez le partenaire (balanite du gland : mycose du gland), on peut proposer une application de crème antifongique matin et soir pendant 10 à 14 jours. » Dr Romain Guilherme

    La mycose vaginale n’est cependant pas considérée comme une IST : http://preventionist.org/quelles-sont-les-differentes-ist/les-mycoses-vaginales-la-balanite-du-gland

    Nous comprenons qu’il peut être compliqué de comprendre que même si les mycoses génitales ne sont pas des IST, un homme peut être gêné par une balanite à candida si sa partenaire a une mycose. C’est que son organisme se défend mal. Et il est alors bon de le traiter par des antimycosiques. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agisse d’une IST ! Sur ce point, tous les spécialistes sont d’accord.

  18. Florian 24 octobre 2014 à 23 h 30 min - Répondre

    Saignement pendant un rapport sexuel

    J’ai ce même type de symptômes mais pas du tout au niveau du gland. La plaque d’irritation se situe en dessous du pénis et saigne lorsque que je pratique un acte sexuel ou une masturbation.

    Est-ce un autre type de mycose ? Est-il soignable ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Je vous engage vivement à consulter un urologue. En effet saigner pendant un rapport sexuel ou la masturbation n’est pas normal. C’est souvent lié à un frein trop court par exemple. Mais il est trop difficile de donner des conseils sans faire d’examen. On peut se tromper complètement vous savez. Donc ne restez pas comme ça sans rien faire.

  19. Ldx 23 octobre 2014 à 11 h 34 min - Répondre

    Brûlures en urinant et gland rouge
    Depuis bientôt 1 mois, mon gland est rouge, il me brûle, il est rouge, et après avoir uriner j’ai la sensation que ça me brûle à l’intérieur pourrais-je avoir quelque renseignements et des réponses à ce qui m’arrive merci et bonne journée merci 🙂

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Ce que vous décrivez est une urétrite (inflammation de l’urètre). Comme l’urètre est irrité, au passage de l’urine, cela déclenche des brûlures car l’urine est acide. Je vous engage à consulter un médecin, car il s’agit par exemple d’un signe de blennoragie (ou gonococcie) et cela doit être soigné par antibiotiques. C’est une IST et la partenaire aussi doit être traitée. Mais bien sûr, il peut s’agir d’autre chose, c’est pourquoi je vous engage à voir votre médecin.

  20. Chris 18 octobre 2014 à 4 h 08 min - Répondre

    Une question
    Après une culture de germes, j’ai été testé positif au Neisseria Gonorrhoeae. Mon médecin m’a prescrit des injections de Rocephine qui ont soigné cela. Mais pendant la série d’injection, des boutons et rougeurs sont apparus sur mon gland. Une mycose d’après mon médecin. Il m’a donc prescrit une pommade, Mycoster, pendant 10 jours qui a fait disparaitre tout cela.
    Hélas une grosse semaine après voici que les boutons réapparaissent. Je viens de reprendre la crème mais cela va-t-il marché et combien de temps dois-je le faire ? Ai-je pu infecter ma partenaire ayant arrêté les préservatifs depuis quelques jours ?

    Réponse de médecin pour Doctical : Effectivement les antibiotiques augmentent le risque de mycose. Une question : votre partenaire a-t-elle aussi eu un traitement antibiotique ? Sans doute que oui j’espère.
    Donc prenez ce traitement et pensez à faire une toilette à l’eau systématique après un rapport sexuel en décalottant bien. C’est important, pour ne pas échanger de candidose, même s’il ne s’agit pas d’une infection sexuellement transmissible, mais plus d’un déséquilibre de la flore ou des défenses. Si votre partenaire a eu un antibiotique, cela peut contribuer à entretenir les mycoses intimes, car cela déséquilibre sa flore…
    A lire, des infos pour une sexualité sans mycose intime : http://www.doctical.com/5-trucs-pour-une-sexualite-sans-mycose-vaginale/

  21. Roro 17 octobre 2014 à 8 h 15 min - Répondre

    La question de Chaf
    J’ai un problème du même type que certains. Après un rapport sexuel avec ma compagne j’ai des démangeaisons et plaques rouges sur le gland. C’est très gênant. Ça fait 3 ans que ça dure. Alors au début ce n’était pas gênant étant donné que l’on se protégeait. Mais maintenant on essaye d’avoir un enfant. Alors elle a consulté un gynécologue de son côté voir si tout était clean et c’est le cas… mais de mon côté après chaque rapport ça revient. La gynécologue de ma compagne m’a recommandé d’aller voir un dermatologue. Mais j’ose pas trop… si vous avez des conseils… Qu’est ce que ça pourrait être ? J’ai déjà mis des crèmes . Que la gynécologue m’a prescrit… ça s’était calmé on pouvait avoir des rapports tranquilles, mais voilà que c’est revenu…

    Réponse de médecin pour Doctical : Si vous n’osez pas aller consulter un dermatologue, allez voir peut-être un médecin urologue. Si vous osez davantage. Car il faut d’abord savoir de quoi il s’agit. Une crème a pu vous calmer si elle était à base de cortisone car c’est très anti-inflammatoire, mais cela ne soigne pas le problème.
    Je vous conseille de commencer par laver votre zone sexuelle à l’eau en décalottant bien après chaque rapport sexuel (à l’eau sans produit).
    Si cela ne suffit pas, tentez une toilette avec un produit spécifique. Attention à ne pas utiliser de savon décapant. Et si votre gynécologue vous incite à voir un dermatologue, c’est qu’il existe certaines maladies de peau au niveau du pénis. Cela vaut donc la peine de consulter.

  22. Monia 14 octobre 2014 à 21 h 07 min - Répondre

    J’ai des démangeaisons terribles
    au niveau de l’entrée du vagin, et un je ressens une douleur, une sensation de brûlure lorsque je vais aux toilettes … Et au même moment, mon copain a des rougeurs sur le pénis, a mal, surtout en urinant …. Pensez vous qu’il soit possible que je lui ait transmis une mycose génitale ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Je vous conseille vivement de voir un médecin. En effet, une mycose vaginale chez la femme donne rarement de tels signes chez un homme. Il faut savoir que la mycose vulvovaginale n’est pas une IST. Quand un homme éprouve de fortes brûlures en urinant, il faut penser d’abord à une infection sexuellement transmissible comme la gonococcie par exemple. Donc ne tardez pas, allez ensemble voir votre médecin. C’est peut-être une mycose, bien sûr, mais peut-être pas. A lire, une info sur les autres problèmes qu’une mycose :http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

  23. Pierre 5 octobre 2014 à 20 h 34 min - Répondre

    J’ai besoin de conseils
    J’espère que vous pourrez m’aider. Cela fait 1 an que j’ai une mycose (rougeur sur le gland, brûlure lorsque j’urine et mon gland qui pèle )
    Après avoir essayé beaucoup de traitement ( de mon généraliste et mon dermatologue aucun ne fonctionnent )
    J ai subi une fibroscopie par un urologue rien un prélèvement dans un labo toujours rien et plusieurs test du diabète idem rien

    Aujourd’hui je ne sais plus quoi faire…

    Réponse de médecin pour Doctical:
    D’après ce que vous me dites, vos médecins ne trouvent rien, donc il ne s’agit vraisemblablement pas d’une mycose. Je vous engage déjà à faire une toilette après chaque rapport sexuel (à l’eau en décalottant). N’utilisez pas de gel douche normal ni de papier toilette parfumé ou coloré.
    Ensuite, peut-être pourriez-vous utiliser un produit spécifique (pour la toilette comme Saugella homme) et un produit cicatrisant très neutre comme Castor Equi (produit homéopathique qui a donné des résultats à des patients ayant le même problème que vous. On l’utilise habituellement pour les gerçures des seins chez les femmes qui allaitent !)
    Donnez-nous des nouvelles pour voir si ça va mieux ?

  24. Ff 17 septembre 2014 à 9 h 54 min - Répondre

    IST ?
    J’avais eu une IST : des boutons rouges que j’ai traités avec une crème. C’est parti, mais j’ai souvent des rougeurs quand je pratique la masturbation que que j’ai un rapport sexuel avec une femme. Est-ce que c’est devenu chronique ?

    Réponse de médecin pour Doctical:
    Il ne m’est pas possible de vous répondre, car il existe des dizaines d’IST et je n’ai aucune idée de ce que vous avez. Je vous engage donc vivement à voir un médecin pour être examiné et avoir un avis adapté.

  25. Underworld96 17 septembre 2014 à 8 h 45 min - Répondre

    Tâches rouges sur le pénis
    J’ai des muqueuses sur le pénis. Ce sont des petites tâches rouges ou boutons. J’ai été voir un médecin et il m’a dit de désinfecter avec de l’isobetadine gynécologique. Je le fais mais il y a des peaux mortes qui apparaissent. Est-ce bon signe ?


    Réponse de médecin pour Doctical
    : Je ne sais pas, car je ne comprends pas très bien votre médecin. Il semble que votre traitement dessèche votre peau non ? Ou que vous soyez allergique au produit ? Attention à ne pas vous irriter… Si vous avez l’impression que ce n’est pas normal, allez revoir votre médecin.

  26. Yann 13 septembre 2014 à 21 h 19 min - Répondre

    La question de Yann
    J’ai des sérieuses démangeaisons sur mes testicules et mon pénis. J’ai des petits boutons blancs quand je décalotte sur mon prépuce et ces petits boutons blancs me grattent aussi en plus de mes démangeaisons sur tout mon pénis. Merci de m’aider je commence à m’inquiéter fortement.

    />Réponse de médecin pour Doctical :
    Allez consulter un médecin, votre médecin traitant, un médecin dermatologue ou bien un urologue. Je ne peux pas vous en dire davantage sans vous examiner.

  27. Loulou 12 septembre 2014 à 18 h 56 min - Répondre

    Rougeurs sur le gland
    Si ça peux aider quelqu’un ! Je suis retraité des Troupes de Marine , j’ai fait 5 ans en Afrique , donc j’ai fait l’amour avec des Africaines sans protection, la capote n’existant pas de mon temps. J’ai attrapé des rougeurs sur le gland, des boutons. Un ancien de la Légion m’a conseillé d’uriner après l’amour en fermant la peau du pénis et laisser quelques secondes l’urine dedans. Et bien pour moi, ça marche , plus de bouton au bout de 2 jours, encore aujourd’hui. J’ai eu des problèmes de rougeur, j’ai refais la même opération et ça marche.. Et depuis tous les jours , je le fait, ça fait +20 ans que je n’ai plus de problème avec ça…voila mon truc perso.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Attention, les IST ne peuvent pas être traitées de cette manière. Cependant, il est vrai que l’urine est naturellement stérile… quand on ne souffre pas d’une infection sexuellement transmissible ou non.

  28. Sylvain 12 septembre 2014 à 14 h 26 min - Répondre

    la question de Sylvain
    Depuis 2 ans, j’ai un problème analysé par mon médecin comme une mycose. Mais de manière cyclique, tous les mois, cela revient. J’ai la peau du prépuce fragilisée car j’avais eu d’autres problèmes jadis solutionnés par traitement azote liquide car j’avais fait avant un traitement avec une crème qui me brûlait fortement mais le dermato refusait d’arrêter le traitement. Depuis, ma peau est fragile. Depuis 6 mois, à l’endroit d’un plis, il y a un petit sillon qui en cas de relation sexuelle se déchire pour créer une lésion rouge. Après un traitement, le dernier dermato que j’ai vu m’a dit n’avoir pas de solution… Je retournais voir mon médecin qui me donnait kethoderm, sans grand effet!
    .Un comprimé, une solution radicale à me proposer ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    J’ai obtenu de bons résultats dernièrement avec une crème qui s’appelle Castor Equi chez un homme qui avait le même type de souci que vous (peau fragilisée suite à des traitements par cortisone dans son cas). Petit à petit, sa peau redevient plus « normale » sans pour le moment avoir retrouvé son aspect antérieur. Ce traitement Castor Equi est souvent prescrit aux femmes qui ont des crevasses aux seins en allaitant, c’est donc très doux ! Tenez-nous au courant si vous tentez ce traitement et surtout si vous avez un résultat intéressant.

  29. Bde 11 septembre 2014 à 16 h 43 min - Répondre

    Irritations sur le méat urinaire
    Cela fait une année que j’ai des irritations au niveau extérieur et autour du méat urinaire (surtout a la limite de l’orifice et plus précisément le bas du méat). Cela part et revient
    Pour vous donner une idée le contact avec le slip me dérange. Avec une rougeur autour qui vient et disparaisse.

    J’ai vu un urologue, j’ai fait les analyses rien
    J’ai pris des antibiotiques rien

    J’ai vu un dermatologue rien

    pour le moment j’utilise de la biafine ca me soulage et je couvre mon pénis avec du coton.

    Que me conseillez vous ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Difficile de vous donner une solution magique, mais je vous encourage à chercher des solutions.
    Avec quoi vous essuyez-vous lorsque vous avez uriné ? Certains papiers peuvent contenir du colorant ou des substances irritantes ou allergisantes.
    Ensuite, votre slip est-il en pur coton bio ? Cela peut paraître simpliste, mais parfois les colorants des sous-vêtements ou les matières dont ils sont composés peuvent irriter (en cas de fragilité).
    Avez-vous essayé la crème Castor Equi ? Je la conseille parfois car elle aide souvent bien à cicatriser, étant formulée pour une zone aussi très sensible : les crevasses des seins chez les femmes qui allaitent !
    tenez-nous au courant de vos recherches et la manière dont vous réglez cela, cela pourra aider d’autres personnes !

  30. WanderM 11 septembre 2014 à 11 h 57 min - Répondre

    Mycoses et sexualité
    J’ai 22 ans et il y a 7 mois, mon ex petite amie m’a refilé une mycose. J’ai une infection urinaire également. Mon medecin m’a traité sous antibio + crème mycose. Depuis plus rien.
    Aujourd’hui je suis avec ma nouvelle compagne depuis 6 mois Elle a eu une mycose de ma faute au début de notre relation. Nous nous sommes traités et plus rien.
    Problème c’est que c’est la deuxième fois 2 jours avant ses règles qu’elle a une fissure qui s’installe. Mais pas de brûlure ni démangeaisons. Quand son cycle s’arrête, la fissure et la gêne s’en vont.
    Le souci c’est qu’aujourd’hui j’ai le gland rouge irrité avec un petit liquide blanc dessus. Nous nous traitons de nouveau pour une récidive de mycose. Mais est-ce le bon choix ? Nous n’en pouvons plus de cette situation. Pas de réponse concrète au niveau du gynéco et médecin. Besoin d’aide.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Les mycoses génitales ne sont pas des infections sexuellement transmissibles. Les levures de type candida sont un peu partout, et quand on en a, c’est plutôt que notre corps ne se défend pas bien, pas tellement que quelqu’un vous les a transmis.
    Total, il est probable que vous fassiez des erreurs d’hygiène qui font que vous offrez un bon terrain pour les mycoses ! Donc, je vous engage à surtout faire une toilette à l’eau en décalottant bien après chaque rapport sexuel. C’est un geste tout simple, mais qui peut tout changer. A lire, des infos sur les gestes pour une sexualité sans mycose : http://www.doctical.com/les-pertes-blanches-de-la-grossesse/

  31. Vande 11 septembre 2014 à 11 h 36 min - Répondre

    Mycose génitale récidivante dans le couple
    J’ai 22 ans. Il y a sept mois environ, mon ex amie m’a refilé une mycose. J’ai eu une infection urinaire également. Mon médecin m’a traité avec des antibiotiques en crème pour mycose. Aujourd’hui je suis avec ma nouvelle compagne depuis 6 mois. Elle a eu une mycose de ma faute. Et cela recommence maintenant j’ai le sexe rouge irrité, mais sans démangeaisons ni de brûlure. Pour elle c’est différent : ça lui fais une belle fissure et toujours pas de brûlure ni démangeaisons. Nous nous traitons pour une récidive de mycose. Est-ce le bon choix ? En sachant que ma compagne a ce genre de réaction depuis trois mois à chaque début de règle et que cela disparaît à la fin ?

    Réponse de médecin pour Doctical : : Les mycoses génitales ne sont pas des infections sexuellement transmissibles. Les levures de type candida existent un peu partout, et quand on en a, c’est plutôt que notre corps ne se défend pas bien, pas tellement que quelqu’un vous les a transmis.
    Total, il est probable que vous fassiez des erreurs d’hygiène qui font que vous offrez un bon terrain aux levures à l’origine des mycoses ! Donc, je vous engage à surtout déjà pratiquer une toilette à l’eau en décalottant bien après chaque rapport sexuel. C’est un geste tout simple, mais qui peut tout changer. A lire, des infos sur les gestes pour une sexualité sans mycose

  32. Ff 9 septembre 2014 à 7 h 20 min - Répondre

    Est ce une IST
    J’avais chopé une IST avec des boutons. C’est parti avec une crème, mais j’ai toujours des rougeurs ça revient assez vite. Il suffit que je me masturbe ou couche avec une femme. Est ce que c’est devenus chronique ?

    Réponse de médecin pour Doctical : Désolé, mais il est impossible de vous répondre sans précisions. Vous avez eu une IST, mais laquelle ? S’il s’agit d’herpès, par exemple, cela a tendance à se produire par crises, donc à revenir. Et autrement, si vous avez vraiment une IST, il faut un traitement adapté à cette IST précise… Donc je ne peux pas vous dire grand-chose.

  33. Kevin 4 septembre 2014 à 0 h 32 min - Répondre

    La question de Kevin
    Cela fait un petit moment que j’ai des démangeaisons sur le côté du pénis. J’ai ma peau qui sèche comme comme si je dépouillait. De plus, c’est rouge et à certains endroits, il y a des fissures. J’aurais voulus savoir si c’est grave et qu’est-ce qu’il faut faire.

    Réponse de médecin pour Doctical : Je pense qu’il faut monter cela à un médecin, généraliste, dermatologue, ou urologue. Il est très difficile de vous répondre sans vous examiner, sans savoir votre âge, les traitements que vous prenez ou pas, les problèmes de santé que vous avez ou pas…

  34. René 3 septembre 2014 à 13 h 25 min - Répondre

    Mycoses, il y a des solutions
    Je suis sujet à des mycoses assez fréquentes (dès que ma copine en a je la chope, dès que je fais un traitement antibio j’en chope une, vacances au soleil toujours en maillot j’en chope une…), lorsque j’applique le traitement local (éconazole ou loxemin) les choses s’arrangent vite dès les premiers jours au niveau du gland, les démangeaisons disparaissent et les rougeurs partent mais ça entraine une sécheresse du bout du prépuce qui craque et se rétracte (léger phimosis avec petites plaies), ce qui me contraint à arrêter le traitement… Du coup la mycose revient doucement pendant que le prépuce cicatrise et ainsi de suite. Quand je dis que la mycose revient il s’agit en fait d’une desquamation du gland à la toilette sans rougeurs ni démangeaisons. J’ai consulté généralistes et fait des analyses de sang (HIV négatif, pas de diabête…) mais je ne trouve pas de solution….
    existe-t-il un traitement autre qu’une crème locale antifongique qui pourrait m’aider ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Commencez par faire attention à ne pas porter de sous vêtements synthétiques. Cela entraîne une macération qui augmente le risque de mycose. Ensuite, après chaque rapport sexuel, il faut tout de suite que vous alliez uriner puis que vous vous laviez à l’eau courante en décalottant. Ces gestes sont très importants et suffisent souvent pour éviter une mycose.
    Si vous utilisez des préservatifs, demandez-vous si vous êtes allergique au latex.
    Utilisez du gel lubrifiant pendant les rapports sexuels car les frottements ont tendance à faciliter les mycoses.
    Un de mes patients ayant le même type de problème que vous a utilisé avec succès une crème qui aide à cicatriser quand c’est déséché. (castor Equi crème homéopathique que l’on utilise pour les irritations sur les mamelons des femmes qui allaitent !) Tenez-nous au courant pour nous dire si vous observez un mieux.

  35. maxxxx 31 août 2014 à 20 h 07 min - Répondre

    Qu’est ce que c’est ?
    J’ai 13 ans et j’ai comme une petite fissure. ou dois-je appelé une irritation et que dois-je faire pour l’enlever ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Je ne comprends pas très bien. Où avez-vous une petite fissure ? Et suite à quoi ?

  36. Matrix 4 août 2014 à 11 h 07 min - Répondre

    Couronne perlée du gland
    J’ai 14 ans et j’ai des petits boutons blanc sous le gland et au extrémités est-ce grave ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    A priori, il s’agit sans doute de ce que l’on appelle la couronne perlée du gland. Il s’agit de petits points blancs pouvant former une couronne à la racine du gland. C’est une chose normale et pas du tout grave qui est liées aux hormones masculines, en particulier la testostérone. Il n’y a rien de spécial à faire car c’est normal et très fréquent. Si vous tapez ce mot « couronne perlée du gland sur google », vous pouvez voir des images pour savoir si c’est ce que vous observez.

  37. Xavier 24 juillet 2014 à 17 h 06 min - Répondre

    Des boutons rouges sur le gland
    J’ai des boutons rouges sur mon gland et j’aurais voulu savoir si cela correspondait à une mycose ou pas.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Difficile à dire, mais une mycose, en général, ne se présente pas sous cette forme. Donc je vous engage à aller voir un médecin, généraliste, urologue ou encore un dermatologue pour savoir ce qui vous arrive…

  38. Michael 24 juillet 2014 à 1 h 34 min - Répondre

    Qu’est ce que c’est ?
    J’ai 14 ans et quand je décallote, j’ai des petites taches blanches sur mon gland ; et sur la peau, j’ai des petits boutons. S’il vous plaît dites ce que c’est et si un médicament existe.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il est normal d’avoir comme de petits boutons blancs sur la tige du pénis et sur le gland. Il ne s’agit pas en fait de boutons, mais de petites glandes que l’on voit beaucoup parce que la peau et la muqueuse sont très fines et transparentes à cet endroit. C’est donc tout à fait normal, il ne faut rien faire du tout. Il n’y a pas de médicament pour une chose normale !

  39. Rouane 10 juillet 2014 à 13 h 16 min - Répondre

    Si c’était autre chose qu’une mycose vaginale
    Cela fait deux mois que je souffre énormément à mes parties génitales. Cela me brûle fort et le soir je n’arrive même pas dormir.
    J’ai plusieurs traitements Fazol 2 % en premier, puis ensuite Mycoster 1 %. Cela ne m’a rien fait puisque les raisons de crème rien fait aussi de plusieurs dermatologues. Mais les brûleurs sont toujours aussi fortes s’il vous plaît est-ce que quelqu’un était dans ma situation et pourrait me donner une réponse rapidement.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Tout d’abord, une question : vous êtes bien un homme je pense ? Si vous avez des démangeaisons importantes et que ces médicaments ne vous font rien, c’est sans doute qu’il s’agit de tout autre chose qu’une mycose. Ou bien que vous êtes allergique à un composant des crèmes prescrites. Il faut donc retourner voir le même dermatologue et lui dire que les traitements ne vous ont rien fait. Pour trouver ce que c’est vraiment.

  40. Jean Guy 10 juillet 2014 à 12 h 02 min - Répondre

    Est ce que c’est une mycose ?
    J’ai trouvé la solution sur le forum , j’avais depuis 6 mois un problème côté prépuce et de rougeur sur le gland , j’ai employé une crème vaginal pour femme soit (canestan) après 2 semaines tout est guéri.

    Réponse de médecin pour Doctical
    C’est qu’il s’agissait sans doute d’une mycose. Mais attention, ce conseil n’est pas valable pour tout le monde, car ce type de souci n’est pas forcément une mycose.

  41. Quentin 10 juillet 2014 à 10 h 41 min - Répondre

    La couronne perlée du gland
    J’ai 16 ans et j’ai un problème.
    Au tout début du gland j’ai des petits boutons blanc qui forme une ligne. Et cela me démange Beaucoup. Mais je n’ai que ça, aucune rougeur, juste une démangeaison avec des tous petits boutons blancs. Cela depuis 3 mois environ.
    Pouvez vous m’éclairer sur ce que j’ai ou ce que je dois faire ?

    Réponse de médecin pour Doctical
    Il semble que votre problème soit ce que l’on appelle la couronne perlée du gland. Il s’agit d’un phénomène naturel, lié aux hormones mâles (testostérone) et qui apparaît au fil des années, plutôt en fin de puberté ou après. Néanmoins, cette couronne perlée n’entraîne pas de démangeaisons. Donc si vous avez des démangeaisons, il y a peut-être un souci à voir avec votre médecin généraliste. Et attention à ne pas utiliser de produit agressif pour votre toilette.

  42. Dufour 9 juillet 2014 à 12 h 58 min - Répondre

    La question de Nano
    Excusez moi je vous ai posé une question , peut être ne l’avez vous pas reçue ou pas encore consutée, tenez moi au courant s’il vous plait

    Réponse de médecin pour Doctical:
    Désolé ! Nous avons tant de questions que nous avons du mal à répondre à toutes immédiatement, même si nous faisons le plus vite possible. D’autant qu’il s’agit d’une mission bénévole et que nous avons tous un travail et une famille !

  43. Dufour 8 juillet 2014 à 11 h 18 min - Répondre

    Sexualité difficile
    J’ai de petits points blancs/rouges de chaque côté du frein depuis plusieurs mois et le tour du gland est très foncé. J’ai eu une petite coupure autour du frein ce qui fait que j’ai eu de gros saignements au cour des derniers rapports je suis sous Kardégic, et à chaque pénétration, l’impression que le vagin de ma compagne était en verre pilé (ouille ouille ouille ) est ce une mycose ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Difficile à dire sans vous examiner. Il se peut que la cicatrice de votre frein continue à être sensible d’où ces sensations. Il semble que nous ne puissions pas vous donner tellement plus d’informations, car il faut vraiment un examen. Nous vous conseillons de voir un urologue qui sera à même de vous dire ce qu’il en pense et à vous conseiller au mieux. Impossible de vous dire si c’est une mycose ou non.

  44. Thibaut 7 juillet 2014 à 12 h 48 min - Répondre

    A l’extrémité du gland, des boutons rouges et blancs
    J’ai 15 ans et demi, et il y a environ 3 semaines de cela, je suis allée chez mon médecin traitant,j’avais l’extrémité du gland (la où sort l’urine) rouge avec des boutons, qui descendent jusqu’au frein du prépuce, où se trouvait un bouton blanc assez voyant, il m’a prescrit de la crème Econazole pour prévenir une mycose. Depuis donc 3 semaines je m’applique matin et soir après la douche cette crème sur tout le gland et le prépuce, mais sans résultats jusqu’à présent !
    Que dois-je faire ? Aidez-moi s’il vous plaît !

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Difficile de vous donner des conseils sans vous examiner. Commencez par regarder sur internet à « couronne perlée du gland » pour voir si c’est de cela dont il s’agit. Et sinon, je vous engage vivement à voir un médecin ou chirurgien urologue. Pour être certain du diagnostic et d’avoir le meilleur traitement possible. Bon courage !

  45. Matttttt 1 juillet 2014 à 19 h 27 min - Répondre

    La question de Mat
    Après avoir vu un urologue qui m’a simplement dit que j’avais une mycose et m’a prescrit un gel sans pH lors de ma douche ainsi qu’une crème 2 fois par jour « Econazole Mylan », pendant 3 semaines. Sinon il faut me faire circoncire… Etant un peu gêné, je n’ai pas osé poser de question : combien de temps prend à peu près la guérison. Je parle surtout des petites coupures sur le prépuce, que pensez vous de cette crème ? Et si j’ai pas envie de me faire circoncire, n’existe-t-il pas une autre solution ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    La crème que ce médecin vous a prescrite est très bien adaptée aux mycoses. Et si c’est cela dont vous souffrez, cela devrait s’arranger rapidement. Mais quel est le rapport avec la circoncision ? Si votre prépuce est trop étroit, vous pourriez commencer par faire des exercices d’étirement du prépuce régulièrement tous les jours sous la douche. Cela peut éviter une circoncision (si elle est faite pour un prépuce trop étroit).

  46. Conseil 1 juillet 2014 à 8 h 48 min - Répondre

    La question de Christian
    Christophe »]
    J’ai un problème qui dure depuis 1 an environ. Mon pénis sent le poisson pourri.

    Christophe,
    Je suis une femme et j’ai déjà eu ce problème d’odeur désagréable. Ma gynécologue m’avait alors diagnostiqué une vaginite (dans ton cas peut-être une urétrite) à trichomonas, c’est dû à un parasite et c’est normalement très contagieux (transmission fréquente par rapport sexuel non protégé, même si l’un des porteurs peut être asymptomatique). Il existe un médicament très efficace qui a résolu le problème en 24 heures, je ne crois pas pouvoir donner son nom ici, mais effectivement si tu vas voir un médecin avec ces infos il pourra sans doute te le prescrire (si c’est bien ton problème). Et il faudra que ta partenaire le prenne aussi. Profite d’aller voir un urologue pour faire un test (MST/IST : Chlamydiae, gonoccoques…). Je te souhaite de trouver bientôt une solution !

  47. Christophe 23 juin 2014 à 16 h 34 min - Répondre

    Pénis odorant que faire ?
    J’ai un problème qui dure depuis 1 an environ. Mon pénis sent le poisson pourri. Le laver ne sert à rien l’odeur reste mais moins. Par ailleurs, quand j’ai fini ma douche et que je m’essuie le pénis en me décalottant celui-ci colle. J’ai tout essayer même les gels douches sans PH ou le vrai savon de Marseille.
    Je suis allé voir mon médecin généraliste il ma prescrit une pommade contre les mycoses mais cela n’a pas fonctionné. Ma femme me conseille de consulter son gynécologue si je ne trouve pas de solution. C’est vraiment gênant car du coup pour une fellation buccale, je suis obligé de mettre une capote avec la femme avec qui je suis quand même marié. C’est vraiment chiant comme histoire. Pouvez vous m’orienter ou le nom d’un traitement efficace car là je suis à bout !

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Tout d’abord, vous pourriez essayer de faire votre toilette avec un gel spécifique pour l’intimité masculine comme Saugella homme ou Saforelle pour homme en décalottant bien pour votre toilette. Sinon, je vous engage à consulter un urologue et non un gynécologue. En effet, il sera plus à même de bien vous examiner et de vous donner un traitement adapté selon son diagnostic.

  48. Samuel 21 juin 2014 à 0 h 01 min - Répondre

    La question de Samuel
    Depuis quelques jours j’ai des sortes de pertes blanche. Je pensais au sperme, mais j’en suis pas sûr. Ensuite, quand j’urine j’ai vraiment super mal, je peut pas vider toute ma vessie. La journée, ça me démange beaucoup. C’est très gênant. Je n’ai pas essayé de relation sexuelle depuis de peur d’avoir mal.

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Il faut voir un médecin; Vous pouvez avec une infection urinaire ou génitale. Ne restez pas comme ça !

  49. Christian 20 juin 2014 à 17 h 16 min - Répondre

    Boutons sur le pénis
    J’ai les petits boutons sur le pénis quel est le traitement que je dois suivre et comment faire face à une tel situation ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Impossible de vous répondre ! Pour prescrire un traitement de boutons, où qu’ils soient, il faut les voir. Il peut y avoir mille raisons à des boutons, de l’herpès à la syphilis, en passant par une allergie…

  50. Antho 19 juin 2014 à 17 h 28 min - Répondre

    Rougeurs sur le gland
    J’ai les signes d’une mycose sur le gland avec des rougeurs et un peu blanc autour, mais sans gêne sans douleur. Cela reste une mycose ou ça peut être autre chose ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Impossible de vous dire sans vous examiner. Soit vous allez voir un médecin (dermatologue, urologue) soit vous prenez directement un traitement antimycosique en pharmacie. Si cela se guérit en quelques jours, tout va bien, sinon, allez voir votre médecin…

  51. Chris 19 juin 2014 à 12 h 52 min - Répondre

    La question de Chris
    J’ai de petits points blancs/rouges de chaque côté du frein depuis de nombreuses années.
    Lors de mon admission pour une opération liée à l’appendicite, le médecin m’ayant consulté m’avait dit qu’il n’y avait pas de problème et qu’il en avait lui aussi de ce genre.
    7 ans plus tard ils sont toujours là, mais me démangent vraiment rarement et ne m’ont jamais empêché d’avoir des rapports sexuels avec des partenaires. Je n’ai jamais ressenti de douleurs et ma peau n’a jamais pelé.
    Néanmoins leur présence me dérangent car je ne suis pas censé avoir de boutons sur cette zone et je me demande avec quel produit les faire partir.

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Je ne peux rien vous dire sans le voir ! Je vous engage vivement à voir un médecin urologue pour avoir son avis et lui demander ce qu’il faut faire. C’est le seul avis sérieux que nous puissions vous donner.

  52. Thib 17 juin 2014 à 20 h 26 min - Répondre

    Boire de l’eau en cas d’infection urinaire aide a expulser les bactéries
    J’ai 16 ans et depuis vendredi 3 juin j’avais mal aux testicules. On m’a donc prescrit des antibio. Après 4 jours je n’avais plus mal aux testicules, mais au pénis, vendredi on m’a dit d’arrêter les antibio, que mes douleurs étaient dues à de l’anxiété. Mais depuis hier j’ai envie d’uriner toutes les 5 minutes et j’ai une bosse avec des boutons au niveau du méat urétral et sur le prêpuce décaloté, est-ce une mycose ?

    Réponse de médecin pour Doctical : ::
    Si vous aez envie d’uriner toutes les 5 minutes, il peut s’agir d’une infection urinaire. Il faut donc retourner rapidement voir votre médecin pour vous faire traiter. Ce que vous décrivez ne ressemble guère à une mycose. Et les boutons ne sont pas habituels non plus en cas d’infection urinaire. C’est pourquoi il est préférable de voir un médecin. En attendant, buvez beaucoup d’eau, car votre urine sera moins concentrée, cela vous brûlera moins et si des bactéries sont présentes dans votre vessie, vous en expulserez une bonne partie.

  53. Thomas 14 juin 2014 à 23 h 15 min - Répondre

    Quand la sexualité du couple est difficile
    Après n’avoir eu aucun rapport pendant plus de six jours avec ma concubine (car je travaille loin de mon domicile), nous avons voulut ma femme et moi le faire. Mais j’ai ressenti une brûlure d’un coup. La journée, ça ne me brûle pas quand je touche, mais j’ai remarqué à la douche que j’avais des petites pellicules de peau qui s’en allaient comme si je pelais… Je n’ai rien fait de particulier pas de nouveau gel douche ni rien, mais je suis aller me baigner à la piscine. Alors peut être le chlore ? Je ne sais pas… Nous avons réessayé le lendemain, mais ça persiste encore ça brûle lors de la pénétration et j’ai de légère démangeaisons après ( PS : c’est en dessous du gland sur la peau que le prépuce recouvre)

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Je pense que ce serait bien de voir votre médecin. En effet, il est difficile de bien comprendre et visualiser votre problème sans vous examiner ni pouvoir vous poser de questions. Du coup, nous ne pouvons pas vous donner des conseils qui seraient peut-être totalement à côté de la plaque !

  54. David 9 juin 2014 à 17 h 32 min - Répondre

    Mycose du gland
    J’ai une mycose du gland. Avez-vous des noms de pommade à me conseiller ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    L’idéal serait d’aller voir votre médecin pour être certain qu’il s’agit d’une mycose et que le traitement sera adapté. Sinon, un pharmacien est à même de vous donner une crème antimycosique si vous le lui demandez. Certaines peuvent s’acheter sans ordonnance…

  55. Ced 8 juin 2014 à 22 h 22 min - Répondre

    Sexualité et protection
    J’ai eu une relation non protégée avec une fille qui, à la suite de notre rapport, a réveillé une mycose génitale. Dans les deux trois jours qui ont suivi, j’ai commencé à ressentir quelques démangeaisons puis quelques brûlures au niveau du gland.
    Maintenant je me retrouve avec des sortes de cloques et de coupures sur le gland et je souffre lorsque j’urine. De plus, je trouve que j’ai une odeur plus prononcée qui ressort.

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Je vous engage vivement à aller voir votre médecin. Il se peut qu’il s’agisse d’une Infection sexuellement Transmissible ou IST (blennorragie par exemple qui se soigne par des antibiotiques). Donc ne restez pas comme ça sans rien faire !

  56. France 6 juin 2014 à 17 h 35 min - Répondre

    I am actually glad to read this blog posts which includes plenty of valuable facts, thanks for providing these kinds of statistics.

  57. Céline 5 juin 2014 à 5 h 32 min - Répondre

    Mycoses ou vaginose ?
    Je suis actuellement en train de me traiter contre une mycose vaginale. Mon partenaire n’étant pas là la semaine à cause de son emploi de routier a lui attrapé une mycose il y a deux semaine. Quand il a été mieux nous avons repris nos relations mais maintenant lui fait une récidive et moi j’ai eu la mycose. Pourtant vous dites qu’elle n’est pas transmissible?
    J’avoue que je suis désemparé de cette affection qui récidive deux a trois fois par an si ce n’est plus. J’ai beau suivre tous les conseils rien n’y fait. J’ai peur qu’à force notre relation se dégrade même si pour l’instant ce n’est pas le cas. Nous essayons d’avoir un enfant mais avec cette saloperie qui revient il ne nous reste pas beaucoup de temps du cycle ou l’on fait l’amour et du coup ça ne fonctionne pas et cela fait bientôt 9 mois que l’on essaie.
    Pouvez vous me donner d’autre conseil ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Êtes-vous certaine qu’il s’agisse d’une mycose. Les vaginoses sont une autre sorte d’infection vaginale (à bactéries et non à levures comme les mycoses). D’autre part, les IST (infections sexuellement transmissibles) sont à détecter surtout si vous souhaitez des enfants car elles peuvent entraîner des problèmes de fertilité. Il faut parler de cela à votre gynécologue si ce n’est déjà fait.

  58. Babs 30 mai 2014 à 20 h 49 min - Répondre

    La question de Babs
    J’aimerais avoir votre avis. J’ai le gland violet et une partie de la peau des testicules rouge violet. Est-ce que cela pourrait être une mycose ? J’ai eu des rapports non protégés avec ma copine et elle avait une mycose sans le savoir…

    Réponse de médecin pour Doctical :
    La mycose vaginale et/ou mycose vulvaire n’est pas une infection sexuellement transmissible. Il est donc rare qu’un homme en souffre, car elle est due à un déséquilibre de la flore vaginale. Cependant, même quand un homme est gêné, ce qui survient de temps à autre, il n’observe pas les signes que vous décrivez. Il ressent plutôt des démangeaisons. Donc il faut voir si vous avez une mycose de la peau (ce qui est très différent d’une mycose vaginale), un problème de circulation ou d’infection… Et pour cela, il faut consulter un médecin.

    A lire, des explications sur les mycoses vaginales et les relations sexuelles : http://www.doctical.com/les-mycoses-gynecologiques-sont-elles-des-maladies-sexuellement-transmisibles-mst/

  59. Clem 22 mai 2014 à 19 h 10 min - Répondre

    Incidence des mycoses sur le comportement amoureux d’un couple
    Après des rapports non protégés avec mon amie, des points rouges et des démangeaisons sont apparus. Mon amie quand à elle souffre de brûlures qui durent pendant plusieurs jours. Que devons nous faire tout d’abord pour elle et ensuite pour moi ?
    Il faut dire que ce qu’il nous arrive dégrade notre relation.
    Merci d’avance pour votre aide :)!


    Réponse de médecin pour Doctical
    :
    Il est très difficile de vous répondre. Il se peut qu’il s’agisse d’une mycose (pour votre amie), ou d’une autre infection génitale. Mais par écrit il est complètement impossible de faire un diagnostic. Je vous engage donc vivement à aller consulter votre médecin pour savoir ce dont il s’agit et avoir un traitement adapté.

  60. Philippe 19 mai 2014 à 21 h 41 min - Répondre

    Sexualité et risque de mycoses vaginales
    Bonjour,>Je souffre de mycoses génitales récidivantes depuis près de 10 ans (!). Elles se produisent généralement suite à des rapports sexuels fréquents et intenses, qu’ils soient protégés ou pas. J’ai essayé tout types de crèmes antifongiques mais leur effet n’est que de court terme et ne résout pas le problème définitivement. Les médecins passent leur temps à dédramatiser le problème et me prescrivent une nouvelle crème pour l’application locale pendant 7-10 jours..

    Je suis un peu désespéré car ce problème pollue ma vie sexuelle et sentimentale, et je n’en trouve pas la solution. Si qqn a déjà connu une situation similaire, n’hésitez pas à répondre à mon message pour partager vote vécu.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Je vais vous donner quelques petits conseils qui peuvent peut-être vous aider. Vous pourriez faire votre toilette intime avec un produit comme le Saugella vert (au thym). Le thym est efficace comme antimycosique préventif et n’agresse pas l’écosystème de la surface de la peau ou des muqueuses. Bien sûr, il s’agit d’un produit pour l’hygiène féminine, mais si ça peut vous aider…
    Ensuite, n’hésitez pas à faire une cure de zinc. Nous avons un article sur le sujet : http://www.doctical.com/mycose-genitale-traitement-naturel-du-terrain-avec-un-oligo-element-le-zinc//>Vérifiez aussi si vous n’avez pas une carence en fer, car le manque de fer a tendance à faire diminuer l’immunité et le corps se défend moins ensuite contre les infections.
    Et puis, utilisez du gel lubrifiant pour les rapports sexuels, même si vous n’en ressentez pas forcément le besoin. En effet, cela diminue l’irritation. Et si vous utilisez des préservatifs, tentez les préservatifs sans latex non allergisants (car peut-être que votre problème pourrait alors être allergique ?)

  61. Titou 19 mai 2014 à 11 h 31 min - Répondre

    Des problèmes sur le gland
    Mon gland est tout rouge et avec des petits boutons rouges. 1 seul et cela me brûle de temps en temps et je n’ai pas eu de rapport sexuel. Mon docteur des urgences ne m’a rien dit de grave. Il m’a donné un p’tit produit, une sorte d’eau et cela me brûle la peau…

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Si vous le médicament prescrit vous brûle, je vous conseille vivement de ne pas l’utiliser. Attendez un peu et si cela dure, retournez voir un médecin… Si vous n’avez pas eu de rapport sexuel, cela ne peut pas être une infection sexuellement transmissible.

  62. Tom 9 mai 2014 à 17 h 04 min - Répondre

    Mycoses de la peau
    J’ai tout ce qui ressemble à une mycose avec les mêmes symptômes mais dans les poils au dessus du pénis est ce possible que cela en soit une ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il existe des mycoses de la peau, des plis et des zones pileuses. Donc il se peut qu’il s’agisse d’une mycose, mais ce n’est pas le même type de mycose que les mycoses génitales féminines. Je vous engage à montrer cela à votre médecin qui vous prescrira une crème adaptée…

  63. Flora 3 mai 2014 à 10 h 18 min - Répondre

    La question de Flora
    Mon mari a un problème au niveau de la peau sur ses testicules : la peau et devenue rouge/rose comme ci elle était irritée. Cela lui fait mal, mais il n’a pas de démangeaisons. Par contre de petites pellicules blanches de peau s’en vont. Sachant que j’ai moi même eu une mycose juste avant. Qu’est ce que cela peut être ? Merci de votre réponse :/

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Cela n’a rien à voir sans doute avec votre mycose vaginale. Il faudrait le montrer à un médecin peut-être un dermatologue. Car sans voir une lésion, il est très difficile de faire un diagnostic et encore plus de vous donner des conseils de traitement…

  64. Vanessa 1 mai 2014 à 11 h 23 min - Répondre

    Décrypter les mycoses
    Je ne sais pas pourquoi, mais au niveau du vagin, cela me gêne. Et quelques jours avant mes règles j’avais des pertes blanchâtre un peu comme du lait. Je me suis posé un milliard de questions, je paniquais.. Pourtant je lave ma partie intime avec du Saforelle. Tout allait bien jusqu’à ce que j’arrête avec celui ci… Et après mes règles; je ressens une gêne et je me demande même si ce n’est pas parce que j’habite à la campagne et que c’est peut-être à cause de l’eau du pluie.
    A lire, un article : mycose vaginale, comment ça se présente ? Quels symptômes ?

    Aidez MOI SVP 😥

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il est normal d’avoir des pertes blanches avant les règles. Si cela ne vous brûle pas, ne vous démange pas, c’est sans doute normal. Si au contraire, cela vous brûle, vous démange et que les pertes blanches ressemblent à du lait caillé, alors vous avez peut-être une mycose vaginale. Mais cela n’a rien de bien grave….

  65. Ted 23 avril 2014 à 17 h 27 min - Répondre

    Quel traitement médical?
    La pommade corticoïde Econazole est-elle efficace dans le traitement de ces mycoses ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    les corticoïdes ne sont pas DU TOUT indiqués pour soigner les mycoses. Au contraire, ils auraient pour effet de les faire se disséminer ! Cela dit, l’Econazole n’est pas du tout un corticoïde, il s’agit d’un antimycosique et il est donc adapté au traitement des mycoses.

  66. Karim 20 avril 2014 à 11 h 10 min - Répondre

    La question de Karim
    Ma peau est irritée dessous le pénis. Je pense que j’ai la peau trop sèche ou c’est le shampoing qui provoque celà avant de me rincer. Après j’avoue que je me masturbe beaucoup avant l’acte et après et c’est gênant. Alors je ne sais pas si cicabiafine va résoudre cette irritation, c’est pourquoi je vous demande conseil ou de m’orienter à la guérison de cette gêne.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Tout dépend de la cause de votre irritation. Il me semble qu’il faudrait commencer par utiliser un produit de douche spécifique, comme les produits pour l’hygiène intime féminine, mais au masculin. Cela afin d’être certain que vous n’avez pas une allergie à un quelconque gel douche.
    Ensuite, si vous pratiquez la masturbation, utilisez un gel afin de ne pas accroître l’irritation.
    Vous pouvez tenter cette crème, pourquoi pas. Mais avec tous ces conseils, si cela ne passe pas, allez demander conseil à votre médecin. Vous pouvez très bien avoir une dermatose, une allergie, etc. Et par écrit, il est impossible de vous conseiller mieux que cela…

  67. Mickael 29 mars 2014 à 0 h 33 min - Répondre

    L’antibiotique
    Le plus simple, c’est d’en parler à un médecin qui vous prescrira du Pévaryl (Econazole) sur prescription obligatoire et sera donné en lotion. Mais attention avec les antibiotique type Amoxicilline. Cela peux provoquer des mycoses du gland ou vaginale mais pas obligatoirement. C’est un effet secondaire. L’Econazole est très efficace s établi sir un traitement de 10j jours avec une application matin et soir… Les mycoses ne sont pas à prendre à la légère et donc, s’il y a le moindre doute parlez-en au médecin ce sera plus sûr…. Et ce n est pas transmissible donc pas de crainte de la transmettre. Par précaution utilisez un préservatif si vous êtes gêné ou craintif….

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Tous les antimycosiques locaux peuvent être utilisés pour une mycose du gland, pas seulement l’éconazole. Heureusement, car certaines personnes y sont allergiques. Il existe aussi des antimycosiques en ventre libre.
    Sinon, l’Amoxicilline n’est pas le seul antibiotique pouvant entraîner des mycoses. Presque tous les antibiotiques peuvent avoir cet effet indésirable. Notez qu’une mycose qui ne guérit pas facilement doit être montrée à un médecin car il peut s’agir de tout autre chose… Et là, forcément les médicaments antimycose ne peuvent pas guérir une maladie de peau du gland si ce n’est pas une mycose !

  68. Idéene 20 mars 2014 à 21 h 21 min - Répondre

    Traitement médical contre les mycoses
    J’ai une mycose au gland petite tâche blanche au niveau de la couronne, je souhaiterais savoir quelle type de crème ( si vous me donnez une marque en pharmacie c’est le top) qu’il faut que j’achète pour que ça guérisse ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Vous pouvez acheter en pharmacie une crème comme : Amycor, Pevaryl, Fazol, Ketoderm, Mycoster, Econazole, Ketoconazole, etc…

  69. Amine 16 mars 2014 à 18 h 54 min - Répondre

    La question d’Amine
    Je voudrais que vous m’aidiez un peu. J’ai eu deux problèmes à la fois une bactérie appelé Escherishia coli et Champigon candida. Cela fait maintenant 6 mois que je traite cette saleté. L’urologue m a dit que c’est bon. Que j’ai terminé le traitement alors que je ressens toujours des démangeaisons… Je ne sais plus quoi faire… :/

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Difficile de vous répondre sans vous connaître. La question c’est : vous a-t-on vraiment soigné pour ce que vous avez ? Ou est-ce autre chose. Je vous conseille peut-être d’aller consulter un médecin dermatologue. En effet, des démangeaisons sont souvent liées à des problèmes ou maladies de peau, pas forcément à des infections… C’est peut-être pour cela que votre urologue n’est pas si compétent que cela ?

  70. Michel 9 mars 2014 à 17 h 31 min - Répondre

    La question de Michel
    Je voudrais savoir si les rapports sexuels avec préservatifs sont possibles pendant une mycose du gland ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Bien sûr, c’est possible. Mais cela peut vous faire mal si vous avez une irritation ! Sur le plan de la transmission, les mycoses à candida albicans (agent des mycoses vaginales) ne sont pas des Infections Sexuellement Transmissibles. Donc la question c’est de savoir s’il s’agit vraiment d’une mycose ou non, afin de bien vous soigner…

  71. Barbara 27 février 2014 à 9 h 08 min - Répondre

    (dans la limite du raisonnable bien sur: n’allez pas vous imaginer que j en ai mis tous les jours pendant 10 ans…. Juste un voire deux par traitement avec la crème…. Crème qui me rend ouf car elle ne sert strictement a rien ! Bref l’impression de tourner en rond ici) La gynéco dit que je ne peux pas lui « donner ». Mais alors comment ça se fait que même après être soignés cela nous ré-attaque tous les deux au même moment ? Il y a des trucs pas clairs… Il semblerait que nous ayons quelque chose de chronique, clairement.

  72. Barbara 27 février 2014 à 9 h 07 min - Répondre

    Et si c’était autre chose qu’une mycose vaginale?
    Cela fait bien longtemps que j’ai des mycoses, mais rien de sérieux. Et c’est vrai qu’elles peuvent apparaitre toutes seules. Je veux dire : sans rapport sexuel. Cependant, en ce moment je fréquente quelqu’un et la situation est étrange. Mycose à répétition chez lui et chez moi. Souvent nous attendons d’être soignés pour avoir des rapports. Cela prend beaucoup de temps. Je sens la mycose se déclencher pendant le rapport. C’est horrible et des fois dur de finir. Cela gratouille ça brûlouille. Chez lui, c’est la même chose, les petits pustules apparaissent très rapidement et la démangeaison aussi. Donc moi je dirais que dire que ça n’est pas contagieux c’est une bêtise. Au début ,je croyais que tout venait de moi, j ai mis de la crème a répétition avec les « ovules » au final ça a fini par me brûler, et maintenant je supporte mal les ovules.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Ce que vous décrivez n’a pas l’air de ressembler à des mycoses vulvo-vaginales. En effet, les mycoses dues aux candida albicans n’entraînent aucune petites pustules. Il semble donc que vous devriez consulter un médecin spécialiste des maladies infectieuses.

  73. Jacques 6 janvier 2014 à 18 h 14 min - Répondre

    Mycoses génitales
    Comment peut on affirmer aussi catégoriquement que la mycose génitale ne peut pas se transmettre lors de rapports sexuels ! ? Tous les sites sur le sujet affirment le contraire…. et le médecin demande au partenaire sexuel de se traiter également…

    Réponse de médecin pour Doctical:
    Non les mycoses vaginales ne sont pas des infections sexuellement transmissibles (IST). Le candida est omniprésent dans notre écologie et ne se développe qu’en cas de climat propice. C’est bien pour cela que l’on peut ne jamais avoir eu de rapports sexuels et avoir une mycose vaginale ! Sinon, les spécialistes ne traitent pas le partenaire, estimant que ce n’est pas efficace. Cela dit, dans certain cas, cela peut aider.
    >Attention, il y a beaucoup de sites qui affirment n’importe quoi. Nous faisons notre possible pour vous communiquer des informations fiables.

  74. Michel 5 janvier 2014 à 17 h 49 min - Répondre

    Assez souvent sujet à la mycose au gland et prépuce, j’utilise la pommade Mycoster même après sa disparition pendant plusieurs jours.

  75. Sarty 10 décembre 2014 à 19 h 01 min - Répondre

    Bonsoir,
    Voici mon problème,après un rapport sexuelle êt j ai eu un genre de petite plaque gonfler entre les testicule êt le penis qui me gratter.
    J ai pensé que ce n était rien j ai eu d autre rapport êt tout le cotes gauche de mon penis était irrité êt tout rouge sur presque toute la longueur,j ai donc était consulté un médecin de garde qui m’a prescrit un pommade,sans succès j ai était voir mon médecin traitent qui m’a precrit du mycos ter plus de la betadine gyneco êt la ca aller mieu ca me gratte plus sous la douche,par contre depuis g la peau décolore â cette endroit êt ca me brûle entre les jambes et les testicule quand je marche êt la couleur continue de partir j ai donc consulte une dermato ki ma dit de tout arrêter êt de mettre de la crème hydratante,ça fait maintenant 1 semaine mais toujourss pas de résultat ca me brûle êt ce décolore.
    Que faire? Merci

  76. Campo 8 décembre 2014 à 10 h 24 min - Répondre

    Bonjour j’ai également ses apparitions de boutons rouges , sur le gland et dans les plis de la peau cela disparaît Apres application de crème gynodactarin néanmoins cela revient je ne n’arrive pas à joindre de photo pur vous montrer pouvez vous me conseiller

  77. Campo 8 décembre 2014 à 10 h 21 min - Répondre

    Bonjour , j’ai également des apparitions de petits boutons rouge sur le gland et sur Tt la zone de la peau quand je décalotte complètement, Apres traitement au gynodactarin tout disparaît mais il suffit d’une journée de boulot pour que cela réapparaisse cela me chatouille pardois…je n’arrive pas à joindre de photo pour vous montrer cela…pouvez vous m’aider svp

  78. Jeo 7 décembre 2014 à 10 h 46 min - Répondre

    J’ai eu des sortes de boutons sur le gland ainsi que des rougeurs qui entraînaient des démangeaisons durant 4 jours. En lavant à l’eau et en prenant bien soin de sécher, ces boutons sont partis.
    Cependant, j’ai maintenant la couronne qui est d’aspect violacé.
    Dois-je m’inquiéter?

  79. did65 6 décembre 2014 à 15 h 17 min - Répondre

    Bonjour a l’aide svp .j’ai un soucis au testicules , je dirais démangeaisons même si sa ne me gratte pas exactement mais une gêne plutôt ( voir genre chatouilles), et sa plusieurs fois par jour depuis maintenant 6mois, j’ai étais voir le médecin et il ma prescrit du mycoster tout le long du traitement je n’avais plus de gêne ,aussitôt stoppé aussitôt revenu, donc j’ai racheté mycoster et même bilan. Si quelqu’un aurait une idée je desespere

  80. lulu 5 décembre 2014 à 23 h 19 min - Répondre

    Le lendemain des rapports j’ai souvent de petits boutons rouge qui apparaissent sur le gland et ils mettent 2 voir 3 jours à disparaître voir plus et.dès le lendemain d’un nouveau rapport les boutons réapparaissent une fois de plus, je ne sais pas comment sortir de ce cycle infernal merci de votre aide.

  81. Map 5 décembre 2014 à 21 h 30 min - Répondre

    un gars non-circoncis se lavent plus souvent et plus régulièrement qu’un gars circoncis qui crois que c’est toujours propre malheureusement

    Ca prend du savons pareil pour se laver , rincez comme il faut par la suite
    tu peu te rincer et désinfecter au Listerine si tu as des pectine blanche le tour du gland , c’est normal que ca chauffe comme dans la bouche ! je le fait régulièrement et aucun problèmes !

  82. Sylvain 3 décembre 2014 à 14 h 42 min - Répondre

    Bonjour,
    Le lendemain d’un rapport avec ma compagne, j’ai eu un gonflement assez important du prépuce. Le jour d’après le gonflement a diminué, par contre j’ai le prépuce rouge et la couronne du gland également. J’ai également au bout de 3 jours un rétrécissement du prépuce. Je n’ai pas de douleur importante mais je sens une gène.
    Pensez vous que c’est une mycose? Comment traitez ce problème?

  83. zeref 29 novembre 2014 à 9 h 36 min - Répondre

    bonjour j’ai des brulure quand je fait pipi, j’ai aussi un liquide visqeux comme du pue et parfoit du sang!

  84. greg 27 novembre 2014 à 10 h 07 min - Répondre

    Bonjour je voulais savoir si une mycose pouvait durer au moins deux mois ???? lors du rapport j’ai ressenti une forte brûlure sur la peau , j’ai consulté mon médecin a diagnostiqué une balanite , j’ai commence le traitement mais encore au bout de deux mois ma peau présente une forme un peu en forme d’érable qui commence à se diminuer mais ressort lors d’une érection pendant un rapport ou la mastubation

  85. JPHI01 25 novembre 2014 à 13 h 42 min - Répondre

    J’ai eu récemment une mycose du gland : apparition de points rouges, gland sec et frippé… Mon généraliste qui m’a préscrit la crème Econazol 1% / 7 jours… Aucune amélioration, le gland était de plus en plus irrité… Je consulte à nouveau: traitement de 7 j. Fluconazol 100mg + Econazol crème. Le traitement est terminé et tout semble être rentré dans l’ordre sauf lorsque je décalotte le gland, la peau de celui-ci colle (très adhérent type scotch), de même que l’intérieur du prépuce. A l’air, au bout de quelques minutes, tout redevient normal mais une fois le prépuce en place, ça recolle !
    Un urologue vient de constater la disparition de la mycose et n’a pas trouvé d’adhérence particulière sur le gland et le prépuce. Pourtant, je connais bien mon anatomie et sais que cette adhérence n’est pas ordinaire. Est-ce la crème antifongique qui a abîmé les muqueuses et comment faire pour résoudre ce problème ?

  86. Dido 25 novembre 2014 à 12 h 17 min - Répondre

    Bonjour
    Jai un probleme aussi au niveau du gland des petites tache rouge et inflamation du gland le docteur ma prisqué une pommade pevarel mais comme n est pas remboursé par la securité social ils m ont donnè aux pharmacie econazole ratiopharm est ce que ils ont le mem effet ? Merci j attend vous reponse

  87. Enzo 24 novembre 2014 à 13 h 10 min - Répondre

    Bonjour j’ai un soucis depuis 7 mois. J’ai une sensation de brûlure ou comme si ça me piquer à l intérieur de mon gland. J’ai fais plusieurs test qui ce sont révéler négatif. J’ai eu plusieurs traitement comme Fazol,Fusilate de sodium,Cicalfate…et c est toujours pareil. Ma médecin et mon urologue me dise qu ils ne voient rien. Que faire? Merci

  88. Claude 23 novembre 2014 à 23 h 06 min - Répondre

    bonjour,J’ai une mycose sur la verge suite à un rapport non protégé. par un bouton qui me demangais,,en pensent que c’était rien j ai eu un autre rapport et la le coter de la verge tout rouge (j ai la peau mat) le lendemain ma peau fripait,plus une depigementation donc je suis aller consulte le médecin de garde qui m’a prescrit de la pommade (econazole) plus une crème hydratante que j ai appliquer pendant 1 semaine.mais,ça empire la peau blanchissait et me démanger sous la douche et la peau sèche et la mycose poursuivait son chemin elle entoure presque tout ma verge aujourd’hui. je suis reparti consulter un mon médecin il y a 2 jour qui m’a prescrit de la betadine et une pommade « ciclopirox olamine » ça a l aire de marcher parck que ça me démange plus sous la douche.

    Tout la première semaine j ai dormi nue et ça a complètement sécher mon penis,
    Avec mon caleçon ça fait moins de dégât ça sèche moins,es que je doit quand même dormir nue pour que ça guéri plus vite?

  89. JP 21 novembre 2014 à 0 h 32 min - Répondre

    Bonjour,
    Alors que je traitais un début de mycose à l’aide d’une crème antifongique, j’ai pendant deux jours eut du mal à décalotter mon gland car le frein était très irrité. A l’aube du troisième jour, l’irritation s’est calmée, mais j’ai remarqué entre le haut de mon frein et le méat la présence d’une excroissance de chair (2 mm, pas de pigmentation, forme de languette) jusqu’ici absente. Elle est apparue presque du jour au lendemain. Elle n’est pas douloureuse, mais je suis surpris d’un tel phénomène. Pourriez-vous m’éclairer ? Merci

  90. Romain 14 novembre 2014 à 22 h 16 min - Répondre

    J’ai depuis 5j ours (dernier rapport non protégé avec ma partenaire) des démangeaisons sur le gland. Il me brule, pique, il est tout rouge et quelques petites plaques. Cela me pique aussi dans le pli sous le gland et autour du frein, puis des genres de petites plaques sur la peau en étant decalotté sous le frein. Le frein est légèrement gonflé, et puis j’ai super mal quand je décalotte. Je dois y aller tout doucement, limite je peux pas y toucher… une idee de ce que cela pourrait être et de comment l’ai-je attrapé ? Un traitement efficace et rapide ?

  91. mj67000 11 novembre 2014 à 20 h 20 min - Répondre

    Depuis quelque temps, j’ai des irritations qui apparaissent sur mon gland ainsi que sur la peau (la face interne qui ne se voit qu’après décalottage) et ça me démange. J’ai eu un premier épisode il y a quelques semaines et ça avait disparu puis c’est revenu. D’habitude je prends des anti histaminiques et lors de ce premier épisode, je ne les avais pas pris. Est-ce possible que ça soit une allergie ou bien ce serait plus grave ?

  92. Math 10 novembre 2014 à 9 h 28 min - Répondre

    Mes symptômes apparaissent uniquement après rapport sexuel non protégé. Je n’ai jamais eu ce problème auparavant, j’élimine donc du coup le manque d’hygiène, les produits de toilette utilisés ou encore les sous vêtements portés.
    Le jour suivant le rapport apparaissent sur le gland, sur la couronne et sur la peau précédent la couronne des plaques rouges, provoquant forte irritation et démangeaison. Je traite le phénomène avec une crème achetée en pharmacie, le problème disparait après 4-5 jours mais revient de suite après le rapport suivant… Toujours avec la même partenaire. Pour information, ayant déjà eu des rapports non protégés avec d’autres partenaires, c’est la première avec qui je dois me plaindre de ce problème. L’utilisation du préservatif résoud le problème mais bon…. si je pouvais m’en passer….

    Merci d’avance pour votre aide

  93. Alex 26 octobre 2014 à 10 h 34 min - Répondre

    Cher monsieur ou madame,
    Les mycoses vaginales et du gland sont hautement transmissibles! Hors vous indiquez l’inverse! Je trouve cela très drôle!
    Les champignons peuvent en effet apparaitre pour x raisons, mais leur niveau de contagion est grand! Je dirais 99.9% de chance de contagion après 1 rapport!
    Je rie a l’idée du nombre de personnes qui ont refilé des champignons à leurs partenaires suite à la lecture de cet article.
    Cordialement

  94. toad 3 octobre 2014 à 23 h 37 min - Répondre

    J’ai 17 ans et j’ai un bouton au sommet de mon gland, juste la ou l’urine sort. Il bouge d’ailleurs quand je vais aux toilettes. Je n’ai jamais osé aller voir quelqu’un pour me faire soigner, et étant mineur, je ne sais pas si je pourrais y aller tout seul. Ce serait extrêmement gênant pour moi d’en parler à mes parents. En plus de ça, j’ai le gland hyper-sensible. Il m’est impossible de le toucher. Quand je le fais je souffre le martyr. Cela implique donc que je veille à ce que mon prépuce le recouvre toujours comme il faut. Maintenant, je vois des petites plaques de boutons rouges qui se froment sur la partie de mon prépuce qui recouvre le gland, et des petits bouton blancs à la base du gland, et il dégage depuis peu une odeur tres désagréable …. La bonne nouvelle c’est que je n’ai jamais eu de rapport sexuel, donc pas d’MST. que faire ?

  95. Jean-Claude Gérard 1 octobre 2014 à 9 h 55 min - Répondre

    J’ai des démangeaisons aux testicules et mon épouse se plains également. Je constate aussi une forte transpiration entre le sexe et les jambes, qui lorsqu’elles sèchent un dépôt se constitue et dégage une mauvaise odeur. J’ai été traité au ketazol mais je ne guéri pas. Que faire ?

  96. Mr Azerty 21 septembre 2014 à 11 h 42 min - Répondre

    Depuis 3 semaines je met du MycoApaisyl que jai acheter a la pharmacie sans voir le medecin et rien ne change . Est ce que je dois changer de creme ou continuer le traitement ? Merci de me repondre

  97. Roger 20 septembre 2014 à 1 h 27 min - Répondre

    Bonjour,
    Cela fait 2 ans que je souffre d’un gland qui est super sensible(j’ai mal lors d’une fellation) tellement sèche que ma peau se colle a mon prépuce … Parfois, j’ai une tache rouge sur le gland plz help me !! J’ose pas aller voir un urologue

  98. Loïc 15 septembre 2014 à 15 h 39 min - Répondre

    j’ai 13ans est cela fait 1 an que j’ai des bouton au niveau de la sorite d’urine
    que doit-je faire ?

  99. Loïc 15 septembre 2014 à 15 h 38 min - Répondre

    j’ai 13ans est cela fait 1 an que j’ai des bouton sur mon gland au niveau de la sortie d’urine
    que doit-je faire .?

  100. vandermouten 11 septembre 2014 à 11 h 36 min - Répondre

    J’ai 22ans il y a 7mois environ mon ex petite amie ma refilé une mycose j’ai eu une infection urinaire également. Mon medecin ma traité avec des antibio crème pour mycose. Aujourd’hui je suis avec ma nouvelle compagne depuis 6mois. Elle a eu une mycose de ma faute. Et sa recommence maintenant j’ai le sex rouge irrite mais pas de démangeaisons ni de brûlure. Pour elle c’est différent sa lui fais une belle fissure et tjr pas de brûlure ni démangeaisons. Nus nous traitons pour une recidive de mycose. Est ce le bon choix ? En sachant que ma cmpagne fais ce genre de réactions depuis 3mois a chaque debut de règle et disparaît a la fin ? Merci

Laisser un commentaire