Mycose vaginale, comment ça se présente ?

Mycose vaginale, comment ça se présente, quels symptômes ?

Que ressent-on quand on souffre de mycose vaginale ? Quels sont les signes, les symptômes de ces mycoses gynécologiques ? Quand on a souffert d’une mycose vaginale, on reconnait en général bien les signes des mycoses gynécologiques. Mais la première fois, ce n’est pas si évident de deviner de quoi il s’agit. Alors, voici les signes typiques que vous observez en cas de mycose génitale.

La mycose vulvo-vaginale, un problème de la vulve et de l’intérieur du vagin
La gêne se situe uniquement dans cette zone intime, entre les petites lèvres et dans le vagin. Même si parfois, le problème peut s’étendre un peu autour de la vulve.

Une mycose gynécologique entraîne un inconfort vulvo-vaginal
Cet inconfort est très souvent présent au tout début d’une mycose gynécologique, quand on ne sait pas encore que l’on souffre d’une mycose vaginale. Quand la gêne n’évolue pas, ce n’est pas forcément une mycose vaginale. Il peut par exemple s’agir d’une simple irritation. Cela peut aussi être le signe que le corps de la femme en question se défend très bien contre les infections génitales et que la mycose vaginale a failli survenir, mais que la flore vaginale s’est bien défendue et a repoussé les candida albicans, levures à l’origine de la plupart des mycoses vaginales ! Quand la mycose vulvo-vaginale s’installe vraiment, la gêne persiste et s’intensifie.



Une mycose vaginale, ça gratte

Souvent, la mycose vulvo-vaginale commence par démanger un peu. Les médecins appellent cela un prurit, un terme signifiant démangeaisons. Et c’est très gênant, car se démanger au niveau de la vulve, ce n’est pas élégant, certes, et en plus, cela n’arrange pas le problème. Les démangeaisons sont le signe le plus spécifique des mycoses vaginales. Autrement dit, si cela ne gratte pas, il y a peu de probabilité qu’il s’agisse d’une mycose génitale.

Une mycose vaginale, ça brûle

Les démangeaisons, parfois peu importantes au début d’une mycose vaginale, peuvent augmenter, devenant des brûlures parfois légères, ou parfois des brûlures intenses, voire atrocement douloureuses pour d’autres femmes. La femme peut avoir d’impression d’avoir du feu au niveau de sa vulve et dans son vagin.

Une mycose vaginale, ça rend la vulve rouge
L’irritation, ce n’est pas seulement une sensation. Elle va de pair avec un aspect rouge luisant de la muqueuse de la vulve et de l’intérieur du vagin. La muqueuse vaginale, habituellement rose, prend une couleur d’un rouge différent, bien plus foncé.

Une mycose génitale ça fait mal
Les douleurs de la mycose vaginale sont fréquentes et ce sont des douleurs de plusieurs sortes : qu’il s’agisse de démangeaisons ou de brûlures, il s’agit de douleurs parfois très importantes. Ces douleurs peuvent être constantes ou/ et lancer au moindre frottement des sous-vêtements, strings ou autres, ou des protections hygiéniques. Elles peuvent aussi bien sûr survenir lors des relations sexuelles.

Une mycose vaginale, ça transforme les pertes blanches
Les pertes blanches changent d’aspect quand une femme souffre de mycose vulvo-vaginale. Elle deviennent généralement beaucoup plus abondantes. Elles sont de couleur plutôt blanches, et les médecins comparent souvent ces pertes blanches à du lait caillé. Elles ont une odeur forte désagréable plutôt acide, contrairement aux pertes blanches normales naturelles, qui elles, sont signes de bonne santé.

Une mycose gynécologique entraîne des fissures
Si l’irritation due à la mycose vaginale est intense, en plus de démangeaisons et de douleurs, la muqueuse vulvaire ou vaginale peut avoir, autour de l’entrée du vagin et dans le vagin, de véritables petites coupures. Et bien sûr, c’est très sensible et ça peut faire très mal, avec une douleur vraiment intense.

Une mycose vulvo-vaginale, ça fait gonfler
Un oedème, ou gonflement se produit souvent lors d’une mycose. La vulve est toute gonflée. Il s’agit d’une réaction à l’irritation. Et la vulve n’est pas la seule à pouvoir se trouver gonflée lors d’une mycose vaginale : le vagin aussi peut l’être, même si c’est moins visible bien sûr.

Une mycose vaginale, ça gêne les rapports sexuels
Avec une vulve à vif, des sensations de brûlures, de démangeaisons, des petites fissures, des pertes malodorantes, autant dire que rares sont les femmes qui se risquent à faire l’amour. Et elles ont raison, sinon, au lieu de procurer du plaisir, cela ne fait qu’augmenter la douleur. Cependant une femme peut très bien faire l’amour en tout début de mycose vaginale, si elle sent simplement une petite gêne.

Une mycose vulvo-vaginale, ça gêne pour uriner

Vu l’irritation de la vulve pendant une mycose vaginale, et vu l’acidité de l’urine, le passage de quelques gouttes d’urines sur la muqueuse rouge et fissurée peut entraîner une douleur aigüe… Les médecins appellent cela une dysurie, difficulté à uriner.

La mycose génitale, une « vulvo-vaginite érythèmato-œdémateuse et prurigineuse ».
Ce sont les termes médicaux. En clair en cas de mycose vulvo-vaginale, on observe des signes dont voici le décodage :

    • Une vulvite est une inflammation de la vulve,
    • Une vaginite est une inflammation du vagin,
    • Une vulvo-vaginite est une inflammation de la vulve et du vagin.
    • Erythémateuse signifie « rouge », (l’érythème est une rougeur)
    • Oedémateuse signifie « gonflée », avec de l’oedème.
    • Prurigineuse signifie « qui démange », qui gratte. (le prurit est une démangeaison)

La mycose vaginale, pas si facile à détecter !
Les symptômes d’une mycose vaginale paraissent très simples à détecter. En réalité, ce n’est pas si simple : les signes de mycose vaginale peuvent aussi être le signe de tout autre chose, et c’est souvent autre chose. En effet, la spécificité des symptômes n’est que de 7 %. Cela signifie que si une femme présente 4 signes sur 5 parmi les suivants : douleur vulvaire ou vaginale, sensation de brûlures, démangeaisons, douleur aux rapports sexuels et observation de pertes blanches anormales, il ne s’agit d’une mycose vulvo-vaginale que dans 7 % des cas ! La présence de 4 signes sur 5 permet de détecter 90 % des mycoses, et passe à côté de 10 % d’entre elles.
Attention, il s’agit des signes exprimés par la femme elle-même. Si c’est le médecin qui fait un examen et qui voit les pertes blanches, le diagnostic est déjà plus fiable…
Cela peut expliquer que bien des mycoses vaginales présumées sont en fait tout autre chose. D’où l’inefficacité de certains traitements ! Vous voulez savoir ce que ça peut être si ce n’est pas une mycose vulvovaginale ? Lisez la suite


Vous avez des signes de mycose qui vous font beaucoup souffrir ? Et c’est difficile à soigner ? Peu-être qu’il ne s’agit pas d’une mycose, mais d’un autre problème ! Peut-être de l’eczéma de la vulve, d’un vaginose, ou… Lire la suite

Vous souhaitez soigner une mycose vaginale par phytothérapie ou huiles essentielles ?
Lisez notre article “Mycose vaginale et traitement naturel, quelles plantes choisir ?”
Vous êtes enceinte et souhaitez un traitement naturel contre une mycose vaginale ? Lisez notre article sur le sujet.

Les pertes blanches des mycoses ne ressemblent pas aux pertes blanches normales. Elles sont même très différentes. Les différences entre ces pertes blanches naturelles et les pertes blanches des candidoses sont nombreuses. Lire la suite

Vous avez souffert d’un symptôme de mycose vaginale ?

Pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Sources :
Anderson Mr et col. Evaluation of vaginal complaints. JAMA 2004 Mar 17;291(11):1368-79
Hoffstetter Se et col.l Self-reported yeast symptoms compared with clinical wet mount analysis and vaginal yeast culture in a specialty clinic setting. J Reprod Med. 2008 Jun;53(6):402-6

Cet article a été rédigé par un médecin.

© Doctical 2013


108 Commentaires

  1. Lola Margot 7 juillet 2017 à 10 h 45 min - Répondre

    Démangeaison vaginale après une cystite et des antibiotiques
    Cela fait 2 jours que j’ai une cystite que je soigne avec des antibiotiques. Depuis cette cystite, même avant les antibiotiques, mon vagin me démangeait de temps en temps. Maintenant, il continue encore à me démanger, et de plus en plus. Je n’ai pas les lèvres gonflées ni des pertes plus blanches ou mal odorantes.

  2. Lele 26 juin 2017 à 0 h 47 min - Répondre

    Comment savoir que la mycose mode est guérie ?
    J’ai consulté mon médecin suite à une petite fissure en bas du vagin lors d’un rapport sexuel. Mon médecin m’a dit que j’avais une mycose, et je suis un traitement par crème et ovule.
    Le problème c’est qu’à part une douleur lors des rapports sexuels je n’avais pas de gêne. Je n’ai pas eu d’autres rapports depuis, alors comment savoir si la mycose est guérie ou non ?

    Réponse de médecin pour Lele
    Ce n’est pas certain qu’il s’agissait bien d’une mycose vaginale. En effet, vous ne présentiez pas de signes de mycose, mais simplement une petite fissure. Il pourrait s’agir de tout autre chose. Ce qui compte, c’est de savoir si la fissure est guérie et si cela vous fait encore mal. Si ce n’est pas le cas, et bien tant mieux, pas besoin de chercher à comprendre. Si vous souffrez encore, lisez notre article : mycose vaginale, et si c’était autre chose ?

  3. Geo 12 juin 2017 à 16 h 46 min - Répondre

    Les champignons des mycoses sont partout !
    Ce champignon Candida Albicans existe naturellement dans la flore vaginale . C’est sa prolifération excessive qui entraine une mycose.

    Réponse de médecin à Geo à propos des Candida albicans

    Oui vous avez raison, les Canddica Albicans sont des levures saprophytes, donc présentes naturellement sur la peau et les muqueuses. Elle prolifèrent quand l’environnement ne sait pas bien se défendre (par exemple, en cas de baisse d’immunité, d’agression de la peau et des muqueuses, de prise d’antibiotique…)

  4. Minimousse 12 juin 2017 à 13 h 47 min - Répondre

    Enceinte avec une mycose vaginale
    Je suis enceinte de 4 mois et demi et depuis 1 mois et demi j’ai une vulve qui gonfle et dégonfle avec des démangeaisons. Malgré deux ovules et crème d’Econazole, deux prélèvements avant traitement revenu négatif. J’ai changé papiers wc, de lessives ; j’ai essayé un nombre important de produits pour me laver (Saforelle, Gyn hydrain, bicarbonate de soude…), je me lave plus qu’a l’eau claire car souvent cela s’empire avec les produits. Je ne mets que des culotte en coton.

    Malgré tout cela … l’inconfort et les gonflements sont toujours présents. De quoi cela pourrait-il venir ?

    Réponse de médecin pour Minimousse
    Je vous engage à lire nos articles sur la grossesse et les mycoses :
    Mycose vaginale et grossesse, le traitement
    Mycose vaginale pendant la grossesse, quel danger ?
    Grossesse, stop aux mycoses vaginales
    Les traitements de la mycose vaginale interdits pendant une grossesse
    Quelles pertes blanches pendant la grossesse ?

    Et peut être dans votre cas : mycose vaginale ? Et si c’était autre chose ?

  5. A.A 1 février 2017 à 8 h 24 min - Répondre

    Mycoses à répétition
    J’ai à répétition des mycoses depuis environ un an. Je suis avec mon compagnon depuis un an et demi mais nous n’avons des rapports que depuis 9 mois. J’en ai eu à peu près tous les mois donc depuis un an. Mes symptômes sont démangeaisons intenses et vulve rouge. Je n’ai pas de pertes étranges du tout ou malodorantes. Les médecins que j’ai vu me disent sans cesse que c’est des mycoses et me donnent toujours les mêmes traitements parfois efficaces. il y a quelques jours j’ai eu des rapports intenses mais bien lubrifiés avec mon compagnon et le lendemain j’avais des démangeaisons. J’ai mis un ovule et depuis ça a disparu. En revanche, et c’est la première fois que cela m’arrive : j’ai mes petites lèvres très gonflées et qui piquent ça fait atrocement souffrir à cause du frottement entre elles mais aussi avec les vêtements. Je sais pas ce que c’est.. il y a j’ai remarqué une petite lésion sur l’une des deux lèvres. Je sais pas ce que c’est… Ça empire de jour en jour…

    Réponse de médecin à A.A pour ses “mycoses récidivantes”.
    Ce que vous décrivez ne correspond peut-être pas à une mycose. En effet, une irritation et des rougeurs sans pertes typiques des mycoses, cela évoque d’autres problèmes. C’est pourquoi je vous conseillerais vivement de consulter un médecin dermatologue.
    Je vous engage également à lire notre article “mycose vaginale, et si c’était autre chose ?”

  6. Stephanie 5 janvier 2017 à 11 h 21 min - Répondre

    Pour moi tout cela est accompagné de petits boutons.

  7. Help 16 décembre 2016 à 8 h 11 min - Répondre

    Trop de bains ?
    Je n’ai jamais eu quoi que ce soit au niveau de ma partie intime. Mais j’ai un sentiment d’inconfort souvent et c’est très dérangeant . Est-ce possible que le fait que je prenne beaucoup de bain ait un rapport ?

    Réponse de médecin pour Help qui ressent un inconfort de la vulve

    Effectivement, les bains peuvent assécher les muqueuses. Donc les douches sont un meilleur choix si l’on est sensible. Je vous engage à lire nos informations sur le choix : douche ou bain ?

  8. Ord 15 décembre 2016 à 23 h 49 min - Répondre

    Antibiotique et problèmes vulvaires
    Après la prise d’un antibiotique (amoxicilline), j’ai des pertes blanches différentes de d’habitude, la vulve gonflée et rouge mais surtout des fissures sur la vulve… Cela m’est déjà arrivé en septembre et après une longue attente (environ 3 semaines) et des essais de traitement, cela est passé. Je n’ai pas de démangeaisons particulières. Que me conseillez vous ?

    Réponse de médecin pour Ord qui a pris de l’amoxicilline, un antibiotique et qui a des problèmes au niveau de la vulve.
    Il faut savoir que les antibiotiques déclenchent facilement des mycoses vulvaires ou / et des mycoses vaginales. A ce propos, vous pouvez lire notre article sur le sujet : antibiotiques, pourquoi ils déclenchent des mycoses ?
    Vous pouvez attendre en vous alimentant bien, car votre flore vaginale va se reconstituer. A lire notre article sur le sujet pour voir quels sont les bons aliments…
    Et si vous n’avez pas envie d’attendre, vous pouvez prendre un traitement contre les mycoses, soit en pharmacie (il en existe en vente sans ordonnance), soit un traitement naturel en phytothérapie.

  9. ALEX 4 août 2016 à 8 h 27 min - Répondre

    Mycose pas vraiment guérie par le traitement médical.
    Je suis traitée depuis 2 mois pour une mycose vaginale. Cependant malgré les crèmes et ovules encore en cours, je n’ai plus de démangeaisons, mais je constate toujours de l’oedème, des lésions, un chapelet de boutons sur le haut et une sorte de verrue plutôt sur le bas… Je vais attendre la fin de mon traitement mais j’ai l’impression que ce n’est pas réglé….

    Réponse de médecin à Alex dont la mycose vaginale dure depuis 2 mois
    Normalement, un traitement de quelques jours suffit pour soigner et guérir une mycose vaginale. Ce que vous décrivez, des boutons et une sorte de verrue me fait penser qu’il faudrait vraiment revoir votre gynécologue. Si c’était autre chose ? Ce serait une explication au fait que votre problème ne guérisse pas. Cela pourrait par exemple être une infection à papillomavirus (qui déclenche la formation de petites verrues). Ou tout autre chose. Donc il n’est pas certain que continuer votre traitement soit utile…
    A lire, notre article intitulé : Mycose vulvo-vaginale, et si c’était autre chose ?

  10. Julie 14 février 2016 à 22 h 35 min - Répondre

    Démangeaisons après une infection.
    Il y a 3 semaines, je suis sortie de l’hôpital suite à une infection (MST). Ils n’ont pas su me dire laquelle et ni si cette MST date de quelques semaines ou des années auparavant! J’ai eu un traitement durant 14 jours. Bref, depuis 4 jours j’ai des démangeaisons à l’intérieur du vagin je ne sais pas si je dois retourner à l’hôpital. Ma question est : est-ce que ça peut être une infection qui se manifeste à nouveau ou autre chose?

    Réponse de médecin pour Julie qui a des démangeaisons vaginales après un traitement d’IST
    C’est un peu difficile de vous répondre car je ne sais pas de quelle IST il s’agissait, ni quel traitement vous avez eu ! Cela dit, si vous avez eu un traitement antibiotique, il y a une forte probabilité que vous ayez une mycose vaginale. En effet, les antibiotiques provoquent souvent des mycoses et les mycoses vaginale entrainent souvent des démangeaisons.
    A lire, notre article sur les antibiotiques et les mycoses vaginales.

  11. Layas 8 mai 2015 à 2 h 28 min - Répondre

    Petite lèvre gonflée
    Cela fait 3 jours que ma lèvre gauche est gonflée avec des taches blanches remplies de pus, et qui me font très mal au contact avec la culotte ou en urinant. Mes pertes blanches comme du lait caillé ne brûlent pas et aucun rapport sexuel. J’ai l’habitude de trop nettoyer mes parties intimes avec du savon parfumé.

    • Doctical 16 mai 2015 à 23 h 36 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Layas à propos de sa petite lèvre gonflée.
      C’est difficile de vous conseiller. A part vous dire d’aller voir un médecin, sans vous examiner, il est impossible de vous donner un conseil adapté. Je note tout de même que vous avez conscience d’agresser votre vulve par une “hyper toilette”. Vous avez raison, trop se nettoyer est toxique. Cela diminuer la capacité de votre vulve à résister aux infections. Car cela détruit la flore.
      A lire, des infos sur la flore vaginale.
      Et des infos sur la toilette intime idéale.

  12. Magali 24 avril 2015 à 13 h 44 min - Répondre

    Sécheresse vaginale importante après accouchement.
    J’ai 35 ans, 4 enfants, et depuis la naissance de ma dernière il y a 15 mois, je souffre de sécheresse vaginale excessive.
    Ma vulve n est pas gonflée mais au-dessus de l’entrée du vagin, c’est rouge vif et j’ai souvent des coupures qui se forment.
    J’utilise des lubrifiants pour mes rapports sexuels mais cela commence à devenir très douloureux.
    Je précise que lors de mon dernier accouchement j’ai fait une très grosse hémorragie car mon placenta ne voulait pas sortir et que le gynécologue a dû aller le chercher à mains nues.
    J ai failli mourir et j’ai été transfusée de 5 poches de sang.

    Y aurait il un lien de causes à effet ?

    • Doctical 25 avril 2015 à 7 h 12 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Magali à propos de sécheresse vaginale exessive
      A priori votre sécheresse vaginale n’a rien à voir avec votre accouchement. En effet, le placenta est inséré dans l’utérus et non dans le vagin. Cependant attention, si vous avez d’autres signes anormaux (ex : amaigrissement, fatigue très intense, perturbations du cycle), demandez à faire un bilan hormonal. En effet, une hémorragie importante à l’accouchement peut entraîner des problèmes d’hypophyse, glande qui manque d’oxygène au moment de l’hémorragie. En effet, quand l’hypophyse ne fonctionne pas, elle ne stimule pas bien les ovaires qui fabriquent moins d’hormones, et du coup, si vous manquez d’estrogène, vous avez une sécheresse vaginale.
      Après une hémorragie de l’accouchement, quand l’hypophyse est abimée, on appelle cela un syndrome de Sheehan.
      Sinon, votre sécheresse vaginale peut être liée à une pilule. Si vous avez une pilule très peu dosée en estrogène, elle a tendance à entraîner une sécheresse vaginale. Il faut en parler à votre médecin.
      Et puis, la sécheresse vaginale est normale pendant 3 mois à 6 mois après un accouchement. Mais là, effectivement, après 15 mois, il faut se poser la question.

  13. Lena 21 février 2015 à 13 h 14 min - Répondre

    Mycose vaginale ou aphtes après antibiotique Tavanic
    Ayant eu une énorme infection de la gorge qui a duré plus de deux semaine, mon médecin m’a d’abord prescrit de l’augmentin 500 qui n’a rien fait du tout. Je suis donc retournée le voir car la douleur était horrible et la fièvre très présente. Il m’a prescrit du Tavanic pendant 5 jours.
    Au bout de deux jour, j’ai ressenti des démangeaisons intenses au niveau du vagin et de la vulve, J’ai direct pensé a une mycose vaginale. J’ai donc été acheter des ovules ainsi qu’une crème à base d’éconazole avant de voir que c’était un des effets indésirable du Tavanic.
    Puis le lendemain j’ai voulu regarder comment cela ce présentait, car cela me brûlais énormément plus que d’habitude (j’en ai déja eu) et en regardant c’était un choc, sa me faisait comme des aphtes un peu partout et une barre avec du sang.
    J’ai un peu paniqué et j’ai appeler mon médecin, qui m’a prescrit exactement la même chose que j’ai pris en pharmacie. Sauf que cela fait 4 jours que j’ai ça et je n’en peux plus. Je me retiens d’aller uriner tellement cela me fait mal. Je ne sais pas plus quoi faire.
    Avez vous des conseils ? Est ce que je dois reconsulter ?

    • Doctical 21 février 2015 à 15 h 32 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Doctical :
      Effet indésirable d’un médicament Quand on éprouve un effet indésirable d’un médicament, il est recommandé de le signaler en remplissant un formulaire. Le signalement d’un effet indésirable d’un médicament se fait sur le site de l’ANSM
      Ensuite, il est probable qu’il ne s’agisse pas d’une mycose vaginale, même si les antibiotiques peuvent déclencher une mycose. En effet cet aspect d’aphte n’existe pas dans avec une mycose génitale. Donc le plus urgent était d’arrêter le traitement par Tavanic et de consulter un gynécologue ou un dermatologue. C’est important car il peut s’agir d’effets indésirables assez graves autres qu’une mycose. Il est donc indiqué de voir un spécialiste.

  14. Lola 13 février 2015 à 19 h 52 min - Répondre

    Rapports sexuels impossibles
    En couple depuis 2 ans avec mon petit ami, je n’ai eu de rapports qu’avec lui. Je prends la pilule Minidril et depuis environ 3 mois, tout rapport est impossible. Je ne ressens cependant pas d’irritations, ni de pertes inhabituelles, mais dès le début de la pénétration, je ressens une violente douleur. Mon impression se rapproche à une sorte de bouton à environ 1,5 cm de l’entrée du vagin, qui, lorsqu’il est touché par le sexe de mon ami, me brûle et me fait vraiment mal. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre mais cette situation devient vraiment gênante..

    • Doctical 14 février 2015 à 0 h 07 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Doctical :
      La premiière chose à faire est de consulter un gynécologue afin de vous examiner pour voir s’il existe une anomalie. Bride, hymen très épais… Cela ne sert à rien d’insister, il faut un avis spécialisé. Cela dit, certaines impossibilités de rapport sexuel sont liées à ce que l’on appelle un vaginisme, réflexe de serrement du vagin lié à une peur de la pénétration.

  15. Zazou 31 janvier 2015 à 17 h 54 min - Répondre

    Rasage intime, le problème…
    En novembre dernier, je me suis rasé complètement les parties intimes. Et 3 jours plus tard, j’avais la vulve rouge et de petites bosses sont apparues. Je suis allée consulter en urgence et le médecin m’a dit que c’était de l’herpès génital. Il m’a juste prescrit une crème anti-inflammatoire. Mais deux jours plus tard, c’était très douloureux et c’était rendu comme des cloches d’eau. Alors je suis allée consulter dans un CLSC. On m’a pris un prélèvement et une prise de sang. On m’a prescrit également du Valtrex. Trois semaines plus tard, je reçois les résultats du prélèvement et de la prise de sang. Tout est négatif. Je n’ai aucune maladie transmise sexuellement. On pense que c’est à cause du rasage. Tout est rentré dans l’ordre. Mais depuis 3 jours j’ai des démangeaisons à la vulve et depuis ce matin il y a des petits boutons comme des ulcères qui sont apparus mais juste à un endroit sur une lèvre extérieure. C’est comme la dernière fois, très douloureux pour uriner. Je suis très propre sur ma personne. Je ne sais pas si le savon ou quoi. Je suis allée rechercher le même médicament et la même crème et aussi un savon neutre pour les allergies. Je ne sais plus quoi faire. C’est moins pire que la première fois par contre.

    • Doctical 31 janvier 2015 à 22 h 52 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Doctical :
      Il ne faut pas prendre le même médicament ! Le Valtrex est un traitement de l’herpès, et si ce n’est pas de cela dont il s’agit, cela sera inefficace. Ce serait bien de retourner au centre où vous avez été pour leur dire que ça recommence. C’est important de faire un diagnostic, car cela ne semble pas normal.

  16. Lolette 28 janvier 2015 à 21 h 27 min - Répondre

    Ai-je une mycose ?
    Actuellement je ressens comme une sécheresse, des démangeaisons, et ces coupures dont parle l’article provoquent une dysurie. Cependant je n’ai aucune perte blanche anormale ou malodorante. Est-ce une mycose ?

    • Doctical 30 janvier 2015 à 23 h 37 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Doctical :
      C’est difficile à dire. Notez que pendant une mycose, les pertes blanches ne sont pas spécialement malodorantes. N’hésitez pas à consulter votre médecin si cela dure. Mais en priorité, vous pouvez faire attention à votre hygiène intime. Pour cela lisez notre article sur la toilette intime.
      Et puis vous pouvez demander en pharmacie un traitement antimycosique. S’il ne vous guérit pas consultez ensuite votre médecin. Mais le mieux serait tout de même de voir votre médecin auparavant.

  17. Popo 28 janvier 2015 à 17 h 59 min - Répondre

    Petit points blancs sur les petites lèvres
    J’ai remarqué que dans les replis des petites lèvres, lorsque je les étirées, il y avait de tout petits boutons blancs qui apparaissaient, je ne sais pas de quoi il s’agit est cela m’inquiète. Pouvez vous m’en dire plus ?

    • Doctical 30 janvier 2015 à 23 h 26 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Doctical : Ce que vous décrivez est tout à fait normal. Il ne s’agit pas de points blancs ou de boutons, mais ce sont de petites glandes prévues pour hydrater cette zone qui forment des points blancs simplement parce qu’elles se voient en transparence. A moins bien sûr que cela ne soit apparu récemment et que vous ayez des signes anormaux associés : brûlures, démangeaisons, pertes blanches anormales, douleurs, odeur anormale, etc.

  18. Cissou 24 janvier 2015 à 21 h 38 min - Répondre

    Démangeaisons, brûlures, gonflements, rougeurs de la vulve après les rapports sexuels.
    Je prends la pilule Leeloo Ge et depuis quelque temps. J’ai des rapports sexuels non protégés. Seulement voilà, depuis un certain temps, j’ai des démangeaisons et des brûlures pendant et après tous les rapports sexuels. Et la vulve extrêmement gonflée et rouge. C’est extrêmement gênant et ça fait très mal.. De plus, quand je vais aux toilettes après le rapport, uriner m’est insupportable. On dit que ça peut venir de la grossesse, j’ai fait plusieurs tests et je ne suis pas enceinte. Depuis un certain temps mon copain a aussi des brûlures au niveau du gland et il est tout rouge. J’aimerai savoir s’il s’agit d’une mycose ? Et comment soigner ça ? J’aimerai bien en être débarrassée !

    • Doctical 25 janvier 2015 à 12 h 43 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Doctical : Ce que vous décrivez ressemble beaucoup à une mycose vaginale, pas du tout à une grossesse. Il serait donc indiqué d’aller consulter un médecin avec votre ami. Si c’est compliqué, vous pouvez aller en pharmacie et demander un traitement contre une mycose gynécologique. Il vous faudrait donc la forme ovule pour vous et une crème pour votre ami. Si c’est bien une mycose génitale, les troubles vont disparaître en quelques jours. Si cela ne s’améliore pas, il faudra voir un médecin. A lire, des infos sur le traitement médical des mycoses génitales. Et les 5 trucs pour une sexualité sans mycose vaginale.

  19. Microbes42 4 décembre 2014 à 21 h 43 min - Répondre

    Mycose génitale pendant la grossesse, ça se soigne bien !
    Personnellement je n’ai eu que 2 mycoses génitales qui ont été provoquées par ma grossesse! Au début et vers le 7e mois ! Très vite pris en charge par ma sage femme. Le médicament à été efficace très rapidement et donc vite soulagée de ces démangeaisons et brûlures ! Donc n’hésitez pas les filles, même en pharmacie on petu avoir des médicaments sans ordonnance et il n’y a pas de honte à avoir !

  20. Morgaane 42 31 octobre 2014 à 15 h 55 min - Répondre

    Démangeaisons infernales de la vulve
    Cela fait plusieurs jours que j’ai des démangeaisons vers le vagin et autour du clitoris. Cela me gratte de plus en plus et je n’ose pas en parler … Mais c’est de pire en pire et j’en ai marre. C’est assez gênant. Je ne sais pas si je suis irritée ou pas. En tous cas, ça me gratte tout l’intérieur de mon appareil génital. J’aimerais avoir une réponse si possible si c’est grave ou pas !

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il faut que vous alliez rapidement consulter pour savoir de quoi il s’agit et être soignée rapidement ! Si vous n’osez pas, vous pourriez demander en pharmacie des ovules contre les mycoses vaginales. Il y a des chances pour qu’il s’agisse de cela, car les démangeaisons sont assez typiques des mycoses vulvo-vaginales. Mais si ce n’est pas de cela dont il s’agit, vous aurez perdu quelques jours. Donc l’idéal est tout de même d’aller voir un médecin.

  21. Audekp 24 octobre 2014 à 2 h 45 min - Répondre

    Mycose, cystite et antibiotiques :
    Depuis environ 3 mois je suis prise avec une mycose vulvaire. La première fois, j’avais attendu plus de 3 semaines avant de voir un médecin, qui m’a prescrit un comprimé de Fluconazole. La douleur avait disparu après 6 jours. Ensuite un mois plus tard, les douleurs reviennent. Encore une fois on m’a traité avec un comprimé de Fluconazole, mais après une semaine les douleurs n’étaient toujours pas parties. Le médecin m’avait donc prescrit 3 comprimés de Fluconazole, après encore 7 jours la douleur a disparu. Mais voila que la douleur revient après 2 semaines seulement. Toutefois, cette fois la douleur est surtout présente lorsque j’urine, et puisque j’ai fait beaucoup de cystites auparavant, je suis allé cherche des antibiotiques à la pharmacie. Maintenant, la mycose vaginale est plus douloureuse que jamais. Le médecin m’a prescrit plusieurs comprimés de Fluconazole plus une crème de Terazol, toutefois même après 7 jours la douleur ne diminue pas.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Les antibiotiques peuvent déclencher une mycose vaginale. Donc c’est peut-être dommage que vous ayez pris cet antibiotique si ce n’était pas certain qu’il s’agisse d’une cystite. Donc il faut avoir arrêté les antibiotiques et peut-être réensemencer votre flore vaginale. A lire, ds infos sur les probiotiques à ce sujet :http://www.doctical.com/prevenir-les-recidives-de-mycoses-vulvovaginales-les-probiotiques-lactobacilles-par-voie-vaginale11/

  22. Tipiak29 23 octobre 2014 à 17 h 09 min - Répondre

    Mycose vaginale :
    se soigner seule ou consulter un médecin ?
    Comment soigner ma mycose vulvo-vaginale? (problème d’odeurs, semblable à du “lait caillé”) Que faire? Dois-je consulter ou puis-je trouver de quoi m’en débarrasser en pharmacie ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Vous pouvez demander un traitement contre une mycose intime si vous en avez déjà eu et que vous savez qu’il s’agit de la même chose. Si c’est efficace, tout va bien. Sinon, il faudra consulter. Si vous n’avez jamais eu de mycose vulvaire et vaginale auparavant, il vaut mieux consulter pour être certaine que c’est bien de cela dont il s’agit.

  23. Ludivine 22 octobre 2014 à 17 h 42 min - Répondre

    Mycose vulvaire pire avec Econazole.
    J’ai une mycose, mon médecin généraliste m’a prescrit hier Econazole en crème et ovule. Sauf que depuis que j’en mets mon hymen à gonflé et mes pertes blanches sont encore moins liquides, je sais pas si c’est normal et dois je traiter mon copain car après le rapport (sans préservatif) il a des points rouge sur le gland ?

    Réponse de médecin pour Doctical:
    C’est très difficile de vous répondre. Mais attention, quand un antimycosique augmente le problème, il se peut qu’il s’agisse d’une allergie, ce qui n’est pas si rare. Votre partenaire peut se traiter aussi, mais normalement, ce n’est pas nécessaire, les mycoses vaginales n’étant pas des IST. Mais si c’est pire, n’hésitez pas à revoir votre médecin.

  24. Brigitte 19 octobre 2014 à 22 h 57 min - Répondre

    Qu’est ce que c’est ?
    Cela fait un mois plus ou moins que ces symptômes sont apparus et je ne sais pas de quoi il s’agit, si c’est bien une mycose et ce qu’il faut que je fasse. Ci-après les symptômes :
    Démangeaisons entre la petite lèvre et l’entrée du vagin,
    mais sans que j’aie besoin de me gratter. Quand je mets le doigt je sens leur présence c’est tout
    Des pertes blanches avec une odeur désagréable

    Réponse de médecin pour Doctical :
    il n’est pas certain qu’il s’agisse d’une mycose vulvaire ou vaginale. Les pertes blanches des mycoses vaginales n’ont pas une odeur vraiment désagréable, mais plutôt différente de l’habitude. Ensuite, les démangeaisons sont souvent importantes. Donc cela ressemble plus à une irritation ou bien à autre chose qu’une mycose génitale. A lire, des informations sur les autres problèmes de vulve qu’une mycose vaginale : http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

  25. Rebecca S 14 octobre 2014 à 23 h 40 min - Répondre

    J’ai 19ans, et ça fait 3 mois depuis ça me gratte de temps en temps. Pensez-vous que cela est mycose vaginale ?

  26. Gloudace 12 octobre 2014 à 22 h 44 min - Répondre

    C’est quoi ?
    Depuis quelques jours, j’ai des démangeaison au niveau de la vulve et des pertes blanches fortes odorantes. Je sais que c’est idiot mais j’ai peur et surtout honte d’aller voir mon médecin.. Je ne sais pas si je peut prendre un traitement contre les mycoses si ce n’en n’est pas une…

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Vous pouvez toujours aller en pharmacie demander un traitement pour une mycose vaginale, car certains traitements sont en vente libre. Si c’est bien une mycose vulvaire ou vaginale, cela se résoudra en quelques jours. Sinon, il faudra aller voir un médecin. Notez qu’il est conseillé de voir un médecin si c’est la première fois, car vous saurez s’il s’agit d’une mycose. Et par la suite, il est plus facile de reconnaître ce dont il s’agit.
    Et franchement, il n’y a pas de honte, les mycoses génitales sont hyper fréquente. Environ 80 % des femmes en ont déjà eu.
    A lire, des infos sur le traitement médical des mycoses vaginales : http://www.doctical.com/mycose-vulvo-vaginale-quel-traitement-medical/

  27. Farf 9 octobre 2014 à 10 h 12 min - Répondre

    J’ai eu longtemps des mycoses
    il y a 15 ans. J’ai arrêté les produits laitiers et le sucre (qui acidifiaient trop) et depuis je suis tranquille. Mais depuis peu, après les rapports sexuels, même si je lave mon sexe tout de suite après, 1 fois sur 2, j’ai des brûlures à l’entrée du vagin le lendemain. Impossible d’uriner et ça fait mal au toucher. J’ai trouvé un truc (faire un bain de siège avec des sels alcalins) pour faire passer ces brûlures. Cependant c’est pénible, et je me demande pourquoi ça brûle le lendemain et pas tout de suite après ? Vers la fin d rapport sexuel, je sens un peu une brûlure froide. Je pensais que ceci pourrais venir du liquide spermatique de mon ami (nous ne mettons pas de préservatifs car il est stérile). Aurais-je des micro-fissures vaginales ? Qu’en pensez-vous ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    C’est difficile de vous répondre de loin comme ça ! Ce que je peux vous dire, c’est que le sperme est bien plus alcalin que le milieu vaginal, qui lui, est acide. Du coup, après un rapport sexuel, le milieu vaginal devient plus basique et se défend moins bien contre les bactéries.
    D’autre part, il faut voir ce que vous utilisez pour votre toilette. Ce serait peut-être mieux de ne pas en faire du tout, mais plutôt, simplement, de vous essuyer, avec quelque chose de non irritant. Tissu en coton bio non coloré…
    Sinon, je pense qu’il faut un examen clinique. En effet, il existe des lésions vulvaires pouvant entraîner des symptômes tels que vous les décrivez. Cela ne correspond pas forcément, bien sûr à une mycose ou à des petites fissures. Il existe aussi des maladies dermatologiques de la vulve.
    A lire, des infos sur mycose vaginale, et si c’était autre chose ? http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

  28. Sophie91 17 septembre 2014 à 19 h 26 min - Répondre

    Cela fais bientôt 5 jours que j’ai une mycose vaginale interne.
    Cette mycose je l’ai traité avec les ovules, le problème c’est que maintenant cela va faire au moins 3 jours que j’ai des démangeaisons au niveau de la vulve.. Des irritations brûlures au moment d’uriner. J’essaye de traiter avec la crème canesten mais je ne vois pas la différence, même au point de saigner quand j’urine.. Cela commence à m’inquiéter je ne sais plus quoi faire..

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il ne faut pas rester comme ça, mais aller voir un médecin ! Je ne peux pas vous aider plus que cela, car un médecin a besoin d’un interrogatoire détaillé et d’un examen, et parfois d’examens complémentaires (analyses d’urine…) pour donner un avis sérieux.

  29. Sasa 14 septembre 2014 à 9 h 02 min - Répondre

    Gonflement des petites lèvres suite à mycose et traitement par ovule
    J’ai un problème qui reviens assez fréquemment. Je précise avant tout que je n’ai jamais eu de rapport sexuel.
    Mon médecin traitant m’a prescrit la pilule “Leeloo” celle-ci ne m’a pas convenu du tout et j’ai donc dû l’arrêter. Un mois après le cercle vicieux des mycoses a commencé. La mycoses vaginale vient avant pendant et quelquefois après mes règles ! Malgré traitement, ovules, crème etc, c’est très très très désagréable !
    Mais depuis peu j’ai eu un souci aussi : j’ai eu à la suite d’une mycoses les lèvres intérieures qui ont doublé de volume (la taille d’un raisin ) 😳 ) .
    J’ai été voir la gynécologue qui m’a donné une crème pour que l’oedème disparaissent et elle m’a dit que j’étais sûrement allergique à la crème pour traiter les mycoses.
    Je l’ai donc arrêtée sauf que rebelotte. Deux mois après me revoilà avec un œdème au niveau des lèvres inférieure alors que je n’ai pas utilisé la crème .. Je ne sais plus quoi faire.

    Réponse de médecin pour Doctical: Sachez déjà que certaines pilules peut augmenter le risque de mycose génitale. Cela dit, il semble que ces mycoses soient apparues après l’arrêt de la pilule…
    Il existe, c’est vrai, des allergies aux crèmes antimycosiques. Mais il existe aussi des allergies à tout autre chose : au latex du préservatif, à un produit type gel douche, à du papier toilette parfumé ou coloré, à des sous-vêtements en matière synthétique… Je vous engage donc vivement à rechercher ce qui pourrait faire réagir votre zone intime de cette manière. Utilisez des sous-vêtements en coton, en soie ou en lin, lavez-vous uniquement à l’eau pendant un temps, essuyez très doucement avec une serviette en coton… Et si vous pensez qu’il s’agit encore de mycoses, faites une cure de probiotiques.
    A lire pour info : Mycose vaginale, quel sous-vêtement choisir ?
    Comment prévenir les mycoses vaginales avec les probiotiques ?

  30. SiSi 1 septembre 2014 à 9 h 35 min - Répondre

    Mycoses à répétition
    Bonjour,

    Voilà un an que je fais des mycoses à répétition. Dès que je termine mon traitement la mycose revient au bout de 3 / 5 jours.

    Ma vulve me gratte, mes lèvres me grattent. La peau de mes lèvres est toute blanche (comme quand la peau des jambes est mal hydratée).

    Et j’ai surtout des pertes jaunes malodorantes qui m’obligent à changer ma culotte au moins 3 fois par jour.

    Je ne porte que des culottes 100% coton (que je lave à la main au savon de Marseille) et pour mon hygiène intime j’utilise un savon à pH neutre.

    Pouvez vous m’aider ?

    Réponse de médecin pour Doctical : Je me demande en lisant votre description, si c’est bien d’une mycose vulvo-vaginale qu’il s’agit. En effet, habituellement, les pertes blanches des mycoses vaginales ne sont pas telles que vous les décrivez. Et puis, l’aspect blanc de vos petites lèvres fait aussi penser à autre chose.
    Cela pourrait expliquer que votre traitement soit toujours inefficace. Il semble donc qu’il faille consulter un dermatologue ou bien un gynécologue pour faire un bon diagnostic.
    A lire, des infos : mycose vaginale, et si c’était autre chose :http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

  31. Sarah 31 août 2014 à 22 h 34 min - Répondre

    Une hygiène sans mycose
    Depuis hier je ressens des démangeaisons au niveau des lèvres et un peu au vagin mais je n’ai pas de pertes blanches qui sentent mauvais. La démangeaison est supportable mais j’ai peur que cela empire, serait-ce une mycose? A quoi cela peut-être dû ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Cela peut être une mycose vaginale ou une mycose vulvaire, car en effet, cela a tendance à démanger, mais cela ne sent pas mauvais. Maintenant, si cela vient de commencer et que ça n’est pas terrible, il se peut que votre corps se défende bien et que ça passe. Pour aider votre corps par des gestes adaptés, vous pouvez consulter les conseils pour une hygiène sans mycose :http://www.doctical.com/les-conseils-hygiene-intime-contre-les-mycoses-vaginales12/

  32. Camille 24 juillet 2014 à 12 h 16 min - Répondre

    Pertes blanches et démangeaisons
    Depuis 4 jours je suis revenue de vacances à la mer et j’ai eu des pertes blanches abondantes similaires a du lait caillé, mais sans odeur. Ces pertes blanches sont accompagnée de démangeaison au niveau de la vulve et des grandes lèvres, de gonflement de la zone et de brûlure (brûlure accentuée au grattage).
    Est ce une mycose ?
    Cela me le fait assez souvent et cela part comme cela est venu.

    J’ai également depuis 2 ans et demi des douleurs aux rapports. Mon gyneco a conclu a une mycose. J’ai été traitée une seule fois sans amélioration. Nous en avons conclu que c’était psychologique (je suis avec le même partenaire depuis 2 ans et demia).
    Les dyspareunies vont et viennes sans réelles explications mais j’aimerai enrayer une bonne fois pour toute ce problème et notamment les démangeaisons et brûlures qui surviennent de temps a autre a n’importe quel moment (surtout après baignade en mer).

    Merci de votre réponse et de vos conseils

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Cela ressemble exactement à une mycose génitale. Il se peut que cela parte seul, car une mycose est due à un déséquilibre de la flore vaginale. Si cette flore retrouve son équilibre, la mycose s’en va. Cependant, si vous la traitez, cela partira nettement plus rapidement. Vous pouvez aller consulter votre médecin pour une prescription de traitement, car pour la première fois, il vaut mieux un examen clinique. Mais vous pourriez aussi demander un traitement de mycose vulvo-vaginale à un pharmacien car on peut en acheter certains sans ordonnance.

    Sinon, je vous engage vivement à lire dans notre site toutes les informations pour éviter les mycoses. En effet, certaines femmes sont plus sensibles que d’autres aux mycoses (surtout quand elles prennent une pilule) et il faut prendre toutes les précautions pour les éviter.
    A lire : 5 trucs pour une sexualité sans mycose :http://www.doctical.com/5-trucs-pour-une-sexualite-sans-mycose-vaginale//>20 conseils contre la récidive de mycose vaginale : http://www.doctical.com/mycose-vulvo-vaginale-20-gestes-anti-recidive/>Je vous engage à surfer sur le site aussi à la rubrique hygiène, car certaines erreurs augmentent considérablement le risque de mycoses…

  33. Ano 24 juillet 2014 à 11 h 35 min - Répondre

    Pertes blanches odorantes
    Je suis gênée par des démangeaisons sur les lèvres et à l’entrée du vagin. J’ai aussi une gêne dans mes sous-vêtements. Parfois, j’ai l’impression que ça brûle un peu. Et j’ai pertes blanches assez bizarres très souvent et une odeurs…. Dégoûtante ! Comment soigner ca ? PS : pas de rapport..

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Les pertes blanches normales ne démangent pas et n’ont pas une odeur dégoutante. Vous pouvez donc avoir une mycose vulvaire (mais les pertes blanches ne sentent pas mauvais habituellement et ressemblent un peu à du lait caillé), ou une infection bactérienne (là, les pertes sentent mauvais). On peut en avoir sans avoir eu de relation sexuelle car il s’agit de levures (pour les mycoses) ou de bactéries qui ne sont pas forcément sexuellement transmissibles. Donc si vous êtes gênée, il faut voir un médecin. Et auparavant, nous vous conseillons de lire les conseils d’hygiène pour voir si vous faites des erreurs qui pourraient augmenter votre risque d’infection… A lire, ces infos sur l’hygiène anti-mycose : http://www.doctical.com/les-conseils-hygiene-intime-contre-les-mycoses-vaginales12/

  34. Lylyrose 8 juillet 2014 à 10 h 31 min - Répondre

    Mycose vulvaire
    Je ne sais pas si c’est une mycose, mais j’ai l’entrée du vagin du côté du clitoris qui me démange depuis 2/3 jours. Mais c’est très léger. Et depuis hier soir, cela commence à me chauffer, mais mes pertes ne sont pas malodorantes, ni comme du lait caillé. Elles sont liquides et blanches. Pensez vous que cela est une mycose vaginale ?

    Réponse de médecin pour Doctical
    Cela ne ressemble pas à une mycose vaginale. Au pire, cela pourrait être une mycose vulvaire. Vous pouvez demander en pharmacie une crème antimycosique et observer si cela va mieux en quelques jours. Sinon, si cela empire, il vaudra mieux consulter un médecin.

  35. Yuki 7 juillet 2014 à 10 h 26 min - Répondre

    la question de Yuki
    J’ai 15 ans et ça fait depuis 3 ans que ça me gratte en bas partout. Mes grandes lèvres sont rouges et mes petites lèvres sont foncées, noires et j’en ai partout. Maintenant, ça me gratte de temps en temps, mais je ne me gratte plus mais ce n’est pas parti pouvez-vous m’aidez ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Mais si cela vous démange depuis 3 ans, il faut absolument consulter un(e) médecin gynécologue ! Pourquoi restez-vous comme ça avec cette gêne ? Les grandes lèvres sont naturellement de la couleur de la peau, et les petites lèvres naturellement plus foncées. Maintenant, si vous grandes lèvres sont irritées, il faut consulter. Il existe des maladies de peau à cet endroit, et il faut se soigner. C’est un endroit de votre corps tout aussi important que les autres et qui mérite autant que l’on s’en occupe !

  36. Van 6 juillet 2014 à 10 h 39 min - Répondre

    Sexualité et mycoses
    J’ai eu il y a deux semaines une mycose. Cela m’arrive de temps en temps. Cependant il y a un jour, j’ai eu un rapport (j’en en avait pas eu depuis une semaine) et ma vulve à gonflé comme si elle allait éclater : elle est devenue rouge sang, et ça me brûlait. Il me reste des bout de peau (d’hymen d’après un gynécologue du centre de planification) qui gonfle énormement et qui me font mal ces derniers jours alors que normalement ils ne gonflent pas autant. Merci de m’aider je ne sais plus quoi faire.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il se peut que ce soit une mycose vulvovaginale. Cela peut se produire après un rapport sexuel. A lire, des infos sur les mycoses après rapport sexuel : http://www.doctical.com/sexualite-et-risques-de-mycoses-vaginales//>Et puis, il faut voir si vous prenez toutes les précautions pour ne pas avoir de mycose. Voici des conseils pour ne pas avoir de mycose vulvo-vaginale : http://www.doctical.com/mycose-vulvo-vaginale-20-gestes-anti-recidive/

  37. Popo02 3 juillet 2014 à 12 h 33 min - Répondre

    Décrypter la couleurs de ses pertes blanches
    Depuis peu de temps après mes premières règles, je ressens des brûlures atroces vers le vagin. Parfois, (notamment le soir en allant me coucher) ça me démange sur la vulve et parfois dans le vagin. Des fois, mes démangeaisons surviennent même en cours, et c’est dur de me soulager sans bouger. En plus, mes pertes blanches sont soit jaunâtres soit verdâtres et j y retrouve des morceaux blancs et c est très malodorant !

    Ma mère vous a déjà déposé un commentaire hier et je vous ai apporté un peu plus de précisions.
    Lolita

    Réponse de médecin pour Doctical :
    des pertes blanches anormales peuvent correspondre à une mycose vulvaire (infection à levures)ou à une vaginose (infection à bactéries). Il faut donc voir un médecin pour savoir ce dont il s’agit et vous prescrire un traitement adapté.

  38. Soso 30 juin 2014 à 15 h 04 min - Répondre

    Sexualité et Mycoses
    Cela fait plus d’un an maintenant que j’ai un problème qui survient uniquement après un rapport, mais pas à chaque fois…

    Les signes sont bien des démangeaisons car cela brûle et gratte, les pertes blanches écaillés et malodorantes, fissures, ça me gêne pour uriner c’est horrible, je suis gonflé aux lèvres et vagin…

    Cependant j’ai consulté X fois depuis un an tout de même, et j’ai eu droit à des traitements pour la mycose, crème et ovule, mais rien cela apparait toujours (pas après chaque rapport on va dire 1/4…)

    Les signes sont présents pendant environ 6 à 7 jours…et d’un coup c’est fini… Et suite au prochain rapport ou pas…

    J’en peux plus, pourquoi si c’est une mycose, le traitement n’a rien fait ?

    Ou qu’est ce que sa peut-être ?
    Merci beaucoup !

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Voici des informations qui vous seront précieuses : Pourquoi un rapport sexuel peut déclencher une mycose vulvo-vaginale ? http://www.doctical.com/sexualite-et-risques-de-mycoses-vaginales/>Les 5 trucs pour une sexualité sans mycose vaginale : http://www.doctical.com/5-trucs-pour-une-sexualite-sans-mycose-vaginale/

  39. Hanane 29 juin 2014 à 21 h 27 min - Répondre

    Antibiotiques coupables de mycoses
    J’ai 35 ans et suite à une méchante infection urinaire (E.COLI) qui avait été mal traitée et prise de plusieurs antibiotiques dont Augmentin pendant 10 jours, j’ai depuis l’impression que ma vulve est râpée, une sensation de chaud, irritation et des élancements au niveaux des petites lèvres et clitoris. Tous les examens ont été fait (prélèvements vaginaux, frottis, culture d’urine…) tout est négatif je n’ai rien. Je suis même partie voir une dermatologue mais rien n’a été diagnostiqué. Malheureusement mais j’ai toujours cet inconfort au niveau de ma vulve que c’est irrité et des élancements au niveau des petites lèvres et clitoris (sentir son coeur battre dedans) qu’est ce que ça pourrais être ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Commencez par faire un traitement contre une mycose vaginale. Les antibiotiques en déclenchent si souvent que l’on n’a pas besoin de faire un prélèvement pour détecter cela.
    Ensuite, nous vous encourageons à prendre des probiotiques afin de réensemencer votre flore vaginale sans doute agressée par les antibiotiques.
    A lire des informations sur les antibiotiques et les mycoses vulvo-vaginales : http://www.doctical.com/antibiotiques-pourquoi-ils-declenchent-des-mycoses-vaginales//>Et puis des informations sur les probiotiques :http://www.doctical.com/prevenir-les-recidives-de-mycoses-vulvovaginales-les-probiotiques-lactobacilles-par-voie-vaginale11/

  40. Ana 28 juin 2014 à 12 h 59 min - Répondre

    Pertes blanches ! Quand c’est normal
    J’avais des démangeaisons légères depuis 4 jours. Il y a 2 jours je suis allée voir une gynécologue qui m’a donné le traitement suivant, après avoir constaté qu’il s’agissait surement d’une candidose vaginale ce qui causait la mycose vaginale : Crème Econazole à mettre pendant 8 jours, 2 ovules Econazole, un a mettre jeudi qui est passé et un autre à mettre demain.

    Les démangeaisons ont presque disparu et ça ne me gratte que lorsque je “nettoie” après être allée aux toilettes ou juste après avoir mis la crème. Par contre je remarque que depuis aujourd’hui j’ai comme des pertes jaunâtres- rougeâtres, je ne saurais trop dire. J’ai peur d’être en train de mal réagir. Jusque là, j’avais quelques pertes blanches comme beaucoup indiquent qu’il est normal lors d’une mycose. Devrais-je m’inquiéter d’avantage ou attendre jeudi prochain lorsque je reverrais la gynécologue ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Je pense que vous pouvez attendre un peu, car une mycose vaginale et vulvaire n’est de toute manière pas dangereuse, même si c’est très gênant. Votre muqueuse peut être encore un peu irritée.

  41. Tyzapu 27 juin 2014 à 21 h 20 min - Répondre

    Des démangeaisons sur le clitoris est ce une mycose?
    Depuis hier, j’ai des fortes démangeaisons au niveau
    du clitoris et des lèvres. J’ai aussi remarqué que j’avais
    une coupure qui fait très mal, aussi quand j’urine
    ça brûle.
    Est-ce une mycose ou une infection ? ou autre chose ?

    Réponse de médecin pour Doctical : : :
    Il ne s’agit pas forcément d’une mycose. On dirait plutôt une lésion, une petite coupure qui entraîne ces douleurs et cette irritation. Difficile de vous en dire plus. Il faut rester attentive et voir si cela cicatrise rapidement. Attention à ne pas utiliser de protèges-slips, ou de sous-vêtements en coton, et de produit irritant pour la vulve.
    Nous vous encourageons à lire nos informations sur l’hygiène intime, ce qui permet en l’adaptant bien, d’éviter des mycoses :http://www.doctical.com/les-conseils-hygiene-intime-contre-les-mycoses-vaginales12/

  42. Leaa 26 juin 2014 à 20 h 42 min - Répondre

    Les tampons déclenchent quelques fois des mycoses
    J’ai 14 ans et j’ai eu mes premières règles il y a quelques mois. J’ai donc essayé de mettre un tampon. Or, il me gênait, je l’ai donc porté quelques minutes et je l’ai retiré.
    Depuis cela, j’ai eu il me semble des mycoses vaginales (j’ai présenté tous les symptômes) pendant plusieurs mois, je n’ai pas consulté et je ne me suis pas soignée, mais à aujourd’hui je n’ai plus rien.
    Je ne sais pas trop si ces mycoses sont dues au tampon, et je n’ose pas essayer d’en remettre un, pourtant cela serait très arrangeant dans certains cas.

    Réponse de médecin pour Doctical : ::
    Je vous encourage à réessayer de mettre un tampon à condition de choisir un tampon le plus mini possible et de le mettre seulement un jour de flux très abondants. Il est essentiel de l’enfoncer suffisamment, sinon, c’est cela qui gêne, car les muscles du vagin sont bien plus serrés près de l’entrée. Au dessus, le tampon ne gêne plus. Si on laisse un tampon trop bas, il absorbe tout le fluide, assèche la muqueuse, l’irrite et c’est cela qui peut entraîner un développement des candida albicans, agents des mycoses vaginales.

  43. Linette 25 juin 2014 à 11 h 36 min - Répondre

    Comprendre une mycose
    J’ai 15 ans et depuis plusieurs jours je présente les symptômes d’une mycose vaginale.
    J’ai d’abondantes pertes blanches, qui ne semblent pas normales, mes petites lèvres ont gonflées, ça me démange et je ressens parfois une sensation de brûlure surtout lorsque j’urine. Mes culottes et protèges-slips me font mal.
    Faudrait-il que je consulte ? Si oui, un médecin ou un gynéco ?
    L’eau de mer pourrait-elle aggraver les choses ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Cela ressemble à une mycose vulvo vaginale. Il faut commencer par éviter les protège slips. Lisez des infos sur le sujet : porter des protège slips tous les jours augmente beaucoup le risque de mycose :http://www.doctical.com/mycoses-vaginales-quels-sous-vetements/>Il faut consulter un médecin généraliste ou gynécologue. C’est important de ne pas rester comme ça. Lisez aussi les infos sur l’hygiène intime en cas de mycose vaginale, car les erreurs sont sources de mycoses vulvaires et vaginales qui reviennent :http://www.doctical.com/les-conseils-hygiene-intime-contre-les-mycoses-vaginales12/

  44. Mila56 24 juin 2014 à 21 h 43 min - Répondre

    Comprendre une mycose
    J’ai tous les symptômes de mycose vulvo vaginale : démangeaison, brûlure, bouton rouge sur la vulve et petit blanc a l entrée du vagin. J ai été a la pharmacie et j ai eu gyno daktarin en ovule il y en a 7 est ce que cela suffit pour guérir la mycose ou alors je dois en plus acheter la crème pour mettre également sur la vulve ? Et pour soulager en attendant j ai eu crème Saforelle.

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Si les démangeaisons, brûlures sont des signes de mycose, un bouton rouge ou blanc ne sont pas du tout des signes de mycose. Donc il vaudrait mieux voir un médecin que d’acheter n’importe quoi qui ne correspondra peut-être pas à ce que vous avez. Habituellement, il n’est pas nécessaire d’ajouter la crème aux ovules. Les ovules sont suffisants s’il s’agit réellement d’une mycose.

  45. Jessica 23 juin 2014 à 22 h 39 min - Répondre

    La question de jessica
    Cela fait déjà très longtemps… plus que 5 mois, que j’ai des démangeaisons pas très courantes, plutôt du genre qui dure un jours puis j’attends environs plusieurs semaine voir 1 mois et cela recommence. Au début je n’était pas vraiment inquiète mais cela m’énerves le fait que ça revienne (je suis vierge). Je n’ai rien d’anormal, juste des démangeaisons aux petites lèvres vers l’entrée du vagin… Mes pertes blanches sont normales. Depuis peu j’utilise Cyteal… Puis j’ai aussi des tous petits, mini boutons blanc que je n’arrive pas à éclatée à la vulve c’est des glandes ? ou autres choses ?
    J’aimerais savoir s’il y a possibilité que j’ai une mycose ou pas ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Tout d’abord, laissez ces petites glandes tranquilles ! Tout le monde en a, c’est tout à fait normal. N’agressez pas votre vulve.
    Ensuite, surtout, n’utilisez pas Cytéal ! C’est un désinfectant et cela détruit la flore, et c’est à l’origine de problèmes intimes. Donc ce n’est à utiliser que TRES occasionnellement (et encore !) et surtout JAMAIS en continu. Donc adaptez votre toilette intime en vérifiant que vous ne faites aucune erreur source de ce type de problème. A lire, les infos sur la toilette intime pour ne pas agresser votre vulve : http://www.doctical.com/les-conseils-hygiene-intime-contre-les-mycoses-vaginales12/

  46. Lexie78 22 juin 2014 à 20 h 11 min - Répondre

    C’est peut être autre chose qu’une mycose vaginale
    J’ai 16 ans et depuis deux jours j’ai des brûlures sur la partie inférieure de l’entrée de mon vagin. J’ai été obligée de stopper mon copain pendant notre dernier rapport… J’ai en plus de cela une rougeur à ce même endroit. J’ai également des démangeaisons sur les petites lèvres.. Pouvez vous m’aider s’il vous plait ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Il est difficile de donner un conseil de loin sans vous connaître ou vous examiner ! Il s’agit peut-être d’une mycose vaginale. Vous pouvez demander un traitement en pharmacie, même sans ordonnance. Mais si en quelques jours, cela ne passe pas, il faudra aller consulter, car il ne s’agit pas forcément d’une mycose vaginale, même si ce problème de candidose vulvo-vaginale est très fréquent.

  47. Naima 19 juin 2014 à 0 h 15 min - Répondre

    La question de Naima
    J’ai comme des bouton en haut du vagin à droite. Des boutons collés les uns aux autres. Cela ne me brûle pas, ne me gratte pas à longueur de journée, mais cela me gratte quand j’ai envie de faire pipi ou bien une fois que j’ai fait pipi. Et quand je fait pipi je sans une petite brûlure. A votre avis c’est possible que ce soit une mycose ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Difficile de vous le dire. Il peut s’agir d’une infection urinaire. Cela ne ressemble pas vraiment à une mycose vulvaire tel que vous le décrivez. Mais nous n’avons pas suffisamment d’informations. Le mieux serait de voir votre médecin pour au moins une analyse d’urine et un examen clinique.

  48. Sweetdiva 18 juin 2014 à 15 h 53 min - Répondre

    Les mycoses vulvaires et vaginales provoquent des démangeaisons
    J’ai des fortes démangeaisons depuis hier : ça gratte beaucoup sur les petites lèvres et à l’intérieur du vagin. Et je ressens une petite douleur au contact de quoi que ce soit. J’ai remarqué aussi un gonflement, mais aucune douleur quand j’urine. Mais les démangeaisons sont très fortes. Qu’est ce d’après vous ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Les démangeaisons sont relativement typiques des mycose vulvaires et vaginales. Il est donc probable qu’il s’agisse de cela, même si ce symptôme n’est pas fiable à 100 %. Je vous engage donc à voir votre médecin. Vous pouvez aussi vous informer, peut-être sur un sujet qui peut vous être utile : mycose vaginale, et si c’était autre chose ? http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

  49. Céline 15 juin 2014 à 20 h 56 min - Répondre

    La question de Céline
    J’ai 15 ans, et depuis ce matin, j’ai des douleurs au niveau des lèvres vaginales. En observant ce soir, j’ai vu les lèvres rouges et enflées. C’est assez douloureux, et cela me gêne dans mes mouvements.
    Que puis-je faire contre ça ?

    Réponse de médecin pour Doctical : :
    Difficile de vous dire ce dont il s’agit. Il peut s’agir d’une réaction à une serviette ou un protège slip, à un préservatif si vous avez eu un rapport sexuel et que vous êtes allergique au latex, aux colorant du papier toilette, ou à un début de mycose vaginale, ou encore à tout autre problème local. Donc si cela dure, il faudrait aller consulter un médecin…

  50. G6k 14 juin 2014 à 23 h 47 min - Répondre

    la question de Jess
    Depuis 3 jours, j’ai des démangeaison au niveau de l’entrée du vagin et au niveau de la vulve. Ça a commencé le lendemain, après avoir eu des relations sexuelles avec mon conjoint. Mais je n’étais pas bien humide avant pénétration, du coup j ai eu des brûlures. Depuis cela, j’ai très mal quand j essaie de me nettoyer et j ai ces démangeaisons. J ai des pertes normales, pas d odeur, pas de rougeur ni d enflement.
    Pouvez vous m’éclairer s il vous plait ?

    Réponse de médecin pour Doctical : Ce que vous décrivez est bien connu. Il pourrait s’agir d’un début de mycose génitale. Une relation sexuelle sans lubrification suffisante peut provoquer des irritations. Et ces irritations sont propices au développement d’une mycose vaginale et vulvaire. Vous pouvez trouver des informations sur le sujet dans un article “Sexualité et risque de mycose vaginale” :http://www.doctical.com/sexualite-et-risques-de-mycoses-vaginales/

  51. Margot 8 juin 2014 à 17 h 12 min - Répondre

    Mycose vaginales par frottement du tissus
    Depuis quelque jours, mes sous-vêtements commencent à me frotter, et parfois à me faire mal. Et j’ai commencé à avoir de grosses démangeaisons? Je ne sais pas si c’est normal, mais j’ai des sortes de petits boutons…

    Réponse de médecin pour Doctical : : Les démangeaisons sont un signe assez typique d’une mycose vaginale et vulvaire. Je vous engage donc à consulter un médecin pour vous faire soigner. Traitez rapidement ce problème. Les boutons, il est difficile de vous dire si vous avez quelque chose de normal ou non. L’herpès aussi peut démanger, mais le symptôme, c’est plutôt une brûlure qu’une démangeaison.
    A lire, des informations sur les symptômes de mycose vulvaire et vaginale (on parle aussi de vaginite) : http://www.doctical.com/mycoses-genitales-comment-ca-se-presente-quels-symptomes/

  52. Karen 1 juin 2014 à 10 h 30 min - Répondre

    Coupures et gonflement des petites lèvres
    Cela fait une semaine que j’ai attrapé une boule sur les petites lèvres. Et à l’intérieur, ça me brûle. Je n’arrive même plus à faire pipi. Je suis allée voir un gynéco qui m’a passé un ovule et une crème Monazol, mais c’est encore pire. Je suis irritée dedans. C’est comme des coupures. Maintenant, mes lèvres sont beaucoup gonflées. Je ne sais pas quoi faire vu que je suis déjà allée deux fois là-bas et qu’ils m’ont aussi passé un traitement pour l’infection urinaires mais ce n’est pas ça aussi.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Et bien, je pense que vous ne pouvez pas rester comme ça ! Soit ce n’était pas une mycose, soit vous ne supportez pas le traitement qui vous a été donné. je vous conseille de consulter à nouveau, mais peut-être un autre médecin si vous n’êtes pas satisfaite ! En attendant, buvez beaucoup pour éliminer des bactéries s’il y en a dans vos urines ou au moins pour que votre urine soit moins irritante car plus diluée.

  53. José 30 mai 2014 à 14 h 01 min - Répondre

    Est ce une I.S.T
    J’ai 15 ans et depuis 3 mois, je sens des démangeaisons et parfois de petites brûlures quand j’urine. Le docteur m’a prescrit des ovules de Dermobacter, mais je ne suis pas satisfaite du résultat. J’ai des petits boutons près du clitoris et il y a des trucs qui ont poussé. Pouvez-vous me donner des produits à prendre ou quelque produit à utiliser ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il nous est impossible de vous faire une prescription par Internet sans vous connaître et vous examiner. Il faut voir si vous avez un risque de mycose vaginale et/ou si vous avez des papillomavirus (cela fait pousser comme de petites verrues, mais il s’agit d’une infection sexuellement transmissible qui ne peut apparaître qu’après des relations sexuelles…) Donc il faut sans doute voir un gynécologue pour avis sérieux.

  54. Juju1515 30 mai 2014 à 10 h 28 min - Répondre

    Le traitement médical contre les mycoses vulvaires
    J’ai depuis quelque temps des pertes jaunes sans pour autant qu’elles aient une forte odeur. Il y a environ un mois j’ai eu quelques démangeaisons mais elles sont passées toutes seules… Et depuis aucune démangeaison. Je ne suis pas Inflammée, mais j’ai été consulter mon médecin pour ces pertes. En regardant à l’intérieur de mon vagin elle a remarqué une “petite mycose” comme elle a dit, et m’a prescrit 2 ovules de Lomexin à 5 jours d’intervalle, en sachant que j’ai mis le 1er samedi dernier, et que j’ai commencé à avoir mes règles hier matin (jeudi) et que je dois mettre le 2ème ce soir ou demain au vu de mes règles selon mon médecin.
    Questions : Pourquoi ne m’a t-elle pas prescrit de crème? ça n’est pas obligatoire ?
    Est-ce que mon copain devrait être traité aussi par précaution en sachant que nous avons eu des rapports non protégés?
    Est-ce que l’ovule ne va pas redescendre trop vite pendant les règles? Comment savoir si ça aura marché ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    On peut appliquer une crème sur la vulve en cas de mycose vulvo-vaginale, mais cela ne semble pas donner plus de résultats qu’appliquer seulement des ovules. Donc la crème est facultative. D’autre part, une mycose vaginale n’est pas une IST (infection sexuellement transmissible) et le traitement du partenaire n’est pas indiqué. Sauf bien sûr s’il ressent des brûlures ou démangeaisons, ce qui se produit parfois, mais dans une minorité de cas.
    Et vos règles ne changement rien à l’efficacité du traitement.
    A lire, un article sur la transmission d’une mycose génitale et les rapports sexuels : http://www.doctical.com/les-mycoses-gynecologiques-sont-elles-des-maladies-sexuellement-transmisibles-mst/>Ou encore : mycose vaginale, ses liens avec la sexualité :http://www.doctical.com/mycoses-vaginales-liens-avec-la-sexualite/

  55. Lily 21 mai 2014 à 16 h 10 min - Répondre

    Antibiotiques et mycoses :
    Je présente d’autres symptômes sans savoir si c’est vraiment une mycose ou non…
    Il y a quelques jours j’ai eu des antibiotiques pour une sinusite, mais au bout de deux jours j’ai réalisé qu’il était bien trop puissant pour moi (je présentais des maux de tête, douleurs d’estomac, gout métallique constant dans la bouche, et déshydratation), donc je me demande si cela n’aurait pas détruit ma flore vaginale ?
    Parce que le jour-même, j’ai arrêté l’antibio et le soir-même j’ai commencé à ressentir une vive brûlure au niveau des petits lèvres (mais seulement des brûlures)… Là, le lendemain, plus de brûlures, ni rien du tout, sinon une petite gêne (mais vraiment si j’appuie fort) mais j’ai remarqué que je “pelais” au niveau des grandes lèvres. Et aussi j’ai remarqué des pertes (rares) rosées (mais ça coïncide peut-être avec mon retard de règles, le stress, tout ça… donc ce n’est surement pas vraiment un symptôme!!!)

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il semble que l’antibiotique ait sans doute agressé votre flore vaginale et vulvaire, d’où la brûlure. Mais que votre flore a réagit comme il faut en vous protégeant, puisque la brûlure a disparu. Car il faut savoir que certaines femmes ont une meilleure flore vaginale que les autres et c’est sans doute votre cas… Mais bien sûr, même si cela me semble une explication, je ne vous connais pas, ne vous ai pas interrogée, ni examinée, donc il est impossible de faire vraiment un diagnostic de loin et par écrit !

  56. Kamaelle 20 mai 2014 à 19 h 39 min - Répondre

    Pertes blanches odorantes
    j’ai une forte odeur et cela me gratte beaucoup aussi dans mon vagin et il y a de la perte aussi. Que faire s’il vous plait ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Je vous engage à lire notre article sur les pertes blanches odorantes : http://www.doctical.com/pertes-blanches-odorantes-et-genantes-que-faire/>Il se peut qu’il s’agisse d’une mycose vaginale, mais sans vous examiner ni vous connaître un diagnostic est impossible… Donc si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, allez voir un médecin…

  57. Question dune ado 20 mai 2014 à 18 h 41 min - Répondre

    Mycoses vaginales les démangeaisons une piste ?
    J’ai des démangeaisons depuis mon dernier rapport sexuel et mes pertes blanches sont plus épaisses que d’habitude :/
    Pensez-vous que c’est une mycose vaginales ? Sinon qu’es-ce que c’est ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    C’est possible qu’il s’agisse d’une mycose. A lire, un article sur les mycoses vaginales après un rapport sexuel avec un nouveau partenaire : http://www.doctical.com/nouveau-partenaire-jai-une-mycose-vaginale-pourquoi/

  58. Margot 11 mai 2014 à 7 h 08 min - Répondre

    La question de Margot
    Merci pour cet article très clair.
    Depuis quelques mois j’ai des sensations de picotements dès que l’on touche mon clitoris, parfois je n’en ai pas, parfois j’en ai. Je ne m’en inquiétais pas mais maintenant, ça commence à me gêner sérieusement. J’ai donc jeté un oeil, et je découvre quelques points blancs à l’intérieur de mon clitoris.
    Qu’est-ce d’après vous ?
    Je tient à préciser que je n’ai aucune démangeaison.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    J’avoue que je ne sais pas. Pour bien faire, si ce picotement persiste, il faudrait faire un examen gynécologique pour être bien examinée et voir si vous avez une lésion qui entraîne cette gêne. Par écrit sans vous voir, impossible de vous en dire plus…

  59. Magalie 5 mai 2014 à 4 h 09 min - Répondre

    Des douleurs au vagin est ce le signe de mycose ?
    Je voulais parler parce que j’ai des douleur au vagin, à la vessie aussi. Cela me gratte et me brûle. On m’a dit que j’avais des champignons, mais ça du mal à se traiter. On m’a donné une gélule et pour moi, ce n’est pas assez. Et j’ai bien peur que ce soit remonté jusqu’à la vessie. Est-ce qu’une mycose peut donner des douleur horribles ? Des pertes blanches avec des trace de sang qui surviennent de temps en temps, mais pas tous les jours. Quel bon traitement si la mycose et encore pire ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Je pense qu’il faut retourner voir votre médecin pour avoir un bon diagnostic. En effet, c’est comme cela que vous pourrez bénéficier d’un traitement vraiment adapté. Celui que vous avez eu ne convenait visiblement pas. Ne restez pas ainsi, une infection génitale peut entraîner des complications.

  60. Céline 19 avril 2014 à 13 h 40 min - Répondre

    Ménopause et sexualité
    Depuis 4 jours, j’ai commencé à ressentir les symptômes classiques de la vaginite à levures. La seule exception est que tout a déboulé lors d’une pénétration qui m’a donné l’impression que je venais d’être coupée à vif au niveau de la vulve.

    Évidemment suite à cette douleur aiguë, les brûlures et les démangeaisons ont commencé. Mais ce qui est le plus terrible, c’est la douleur intense que je ressens malgré les crèmes et médicaments prescrits.

    J’ai 49 ans, je suis en ménopause depuis 2 ans déjà. Je n’avais pas eu de rapports sexuels avec mon mari depuis plusieurs mois car je n’avais plus aucune libido. Dernièrement, nous avons recommencé et c’est comme si corps n’acceptait plus sa semence.

    Honnêtement je commence à m’inquiéter de cette douleurs qui persisté.

    Pouvez-vous m’éclairer ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il est rare de souffrir de mycose vaginale ou vaginite à levure après la ménopause, à moins de prendre un traitement hormonal de la ménopause. A ce sujet, lisez notre article “mycose vulvo-vaginale à la ménopause” : http://www.doctical.com/mycose-vulvo-vaginale-a-la-menopause36/>Si vous prenez un THM (traitement hormonal de la ménopause), effectivement, un rapport sexuel peut déclencher une mycose. A lire, un article sur ce sujet : sexualité et mycose vaginale : http://www.doctical.com/sexualite-et-risques-de-mycoses-vaginales/>Je vous engage aussi à lire encore un article : mycose vaginale, et si c’était autre chose ?http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

  61. Déprimée 18 avril 2014 à 6 h 31 min - Répondre

    Mycoses et antibiotiques
    Lors d’un traitement antibiotique avec de l’Augmentin, mes pertes blanches sont devenues extrêmement liquide, transparentes et abondantes puis elles sont redevenus blanches mais non odorantes mais très peu abondantes. De plus j’ai maintenant des démangeaisons au niveau de la vulve et l’anus.
    Ma vulve commence à être irritée et un peu gonflée et je constate que l’entrée du vagin commence à devenir rouge et j’ai un petit saignement sur le périnée. Mais mes pertes blanches ne sont pas du tout malodorantes! Est-ce quand même le signe d’une mycose?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Oui, cela peut être un début de mycose, car les pertes blanches des mycoses ne sont pas particulièrement malodorantes.
    A lire, la différence entre pertes blanches normales et pertes blanches des mycoses vaginales :http://www.doctical.com/differences-entre-pertes-blanches-et-mycoses-vaginales/

  62. Stef 7 avril 2014 à 11 h 52 min - Répondre

    Mycoses vulvovaginales et demangeaisons
    Depuis trois semaines j’ai de légères démangeaisons au niveau de la vulve (petites lèvres, clitoris et entrée du vagin)
    Il y a des jours où cela me démange plus que d’autres, même si ça reste assez modéré.
    J’ai eu des rapports avec mon ami et ça m’a un peu brûlé à l’entrée du vagin. Maintenant ça va mieux, mais je sens toujours une gêne à la vulve depuis quelques semaines et petites démangeaisons.. Par contre pas de pertes blanches et pas d’odeur particulière. J’ai juste de temps en temps une partie de la vulve rouge (près du clitoris ou près de l’entrée du vagin.
    Cela peut-il être une mycose ? j’ai 27 ans j’en ai jamais eu et j’hésite à appliquer une crème anti mycose car je ne veux pas empirer les choses.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Il semble que cela puisse être une mycose vaginale ou vulvo-vaginale, car les démangeaisons sont assez typiques des mycoses vaginaes. Mais je vous engage à voir un médecin, car une crème antimycosique ne suffit souvent pas. Il faut utiliser un ovule antimycosique. Sinon, attention à ne pas avoir de rapports sexuels si vous éprouvez des douleurs, même légères. Cela peut entraîner des blocages sexuels.
    A lire, nos articles sur les mycoses vaginales et la sexualité :http://www.doctical.com/mycoses-vaginales-liens-avec-la-sexualite/

  63. Mel34 2 avril 2014 à 2 h 26 min - Répondre

    Le traitement médical
    J’ai de fortes démangeaisons au niveau des petites lèvres et à l’intérieur de l’utérus ; ça pique et brûle un peu lorsque j’urine, et il semble que j’ai des petits points blanc au niveau du clitoris. Et j’ai des pertes transparents mal odorante parfois rosées avec comme des petits bout de peau.
    J’habite aux états unis et ne sais pas quoi prendre pour soigner ça. Je ne sais pas ce qui est adapté ou ce qu’est un ovule gynécologique en anglais . Et il m’est impossible de consulter un gynécologue ici.. Est ce une mycose ? que faire ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Vous pouvez achetez sans ordonnance un médicament à base par exemple d’Econazole ou de sertaconazole ; sous forme d’ovule pour l’intérieur du vagin et de crème pour la vulve. Je pense que vous en trouverez facilement !

  64. Anonyme 25 mars 2014 à 14 h 34 min - Répondre

    Le traitement médical anti mycoses
    Depuis plusieurs années par périodes j’avais des démangeaisons mais cela ne m’inquiétais pas puisque cela s’en allait deux jour après. Ces derniers mois, c’est devenu pire que d’habitude ! Cela fait une semaine que je n’en peux plus : démangeaisons à la vulve, coupure, perte blanche abondante… A cause de tout cela quand j’urine ça me brûle. J’ai constamment envie de gratter parfois même j’en pleurerais tellement que c’est insoutenable ! Parfois c’est gonflé, et c’est constamment rouge. J’ai été acheter la crème mycohydralin cela fait quatre jours que j’ai commencé. Cela m’apaise un petit peu, mais est-ce bien ce produit ? Au bout de combien de temps cela s’en ira ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Le mycohydralin contient un médicament antimycosique. S’il s’agit d’une mycose vulvo-vaginale, il sera donc efficace en quelques jours. Mais pas s’il s’agit d’autre chose. Les démangeaisons sont assez typiques des mycoses, mais elles existent aussi dans d’autres problèmes intimes.
    A lire : mycose vaginale, et si c’était autre chose ?http://www.doctical.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme/

  65. Audrey 22 mars 2014 à 13 h 22 min - Répondre

    Après une mycose, est on sensible au plaisir comme avant?
    Il a de ça quelques semaines, j’ai traité une mycose vaginale que je portais depuis 2 mois. Le gynécologue après une analyse m’a prescrit un ovule, une crème et un gel douche pour ma partie intime. Cette mycose me gênait beaucoup et m’empêchait d’avoir des rapports avec mon ami, j’avais comme l’impression que ça me brûlait à l’intérieur, ça me faisait mal, bref rien d’agréable !
    Aujourd’hui après le traitement, j’ai réussi à ré avoir un rapport avec mon ami, pas de sensation de brulures mais pas de sensation de plaisir. Perdons nous une sensibilité vaginale après une mycose ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Non, on ne perd pas les sensations de plaisir après une mycose ! Mais peu de temps après, on peut avoir peur de la pénétration et de la douleur, et donc avoir une moindre excitation et moindre lubrification ce qui donne moins de plaisir. Mais cela revient progressivement si l’on ne s’est pas forcée à faire l’amour en ayant mal. Car ça, ça peut entraîner des blocages…
    A lire, un article sur le sujet :

  66. Julia 18 mars 2014 à 22 h 47 min - Répondre

    Des fissures sur la vulve
    J’ai eu une mycose il y a deux semaines et j’ai appliqué de la crème lomexin et un ovule. La mycose est passée, mais j’ai des fissures au niveau de la vulve qui ne veulent pas cicatriser. Je ne sais plus quoi faire la douleur est insoutenable… Avez vous un remède pour cicatriser ces fissures qui en plus me démangent?! Merci 🙁

    Réponse de médecin pour Doctical :
    vous pourriez par exemple utiliser du Bepanthen en crème… On l’utilise aussi pour les fesses rouges des bébés. La mycose et le médicament peuvent tous deux avoir contribué à l’irritation…

  67. Angie 18 mars 2014 à 21 h 39 min - Répondre

    Démangeaisons et rougeurs de la vulve : les symptômes de la mycose
    Il y a trois jours j’ai remarqué des pertes blanchâtres très épaisses et pas du tout “gluantes” dans mes sous-vêtements. Cependant elles n’étaient pas malodorantes.
    Le lendemain, c’est à dire depuis deux jours, j’ai des démangeaisons au niveau de la vulve et du vagin, et c’est assez rouge.
    J’ai utilisé pour la première de la crème spermicide la semaine dernière est ce que cela peut avoir un lien ?
    Est ce qu’il s’agit d’une mycose ou c’est simplement une irritation ?

    A lire, les différences entre pertes blanches normales et pertes blanches des mycoses vulvo-vaginales : http://www.doctical.com/differences-entre-pertes-blanches-et-mycoses-vaginales/>Et aussi un article sur la flore vaginale :http://www.doctical.com/flore-vaginale-cest-quoi-ce-truc/
    Réponse de médecin pour Doctical : : Une démangeaison de la vulve et des rougeurs, ce sont souvent des symptômes de mycose vulvaire et/ou vaginale. Et c’est possible, parce que les spermicides sont relativement agressifs et peuvent abimer la flore vaginale, ce qui peut entraîner une mycose vaginale. Notez que les pertes peuvent aussi être dues à l’élimination des spermicides. Tout dépend du moment où vous les avez observées.

  68. Asma ben sghaier 12 mars 2014 à 21 h 03 min - Répondre

    C’est une mycose?
    Je sens un prurit intense au niveau de la vulve, des petites lèvres, et dans le vagin. Il me parait rouge avec des pertes on durait du lait fermenté ! C’est insupportable j’ai envie de gratter intensivement.


    Réponse de médecin pour Doctical :
    :
    Vous semblez présenter des signes typiques de mycose vulvaire et vaginale. Je vous engage donc soit à voir un médecin, soit à demander un traitement à votre pharmacien car certains médicaments pour une mycose vaginale sont en vente libre…

  69. Ganou 25 février 2014 à 21 h 53 min - Répondre

    Mon vagin me brule
    Depuis quelques jours, le vagin me brûle , ainsi que les petites lèvres. Dès que je vais aux toilettes, ça gratte un peu. J’ai pu remarquer des petits boutons douloureux vers la vulve. Qu’est ce que ça peut bien être ?

    Réponse de médecin pour Doctical:
    Difficile de vous répondre. Des brûlures et des pertes blanches anormales associées à des démangeaisons, cela peut faire penser à une mycose. Les boutons que vous décrivez, je ne sais pas ce dont il s’agit. En effet, i est normal d’avoir des sortes de petits boutons blancs non douloureux (qui sont de petites glandes visibles), mais s’il y a une douleur sur ces boutons, ce n’est pas normal. Il faudrait les montrer à un médecin ou un gynécologue pour avoir un avis valable.

  70. Lily 23 février 2014 à 20 h 03 min - Répondre

    Il y a trois jours , j’ai senti une gêne au niveau de ma vulve, assez légère. Mais depuis ça me démange. Ce n est pas tout le temps, mais ça revient après ma toilette, si je vais aux cabinets ou dans certaines positions.
    Ma vulve est rouge et très irritée.
    Je me lave avec du hydralin gyn et met de la crème Saforelle, depuis deux jours mais j ai l impression que cela empire.
    A côté de cela, aucune perte. Enfin si avant les douleurs, mais pertes blanches qui m’ont parues normale ( pas l’aspect de lait caillé et pas odorantes). Pensez vous que cela puisse être une mycose quand même ?

  71. Anna 22 février 2014 à 21 h 04 min - Répondre

    Des démangeaisons
    Il y a une semaine j’avais des démangeaisons au niveau de l’extérieur du vagin. La pharmacienne m’a dit que c’est sans doute une petite mycose et elle m’a donné une crème et un gel pour les irritations. Aprés 5 jours ça allait bien, je n’avais plus d’irritation. Mais après un rapport sexuel, j’ai la vulve très gonflée et qui brûle, et les parois intérieurs du vagin sont blanchâtre. Est ce toujours à cause de la mycose ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    Impossible de vous répondre. Vous pourriez lire notre article sur les mycoses vaginales et les rapports sexuels pour comprendre pourquoi une mycose génitale peut survenir après un rapport sexuel…http://www.doctical.com/sexualite-et-risques-de-mycoses-vaginales/

  72. Anonyme 14 février 2014 à 5 h 20 min - Répondre

    Les lèvres gonflées
    Depuis deux jours, j’ai les petites lèvres protégeant le vagin assez gonflées. Je ne ressens pas de sensation de grattement, mais plutôt de légère chatouille au niveau de mon vagin. En prévention, j’ai commencée à appliquer myco-hydralin sur la zone concernée; merci par avance de votre réponse.

    Réponse de médecin pour Doctical :
    S’il s’agit bien d’une mycose vulvaire et vaginale, ce sera efficace. Mais il n’est pas certain que ce soit de cela dont il s’agisse. En effet, les mycoses vaginales entraînent aussi des pertes blanches abondantes, épaisses, à l’aspect du lait caillé, et le plus souvent des démangeaisons. L’oedème des petites lèvres n’est pas habituel..

  73. Laura 4 février 2014 à 21 h 10 min - Répondre

    Des petits boutons ?
    Je suis vierge et j’ai plein de petits boutons. C’est une mycose vaginal ?

    Réponse de médecin pour Doctical :
    non, une mycose vaginale ou une mycose vulvaire ne donnent aucun petit bouton ! Il peut exister de petits points blancs entre les petites lèvres, mais il s’agit de petites glandes hydratantes visibles, et non de boutons. Si vraiment vous avez des boutons, et que cela vous semble anormal, il faut consulter un médecin.

  74. Anonyme57 25 janvier 2014 à 3 h 13 min - Répondre

    Aidez moi !
    J’ai l’entrée du vagin qui est très gonflé. Je suis très rouge puis j’ai comme des coupures/fissures qui me font extrêmement souffrir surtout quand J’urine. J’ai quelques petits boutons depuis le deuxième jour seulement. Et Je n’arrive quasiment plus à marcher car le frottement me fait pleurer de douleur ! Cela fait 3 jour que j’ai cela et demain je vais a la pharmacie acheter mycohydralin qui passe a la télé … Avez vous une idée de ce que c’est ?

    Réponse de médecin pour Dotical:
    Il est impossible de vous répondre sans examen. Vous pouvez très bien avoir de l’herpès par exemple. Ou tout autre chose. Je vous engage vivement à voir un médecin !

  75. Sarah 2 décembre 2013 à 22 h 27 min - Répondre

    Bonjour,
    Depuis quelques jours j’ai des boutons qui me sont apparus sur les grosses lèvre du vagin. Ils sont rouges et cela me démange et m’irrite. Je ressens une brûlure au niveau de la vulve surtout quand j’urine. Au départ, il y a 5 jours j’ai vu un bouton apparaitre et 2 jours après une coupe d’autres. Mais avant cela je n’avais que des démangeaisons et brûlures. Je ne sais pas ce que j’ai. J’ai aussi des pertes jaunâtres. Pouvez vous m’aidez a savoir ce que cela peut être ? Est ce une mycose vaginale ? Ou autre chose ?

  76. Alex 12 novembre 2013 à 20 h 02 min - Répondre

    Bonsoir

    Je fais des mycoses vaginales à répétition. Encore une d’ailleurs en ce moment. Mon médecin veut faire un prélèvement pour savoir si ce n’est pas de l’herpès. Ça crainttttt. Je débute une relation avec un homme que j’aime déjà beaucoup. J’ai honte si c’est de l’herpès au secourssssss

    Qui peut me rassurer

  77. jennifer 9 octobre 2013 à 2 h 57 min - Répondre

    Bonsoir,
    Je suis Jennifer. Après avoir fait l’amour avec mon mec mais c’était un peu brusque on n’avait pas de temps… Le même soir, j’ai senti une brûlure, et je me suis dit peut-être c’était a cause de la rapidité, mais je n’avais aucun problème pour uriner. Au lendemain, j’ai été à un ranch où l’on utilisait l’eau de puits (la traiter j’en c rien)? Puis ça a augmenté la douleur, puis j’ai commencé à avoir des problèmes pour uriner. Et cela brûlait ou j’arrive à pleurer c dur. Il y a une coupure à l’entrée du vagin près de mon anus et de la grande lèvre. J’ai aussi des pertes depuis lors (des pertes de couleurs beaucoup plus foncée et une autre odeur). Je pleure chaque jour je ne peux uriner en paix ni porter ma culotte … Mon petit ami m’a dit ki a eu un échauffement aux cuisses que ça le gratte beaucoup et qu’on lui a donné une pommade. Pensez-vous quee c a cause de lui ou c’est l’eau ? Dites moi koi faire svp

  78. Aziria 15 septembre 2013 à 11 h 33 min - Répondre

    Un bouton sur une petite lèvre, près de l’entrée du vagin.

  79. Aurelia 24 septembre 2014 à 9 h 13 min - Répondre

    Bonjour,
    J’ai eu un rapport non protégé samedi soir, mardi matin j’ai pu observer des pertes blanches épaisses, en allant uriner j’avais une sensation de brûlure et des démangeaisons. Mais le lendemain (mercredi) je n’ai plus aucune brûlure et demangeaisons, sauf toujours des pertes (sans aucune odeur). Ai-je une mycose quand même?

  80. Gaga 3 décembre 2014 à 23 h 55 min - Répondre

    Oui Jai 13 ans et Jai de petit bouton minuscule sur les petite levre et sur la vulve sa me gratte beaucoup et me fait très mal Jai honte d’en parler a ma mère et encore plus dallez voir un gynécologue je suis encore vierge et j’aimerais sa or ce qui m’arrive

  81. Lyra 30 novembre 2014 à 22 h 38 min - Répondre

    Depuis ce matin mes petites lèvres sont très gonflées et me démangent horriblement entre les lèvres… Je n’ai jamais eu de mycose. Peut être en est-ce une ?

  82. jess 29 novembre 2014 à 18 h 37 min - Répondre

    depuis deux jours j’ai des démangeaisons au niveau des levres et un tout petit peux a l’entrais du vagin , j’ai comme l’impression d’avoir quelque douleur a l’intérieure mais je me demande si ce pas moi qui m’inquiète de trop . j’ai appliquer une crème aujourd’hui de la pommade cotane et depuis sa me pique moin a l’extérieure mais j’ai peux que cela sa grave que faire ?

  83. Marion 27 novembre 2014 à 21 h 15 min - Répondre

    Bonjour,
    Depuis deux ans, j’ai une mycose absolument indolore (pas de rougeurs, pas de pertes anormales, pas de douleurs pendant les rapports ni en dehors). Au premier frottis, la gynéco m’a dit que ce n’était pas utile de traiter. J’ai quand même adopté un gel de toilette intime spécial. Maintenant, alors que je n’ai toujours aucun symptôme, elle me dit de traiter. Est-ce vraiment utile, et qu’est-ce que je risque si je ne traite pas?
    Merci d’avance.

  84. kelly 27 novembre 2014 à 8 h 31 min - Répondre

    Je pense avoir une mycose. En faite mon copain pele au niveau des testicules et il a quelques boutons qui apparaît au niveau de son penis. Depuis je panique un peu. J’ai une coupure à l’entrée du vagin, quelques fois ca me gratte mais cest pas derangant ni rien je ressent aucune douleur. Qui je dois consulter ? Comment faire car je n’ai pas vraiment d’argent jai peur d’en parler à ma mère

  85. Magie 25 novembre 2014 à 4 h 56 min - Répondre

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si il est possible que le sperme
    jour un rôle dans une mycose, je m’explique.
    Je n’ai jamais mal au vagin, avant des activitées
    sexuelles sans préservatif, mais des que l’on termine
    l’acte et qui éjacule dans mon vagin, j’ai l’impression
    immédiate de démengeaison et lorsque je vais uriner j’ai
    une brûlure intense qui surgit et quelques gouttes
    sont insuportable. Le lendemain je n’ai plus mal cela ne
    me gratte plus parcontre dès que j’ai une autre
    relation sexuelle AVEC condom sa se remet a chauffer
    avec beaucoup moins d’intensité… Solution?
    Merci d’avance,

  86. oceane 13 novembre 2014 à 9 h 04 min - Répondre

    Mes lèvres vaginales gonflent, et elles me font super mal.
    Au début ça gratte puis après, ça a gonfle :/ je n’ai que
    17 ans pouvez-vous me répondre ? j’ai peur…

  87. Ereve Evelyne 11 novembre 2014 à 15 h 46 min - Répondre

    Bonjour suite à une analyse sang/urine une infection urinaire à été trouvée Le généraliste m’a prescrit 6 jours d’antibiotiques. Je précise que je n’avais ni symptômes ni douleurs. Dès le 3eme jour de prise d’antibiotiques des douleurs externes, vulvaire sont apparues mais j’ai malgré tout continué le traitement. Ça fait 15 jours maintenant et malgré crème et savon saugella rien n’y fait. J’ai peur en retournant chez le médecin d’avoir encore des antibiotiques qui en fait m’ont déclanches tout … merci

  88. Jessie 11 novembre 2014 à 9 h 41 min - Répondre

    Je suis en présence de symptômes très graves et douloureux et ils évoluent a une vitesse phénoménale. Je n’arrive pas à faire mes nuits complètes. Cela me démange, c’est irrité, mes écoulements irritent mon anus. Il y a même eu apparition de genre de “boutons”. Bref, ça me dégoûte. Je suis allée consulter un médecin le samedi 8 novembre et il m’a prescrit les médicaments pour la vaginose, mais depuis les symptômes n’ont pas arrêté de se multiplier. Que dois-je faire ?

  89. Sarah 10 novembre 2014 à 10 h 44 min - Répondre

    Brûlures et démangeaisons des petites lèvres
    Je ressent de temps en temps (2 à 3 fois par semaine) des sensations de brûlures et de démangeaison sur les petites lèvres et à l’entrée du vagin. Au début le médecin m’a dit que c’était juste un irritation à cause d’un sous vêtement en nylon mais bien que je ne portais plus que des sous vêtements en coton les symptômes persistent. Que faire contre ça ?

    • Ly250 23 mars 2015 à 20 h 38 min - Répondre

      Je ne sais pas quoi faire…
      Moi c’est pareil, mais personne ne sait ce que j’ai, ça fait maintenant 3 ans…

  90. Gloudace 12 octobre 2014 à 22 h 48 min - Répondre

    Depuis environ 5 jours, j’ai des démangeaisons et parfois une sensation de brûlure au niveau de la vulve et du vagin et des pertes blanche fréquente et très odorantes.. J’ai honte d’en parler a mon médecin! J’aimerai savoir si je pouvais prendre un traitement pour les mycose vaginal alors que je ne suis pas sur que s’en soit une..

  91. Bobo566 9 octobre 2014 à 19 h 09 min - Répondre

    J’ai mal au clitoris depuis 1 journée. Il est gonflé et me fait mal quand il touche ma culotte. Je marche comme un pingouin et je n’arrive plus a m’assoir. Il est vraiment très gonflé, et je me demande quand ça va passer. Parce que, avec les cours ce n’est pas pratique car je ne marche plus normalement.

  92. Lu 4 octobre 2014 à 13 h 38 min - Répondre

    Cela fait quelques temps, environ 4/5 mois, maintenant qu’une semaine avant mes règles, j’ai des démangeaisons très prononcés au niveau de l’entrée du vagin, sur les grandes lèvres. Et des que les règles arrivent, je n’ai plus rien. Il arrive que j’ai carrément des petites coupures, que je saigne un peu et que mes pertes soient abondantes mais pas spécialement épaisses.
    A présent, j’ai la même chose mais tout le temps et beaucoup moins fort, avec des pertes un peu brunâtre. C’est très gênant car j’ai tout le temps besoin de me gratter ou alors ça me gêne avec mes sous-vêtementq. Également je mets des protèges slips pour éviter de changer ma culotte tout le temps. La toute première fois où j’ai eu ce problème, on avait justement changer de marque de protège slip, est ce lié ?

  93. Sarah 3 octobre 2014 à 15 h 23 min - Répondre

    Depuis quelques jours je ressens des douleurs entre les petites lèvres et cela me dérange beaucoup. J’ai du mal à m’assoir 😳 Et de plus, je n’ai que douze ans je suis tres précoce. Mais ses douleurs sont persistantes. Je mets une crème spéciale, mais cela ne fait que m’apaiser pendant 10 min ensuite les douleurs et les brûlure reviennent. J’ai besoin d’aide.

  94. sarou 30 septembre 2014 à 8 h 17 min - Répondre

    Bonjour, cela fait 5 ans que je suis en couple et mon fiancé était en déplacement quand il est rentrer en as eu des rapport vendredi soir et samedi matin au total 3 rapport tes intense.
    Depuis ce jours la j’ai le vagin qui me démange mais ces très supportable une sensation de brûlures mais très très légère, j’ai des pertes TRES abondante mais blanc sauf quand je m’essuye sur le papier ces un peux jaunâtre sa n’a pas du tout d’odeur on ne se protege plus depuis quelques années et il y’a eu éjaculation dans le vagin. Ca m’inquiète que pensez vous que ce soit ? Merci de votre réponse

  95. sarou 30 septembre 2014 à 8 h 08 min - Répondre

    Bonjour, voila cela fait 5ans que je suis avec mon conjoint, il était en déplacement avec son travail et quand il es rentrer on as eu un rapport vendredi soir et samedi matin en tout 3 fois et depuis j’ai des pertes blanches très abondant qui n’ont pas d’odeur et j’ai l’entré du vagin qui me demande j’ai aussi une impression de brulure mais très léger, mes pertes sont blanche mais quabd je m’essuye sa passe un peux dans le jaune. On ne ce protege pas et il y’a eu éjaculation dans le vagin. Pensez-vous que ces une mycose vaginale? Merci de votre réponse.

  96. Caroline 29 septembre 2014 à 17 h 24 min - Répondre

    Bonjour,

    J’ai un sensation de démangeaison mais a l’interrieur du vagin. De plus j’ai comme l’impression de ça me chauffe de l’interrieur c’est bizarre presque comme une excitation (ça parrait fou)
    Es ce une mycose, puis-je juste me soigner avec des ovules ?

    Merci par avance,

  97. poli 27 septembre 2014 à 23 h 17 min - Répondre

    Bonjour, voilà, je suis diabétique de type 1 et j’ai bientôt 18ans, cela fait bientôt 3 ans que je me coltine des mycose vaginal a répétition, mais les traitements ne fonctionne que très brièvement , je n’ose plus consulter mon médecin, et mon diabète n’est pas très bien équilibre.. je suis a bout..

    Merci de votre réponse

  98. Marine 27 septembre 2014 à 18 h 30 min - Répondre

    Bonjour,
    Je suis sujette aux mycoses à répétition, et la dernière en date, il y’a un mois, a complétement disparue, mais je ressens un gonflement à l’intérieur, que je n’avais pas avant et qui ne disparait pas… Je ne ressens aucune douleur aucune gêne, mais cela m’inquiète .
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.

  99. isiss 16 juillet 2014 à 9 h 29 min - Répondre

    Début juin, j’ai eu un rapport avec un ami. Quelques jou porteur du chlamydia n’ayant pas fait de test on m’a donner directement 4 comprimés. A ce moment là j’avais attrapé peu de temps après une mycose. Après une semaine j’ai fait un test qui n’avait pas detecté la bactérie.
    Mais voilà il y a quelques jours j’ai recouché avec cette personne et il s’avère qu’au niveau des lèvres et vulve cela me démange légèrement et que sur la lèvre inférieure cela me fait quelques petites coupures qui font très mal .
    Ma question est pensez vous que cela est une mycose ou que cela vient de mon partenaire, sachant que ma première mycose est apparu dans la semaine qui a suivis notre premier rapport. Ou cela pourrais être un signe du Chlamydia ?

Laisser un commentaire