Mycose vaginale et grossesse, le traitement !

Une mycose vaginale pendant la grossesse doit être traitée pour la santé de la future maman et celle de l’enfant. Mais quel traitement est le mieux adapté à une mycose génitale quand on est enceinte ?

Mycose vaginale pendant la grossesse, pas de traitement oral !
Pendant une grossesse, quand on souffre de mycose vulvo-vaginale, il ne faut pas prendre de traitement par voie orale, c’est-à-dire pas de comprimés ou de sirop, rien qui soit un médicament qui entre par la bouche. Pourquoi une telle interdiction quand on est enceinte ?
C’est qu’un médicament contre la mycose vaginale (ou tout autre médicament par voie orale) passe dans l’estomac, dans le duodénum, et arrive dans l’intestin grêle. A cet endroit, le médicament est alors absorbé par l’organisme et il passe dans le sang. Une fois dans le sang, il se répand dans tout l’organisme. Le risque est qu’il passe par le placenta et puisse atteindre l’enfant à naître. Le problème, c’est qu’il est impossible de tester les médicaments sur une femme enceinte pour voir si son enfant en souffre ou pas. On demande donc à toutes les femmes enceintes de prendre le moins possible de médicaments pendant la grossesse. Par précaution, pour protéger le bébé.

Mycose vaginale de la femme enceinte, les médicaments interdits…
Certains médicaments prescrits contre les mycoses vaginales sont donc interdits pendant la grossesse, par exemple, les médicaments par voie orale comme le Nizoral® (n’est plus disponible en France à cause du risque d’hépatites graves), le Daktarin®, ou le Triflucan®.

Mycose vaginale et grossesse, les traitements locaux interdits…

Pendant le premier trimestre d’une grossesse, quand une femme souffre de mycose vulvo vaginale, certains traitements locaux (crèmes, ovules, gels) ne doivent pas être prescrits à cause du manque de recul sur leurs effets secondaires indésirables. Il pourraient présenter, peut-être un danger pour l’enfant. Il s’agit par exemple du Gynomyk® (retiré du marché en France en 2010) Gynotrosyd®, ou encore du Monazol®.

–  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –
Information

Vous souhaitez soigner une mycose intime par une méthode naturelle pendant votre grossesse ?
Nos médecins ont travaillé pour mettre à votre disposition un dossier très pratique sur une méthode efficace de traitement. Il s’agit d’un traitement naturel, sans danger pour soigner une mycose vaginale ou vulvaire. Il est fait pour vous si vous ne souhaitez pas utiliser de traitement chimique ni d’huiles essentielles (déconseillées pendant une grossesse). Lisez la suite…

–  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –  –
Suite de l’article :

Mycose vaginale pendant la grossesse, les traitements autorisés.

En général, le médecin prescrit un traitement local azolé (le nom chimique finit en général par azol) autorisé pendant la grossesse, pendant une durée de 7 à 14 jours. Il peut s’agir, par exemple, du miconazole, le plus sûr (Gyno-daktarin®) et autorisé pendant le premier trimestre, ou l’Econazole (Gynopévaryl®. Ce traitement peut comprendre un ovule gynécologique et / ou une crème à appliquer au niveau de la vulve.
Pour davantage d’informations sur les traitements qui soignent une mycose vaginale pendant la grossesse, vous pouvez lire notre article très complet. Il traite de tous les médicaments et les détaille.

Mycose vaginale, quelles solutions non médicamenteuses ?
Une mycose génitale pendant la grossesse, il faut la soigner, que les symptômes soient plus ou moins importants. Mais les médicaments antimycosiques ne sont pas la seule réponse au risque de mycoses gynécologiques. Les règles d’hygiène intime sont encore plus importantes pendant la grossesse, période à haut risque de mycoses vaginales. D’ailleurs, ce sont les mêmes habitudes à prendre qu’en dehors de la grossesse. Alors, quelles sont les règles d’hygiène pour éviter les mycoses ? Lire la suite…

Et la sexualité pendant la grossesse ? Éviter les mycoses !
Comment faire pour continuer à avoir des relations sexuelles en minimisant le risque de mycoses vaginales pendant la grossesse ? Lire la suite…

Nous sommes fiers de notre guide écrit pour vous informer sur les traitements naturels d’une mycose pendant la grossesse. Traitements à la fois très efficaces, utilisables pendant la grossesse en toute sécurité et basé sur des études scientifiques. Ce guide, rédigé par des médecins, est enfin disponible ici.

D’autres articles peuvent vous intéresser :
Mycoses vaginales pendant la grossesse, quel danger ?
Les traitements de mycose vaginale interdits pendant la grossesse (ou pendant le premier trimestre)

Grossesse, stop aux mycoses vaginales !
Sexualité, éviter le risque de mycose vaginale
Quelles pertes blanches pendant la grossesse ?

Pensez à lire tous les commentaires de nos lectrices ci-dessous !

Vous avez déjà traité une mycose vaginale pendant une grossesse ?
Et cela s’est bien passé… ou pas vraiment. Quel médicament ? Quel résultat ? Pensez à nous laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige…

Cet article a été rédigé par un médecin.

© Doctical 2013

Pensez à lire tous les commentaires de nos lectrices ci-dessous, et à mettre le vôtre !

 


33 Commentaires

  1. Roxy 8 février 2017 à 14 h 48 min - Répondre

    Terlomexin contre une mycose pendant la grossesse ?
    Je suis actuellement enceinte de 27 SA et mon gynécologue m’a détecté une mycose vaginale, il m’a alors prescrit du TERLOMEXIN 200mg : 1 ovule le soir pendant 6 jours.
    En lisant la notice je m’aperçois qu’il est préférable de ne pas l’utiliser pendant la grossesse en raison d’un effet foetolétal.
    Puis-je l’utiliser tout de même sans risque pour mon bébé ?

    Réponse de médecin à Roxy qui se pose des questions sur le Terlomexin pendant la grossesse.
    Ce médicament est clairement déconseillé pendant la grossesse, car il est à base de Fenticonazole. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de prendre un autre traitement présentant moins de risques.
    Il existe d’autres médicaments à privilégier d’après les recommandations médicales officielles.
    Ou bien sûr les méthodes de traitement naturel pour une mycose vaginale chez la femme enceinte.
    Vous pouvez lire notre article très complet et précis sur les médicaments à éviter en cas de mycose pendant la grossesse.

  2. Alexandra 5 février 2017 à 18 h 07 min - Répondre

    J’ai utilisé de la crème Myleugyne pendant ma grossesse
    Je suis enceinte de presque 3 mois et j’ai un mycose. J’avais déjà utilisé Myleugyne en crème avant, puis je pendant ma grossesse car sur Internet beaucoup de notice indiquent « sans objet » à ce propos et ça ne m’aide pas vraiment.

    Réponse à Alexandra qui a utilisé du Myleugyne pendant sa grossesse

    Le Myleugyne est formulé à base d’éconazole. C’est le deuxième choix comme médicament qui peut etre prescrit contre les mycoses vaginales et vulvaires pendant une grossesse.
    Vous pouvez à ce propos lire notre article sur les médicaments interdits, déconseillés ou autorisés pendant la grossesse en cas de mycose vaginale.
    Et puis, notre article sur le traitement naturel des mycoses vaginales pendant la grossesse.

  3. Djaynah 24 janvier 2017 à 18 h 53 min - Répondre

    Enceinte, faut-il prendre du myco-hydralin en cas de mycose vaginale ?
    Je pense être enceinte et j’ai une mycose intime qui me démange énormement. Je suis allée à la pharmacie et on m’a donné la crème et les gélules Myco Hydralin. J’ai vu c’était déconseillé au premier trimestre y-a-t il un risque ?

    Réponse de médecin pour Djaynah et une mycose vaginale de tout début de grossesse
    Lisez notre article sur les traitements à éviter et les traitements à choisir pendant la grossesse quand on a une mycose vaginale. Les plus conseillés sont le Gyno-Daktarin (Miconazole) en priorité, ou l’éconazole. Effectivement, le myco-hydralin n’est pas conseillé pendant le premier trimestre. Il est difficile de vous dire quel est le risque, parce que justement, on ne le sait pas ! Il n’est pas possible de tester ce type de produit (ni d’autres d’ailleurs !) sur des femmes enceintes pour savoir si cela peut entraîner des problèmes pour l’enfant. Ce ne serait pas éthique bien sûr.
    Il existe également des traitements naturels et nous avons des informations à ce sujet sur ces traitements naturels d’une mycose vaginale très efficaces pendant la grossesse (encore plus parfois que les médicaments) et sans aucun danger.

  4. L 15 janvier 2017 à 17 h 43 min - Répondre

    Douleur au bas-ventre avec Monazol.
    Je suis enceinte de 4 mois et j’ai une mycose. Le médecin m’a prescrit du Monazol 2 ovules à 48 h d’intervalle et crème Monazol pendant 7jours. J’ai mis le premier ovule. Est-ce normal d’avoir ressenti des douleurs dans le bas ventre après avoir mis l’ovule ?

    Réponse à L pour le Monazol pendant la grossesse
    Le Monazol n’entraîne normalement pas de douleurs dans le bas-ventre. Il peut irriter localement, mais c’est au niveau vaginal. Donc une question : êtes-vous certaine qu’il s’agissait bien d’une mycose vaginale ? Parce que d’autres infections génitales peuvent entraîner des douleurs du bas-ventre. Je vous engage à lire notre article « mycose vaginale ? Et si c’était autre chose ? » Et puis, un autre article peut vous intéresser. Il s’agit des dangers d’une mycose vaginale pendant une grossesse.
    Et puis un article qui a nécessité une grosse recherche : quels sont les médicaments dangereux contre une mycose pendant la grossesse ? Et quels sont les médicaments à privilégier pendant une mycose vaginale pendant une grossesse ?
    Le Monazol est autorisé après le deuxième trimestre, mais ce n’est pas le traitement à choisir en premier.

  5. Valérie 14 janvier 2017 à 0 h 16 min - Répondre

    Mycoses récidivant pendant la grossesse
    Depuis le debut de ma grossesse j’ai tout les mois une mycose. A la pharmacie on m’a donnée les ovules mycohydralin. Je voulais savoir si je pouvais les prendre sans risques pour le bébé ?

    Réponse de médecin à Valérie pour le traitement des mycoses quand on est enceinte

    Je vous invite à lire un article que nous avons écrit à ce sujet en nous demandant : quels sont les médicaments de la mycose vaginale qui sont dangereux pendant une grossesse.
    Nous avons passé énormément de temps à écrire cet article ! Je pense que vous y trouverez les réponses que vous cherchez.

  6. Hélène 11 janvier 2017 à 21 h 37 min - Répondre

    Econazole pendant la grossesse pour une mycose vaginale ?
    Je suis à 10 SA et j’ai une mycose qui a débuté après avoir pris un traitement antibiotique. Ma sage femme me préconise Econazole en ovule mais il est précisé sur la notice de ne pas prendre le 1er trimestre par précaution. De fait, je n’ai pas pris ce médicament, mais j’ai quand même Econazole arrow en crème… sur la notice il y a marqué « demander conseil à votre médecin  »
    Sur le CRAT, ils disent que l’Econazole peut entre utilisé quelque soit le terme…
    Bref ma question est y a-t-il un risque pour le bébé lorsqu’on applique une crème sur la vulve ?

    Réponse de médecin pour Hélène qui a utilisé la crème Econazole pendant sa grossesse au premier trimestre.
    Il n’y a pas de différence entre appliquer une crème sur la vulve et introduire un ovule par rapport au risque pour un enfant. En effet, le risque serait lié au fait que le médicament traverse la muqueuse, passe dans votre sang et puisse atteindre le placenta, le traverser et entrer dans le sang du bébé.
    En réalité, l’Econazole est le deuxième choix de médicament pendant la grossesse, donc plutôt un bon choix. Je vous invite à lire notre article très complet à ce sujet. Je pense que vous serez rassurée.

  7. Rachel 11 janvier 2017 à 11 h 34 min - Répondre

    Mycose vaginale à 8 mois de grossesse, que faire ?
    Je suis en fin du 8ème mois de ma 1ere grossesse qui se déroule plutôt bien à part cette infections vaginale qui me dérange beaucoup
    Je l’ai eu pendant le 4eme mois et mon gynécologue m’a prescrit deux ovules ECONAZOLE à mettre à 3 jours d’intervalle et une crème. Cela a marché mais pas à 100%.
    J’ai encore à nouveau les même symptômes, et après un prélèvement vaginal, on a découvert une mycose qui devient sévère. Et il m’a prescrit le même traitement mais même avec ça je ne suis pas vraiment soulagée. J’ai toujours des démangeaisons et une congestion des petites lèvres.
    J’aimerai savoir si cela n’est pas grave pour mon bébé
    Si on peut envisager un autre type de traitement
    Et si je risque pas que cela s’aggrave avant et après l’accouchement
    Que dois je faire SVP ?

    Réponse à Rachel qui s’inquiète pour sa mycose vaginale au 8ème mois de grossesse
    Je vous engage à lire notre article sur les dangers d’une mycose vaginale pendant la grossesse.
    Et puis un autre article sur les médicaments présentant un danger et ceux qui sont conseillés pendant la grossesse en cas de mycose vaginale.
    Vous verrez que l’Econazole est le deuxième sur le podium, mais qu’il existe un médicament plus conseillé.

  8. Eve 8 janvier 2017 à 12 h 18 min - Répondre

    Bicarbonate pendant la grossesse ?
    La toilette intime au bicarbonate est-elle autorisée pendant la grossesse ? Je trouve des informations contradictoires à ce sujet, certains indiquant que le bicarbonate est déconseillé chez les femmes enceintes…
    Merci encore !

    Réponse de médecin à Eve au sujet du bicarbonate de soute pendant la grossesse
    En fait, le bicarbonate de soude est déconseillé si on le prend par voie orale, car il contient du sodium et pourrait faire monter la tension artérielle, ce qui serait néfaste pendant une grossesse.
    Mais en utilisation locale, il n’y a pas de raison qu’il soit déconseillé.
    D’ailleurs, il est conseillé par les dentistes pour laver la bouche chez les femmes ayant des vomissements (car l’acidité des vomissements pourrait abimer les dents si les vomissements sont fréquents). Il faut ensuite le cracher.
    Notez tout de même :
    – que le bicarbonate ne suffit pas à soigner une mycose en général.
    – que le bicarbonate est utile en cas de mycose, mais pas du tout en cas de vaginose (infection bactérienne où il pourrait plutôt aggraver l’infection).
    Donc en local au contact des muqueuses, il n’y a pas de problème.

  9. Eve 8 janvier 2017 à 12 h 15 min - Répondre

    Merci pour ces informations.
    J’ai toujours été sujette aux mycoses ; mais là depuis le début de ma grossesse (je suis à 16 sa aujourd’hui), c’est sans fin … J’ai déjà été traitée par 3 ou 4 (je n’arrive même plus à les compter) ovules de Monazol et depuis hier soir rebelote… Il me reste de la crème Mycohydralin que je viens de mettre. J’espere qu’il n’y a pas de contre-indication…

    Dois-je remettre un ovule de Monazol ce soir ?

    Est-ce cela peut avoir un rapport avec le fait que je me suis remise à manger des produits laitiers depuis le début de la grossesse (je les avais, sur les conseils de mon homéopathe, bannis de mon alimentation auparavant, mais comme il faut des apports en calcium pour le bébé…)?

    Je ne sais plus quoi faire pour que cela s’arrête…

    Merci de vos conseils et réponses !

    Réponse de médecin à Eve pour sa mycose en cours de grossesse et pour le traitement à choisir
    Nous vous conseillons vivement de lire notre article sur les médicaments conseillés ou déconseillés quand on a une mycose vaginale pendant une grossesse.
    Vous aurez ainsi toutes les réponses à vos questions !
    Sachez qu’il existe également des traitements naturels sans effet indésirable et tout aussi efficaces que les antimycosiques chimiques. A lire notre article sur les traitements naturels des mycoses vaginales pendant la grossesse.

  10. Rosen 8 janvier 2017 à 5 h 28 min - Répondre

    J’ai mis deux fois la crème Hydralin. Aujourd’hui en pharmacie, elle m’a donné autre chose en disant d’éviter Hydralin pendant la grossesse. Quels sont les risques pour le fœtus ? Je suis à 7 semaines

    Réponse de médecin à Rozen qui a utilisé l’Hydralin pendant sa grossesse
    Je vous engage à lire nos informations sur les dangers d’une mycose vaginale pendant la grossesse.
    Et puis, le Myco Hydralin n’est pas le meilleur médicament pendant la grossesse. Mais c’est surtout parce qu’on ne sait pas trop s’il peut ou non être toxique pour l’enfant à naître ou pour le déroulement de la grossesse. L’OMS pense que le risque est très faible, mais par précautions, on préfère utiliser les médicaments dont l’effet pendant la grossesse est plus connu. Lisez notre article pour avoir toutes les infos (il nous a demandé beaucoup de travail !)

  11. Chloé 7 janvier 2017 à 20 h 35 min - Répondre

    Saignement après un rapport sexuel pendant la grossesse
    Je suis en cours de traitement pour une mycose vaginale (un ovule Gynopevaryl à libération prolongé mis il y a 2 jours + crème ) et je suis enceinte (11sa).
    J’ai eu un rapport sexuel avec préservatif ce jour (le second seulement depuis le début de grossesse). Tout semble s’être bien passé (pas ou peu de douleur) mais au retrait, il y avait du sang rouge sur le préservatif… depuis 5-6h après le rapport, j’ai des pertes orangées à rouges plus abondantes et même un peu glairo-sanglantes après être restée debout pendant plusieurs minutes. Sinon je suis restées allongée quasi toute la journée.
    Ma dernière échographie date d’il y a 3 jours et ne présentait à priori pas d’anomalies…
    Est-ce possible que ce soit mon col qui fragilisé par la grossesse et la mycose saigne un peu pendant quelques heures ? À partir de quel volume de sang rouge et de combien de temps de saignement rouge faut-il s’inquiéter ?

    Réponse de médecin pour Chloé, enceinte qui s’inquiète pour un saignement après un rapport sexuel
    Pendant le premier trimestre de la grossesse, il n’est pas rare d’avoir de petites saignements. Le col de l’utérus peut être plus fragile. Néanmoins, il est toujours préférable de consulter pour savoir de quoi il s’agit.
    Attention, un saignement après le 2ème trimestre doit entraîner une consultation car ce n’est par contre jamais normal ou banal. Ce n’est pas forcément grave, heureusement, mais il faut absolument consulter rapidement.
    A lire, des infos sur les traitements naturels des mycoses pendant la grossesse.
    Et des infos sur les traitements à éviter pendant la grossesse quand on a une mycose (et les traitements à préférer).

  12. Sabrina 5 janvier 2017 à 10 h 46 min - Répondre

    Monazol et grossesse
    Je suis enceinte de 4 mois et ma gynéco m’a prescrit un ovule Monazol car j’ai une irritation a l’intérieur du vagin. J’ai pris le traitement hier soir. Et ce matin j’ai des pertes de couleur orange et rouge. Est normal? Rien n’est dit sur ce sujet dans les effets indésirables. Merci

    Réponse de médecin à Sabrina qui prend du Monazol pendant sa grossesse
    Le Monazol n’est jamais donné pour une irritation vaginale. Il n’a aucun effet contre les irritations et je dirais qu’au contraire, il peut être irritant. Son rôle est de soigner une mycose. Donc si votre gynécologue vous l’a prescrit, c’est qu’elle pensait que vous aviez une mycose. Si ce n’est pas le cas, il ne faut absolument pas en prendre.
    Si vous avez des pertes rouges orangées, le plus probable est qu’il s’agisse d’un saignement de faible abondance (dû à l’irritation ?). Mais c’est difficile de vous en dire davantage sans pouvoir vous examiner.
    Le Monazol peut être utilisé pendant une grossesse. Voici les affirmations du laboratoire qui le fabrique : Compte tenu de l’absorption négligeable du produit actif administré par voie locale, l’utilisation de Monazol crème, peut être autorisée pendant la grossesse. Néanmoins, ce traitement ne doit être envisagé au cours de la grossesse que si nécessaire.

    • Sabrina 6 janvier 2017 à 9 h 43 min - Répondre

      Merci pour votre réponse. Je comprend mieux pourquoi mon irritation c’est accentuée depuis que j’ai pris le traitement. Malheureusement je ne connais pas de traitement contre les irritations. Pensez vous que les ovules au calendula puissent fonctionner ?

      Réponse de médecin pour Sabrina qui a des irritations
      Une petite précision : quand on prend des ovules anti-mycose, il vaut toujours mieux un traitement de plusieurs jours qu’un traitement avec un ovule unique. Bien sûr, c’est moins pratique. Mais… L’ovule plus dosé a tendance à détruire davantage de levures (candida albicans le plus souvent) d’un seul coup, ce qui augmente l’irritation sur le moment.
      Sinon, pour le calendula, nous n’avons pas fait de recherches sur le sujet, mais attention, il semble exister des allergies au calendula.
      Si vous aviez vraiment une mycose, une toilette avec de l’eau et du bicarbonate pourrait vous soulager.

  13. Lizzie 25 novembre 2016 à 7 h 44 min - Répondre

    Mycose intime pendant une grossesse ?
    Je suis enceinte de 7 mois depuis ce matin, cela me pique au vagin, au niveau des petites lèvres et elles ont gonflé.

    • Médecin rédacteur 30 novembre 2016 à 12 h 42 min - Répondre

      Réponse de médecin à Lizzie pour sa mycose intime pendant sa grossesse
      Il faut voir un médecin rapidement. Quand on est enceinte, on ne peut pas prendre n’importe quel traitement. D’autre part, ça n’est pas parce que vous avez des picotements au niveau du vagin et des petites lèvres et un gonflement qu’il s’agit forcément une mycose vaginale, et donc il vaut mieux un diagnostic par votre médecin…

  14. Khadija 21 novembre 2016 à 10 h 57 min - Répondre

    Mycose récidivante pendant la grossesse
    Je suis enceinte de 25 semaines et c’est la 4eme fois que j’ai une mycose pendant cette grossesse. Cela devient gênant. Mon gyneco me prescrit à chaque fois des ovules pendant 6 jours et une crème. Le traitement terminé, la mycose disparait mais elle revient après 2 semaines. Est ce que c’est normal ? Parce que je commence a m’inquiéter. Qu’est ce que je dois faire de plus ?

    • Médecin rédacteur 20 novembre 2016 à 12 h 33 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Khadija souffrant de mycoses vaginales qui reviennent pendant sa grossesse
      Vous pourriez commencer par faire votre toilette à l’eau bicarbonatée. Toujours une toilette externe, jamais interne.
      Dès que vous sentez un peu de picotements, faites une toilette de la vulve avec le bicarbonate.
      Et puis, surtout, je répète, mais pas de toilette interne intra-vaginale.

  15. Coraille23 17 octobre 2016 à 22 h 30 min - Répondre

    Démangeaisons horrible pendant la grossesse.
    C’est ma deuxième grossesse. J’en suis à 6 mois et depuis 1 mois je dois prendre 3 bains par jour pour soulager la démangeaison. Aucune crème externe ne fonctionne et je deviens folle. J’ai vu mon médecin et sa seule réponse à été : c’est normal.

    • Médecin rédacteur 20 octobre 2016 à 12 h 39 min - Répondre

      Réponse de médecin à Coraille pour ses démangeaisons vulvaires horribles pendant la grossesse
      Non, ce n’est pas normal d’avoir d’atroces démangeaisons quand on est enceinte. Pendant une grossesse, on peut avoir une mycose vaginale ou vulvaire, mais noramelemnt cela se soigne rapidement. Si c’est de cela dont il s’agit, il faut un traitement de la mycose, pas des bains !
      Si vous avez eu un traitement pour mycose et que les démangeaisons continuent, il faut absolument arrêter les bains. En effet, un bain, ça dessèche la peau et augmente les démangeaisons (après le bain, pas sur le moment). Le fait que le traitement ne soit pas efficace signifie probablement qu’il s’agit d’autre chose que d’une mycose. Je vous conseille vivement de voir un médecin dermatologue. En effet, il existe beaucoup de sortes de maladies de peau atteignant la vulve et leur traitement n’est pas du tout le même que celui des mycoses vaginales. Je vous engage à lire notre article sur : Mycose vulvovaginale ? Et si c’était autre chose !
      D’autre part, il est recommandé de pratiquer un prélèvement vaginal chez une femme enceinte dans les cas suivants :
      – Si la femme souffre de démangeaisons de la vulve ou de sensations de brûlures vulvo vaginales, si elle a des pertes colorées ou associées à une mauvaise odeur,
      – Si la femme est en début de grossesse et qu’elle a déjà eu un accouchement prématuré,
      – En cas de menace d’accouchement prématuré, ou de rupture prématurée des membranes ou dee suspicion de chorioamniotite,
      – Quand la femme est en fin de grossesse entre 32 et 36 semaines de grossesse.
      Si vous êtes à ce stade de grossesse, vous devriez donc bénéficier de de prélèvement…

  16. Cerise 16 octobre 2016 à 15 h 19 min - Répondre

    Mycose récidivante avant et pendant la grossesse
    Avant d’être enceinte, je souffrais déjà de mycoses récidivantes sans en avoir trouvé la cause. J’ai changé mes habitudes : moins de sucre, plus de string, pas de vêtements serrés… et rien n’y fait. Je suis désespérée car ni le gynécologue ni mon médecin ne trouve de solution à part les ovules et les crèmes. J’ai consulté un homéopathe, mais le probleme revient toujours et depuis plusieurs mois je souffre de manque d’hydratation… Je me lave au gyn hydralin. Mon compagnon l’attrape aussi parfois. Aujourd’hui je suis enceinte et cela continue… J’ai même envisagé l’hypnose. Que faire ?

    • Médecin rédacteur 20 décembre 2016 à 12 h 48 min - Répondre

      Réponse de médecin pour Cerise à propos de mycose récidivante pendant la grossesse
      Tout d’abord, vous vous lavez vraiment toujours au gynhydralin ? Et bien, ce n’est pas du tout une bonne idée ! Le gyn hydralin rend la zone plus alcaline et ce n’est pas normal d’avoir un pH trop alcalin au niveau du vagin, il se défend moins bien.
      Donc il faut arrêter de vous laver avec ça au quotidien. Ne le jetez pas pour autant ! Il faut l’utiliser seulement si vous sentez une mycose commencer. Et surtout pas en permanence. Sinon, il est possible que vous ne souffriez pas de mycose vaginale, mais de vaginose ? En effet, quand la zone intime est trop basique (alcaline), cela favorise la prolifération des bactéries au lieu des mycoses… Difficile de vous en dire davantage, je vous engage à lire notre article sur les vaginoses.

  17. Diana 2 octobre 2016 à 20 h 14 min - Répondre

    Médicament contre la mycose pendant une grossesse
    Je suis enceinte de 5 semaines, mais j’ai déjà une mycose vaginale très forte. Cela démange et ça brûle beaucoup. Alors j’ai pris un Monazol, mais je n’ai pas encore été chez le médecin. C’est un peu compliqué parce que je suis pas française et je n’ai pas encore d’assurance maladie. Ma question c’est si c’est pas grave que j’ai pris ça. Si ça peut pas faire mal au bébé ?

    Réponse de médecin à Diana qui a pris du Monazol pendant sa grossesse.
    Voici ce que dit le laboratoire qui fabrique le Monazol à propos de la grossesse (en italique):

    Les études effectuées chez l’animal n’ont pas mis en évidence d’effet tératogène (cela signifie qu’il n’est pas apparu de malformation chez les animaux). En l’absence d’effet tératogène chez l’animal, un effet malformatif dans l’espèce humaine n’est pas attendu (cela signifie que s’il n’y a pas de malformations du bébé animal si sa mère prend du Monazol, il y a peu de risque qu’il existe des malformations chez les humains). En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l’espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l’animal au cours d’études bien conduites sur deux espèces.

    En clinique, il n’existe pas actuellement de données pertinentes sur un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du sertaconazole lorsqu’il est administré pendant la grossesse.

    En conséquence, compte tenu de son mode d’administration (dose unique) et de l’absence de passage systémique (cela signifie que placé dans le vagin, la substance active ne passe pas dans le sang) l’utilisation du sertaconazole ne doit être envisagé au cours de la grossesse que si nécessaire.

    Au total, cela signifie qu’a priori, il ne semble pas y avoir de risque, mais que l’on ne peut en être certains à 100 %. Donc il ne faut pas utiliser ce médicament à la légère quand on est enceinte. Du coup, il vaut vraiment mieux consulter pour être certaine qu’il s’agit bien d’une mycose…

  18. Justine 29 août 2016 à 13 h 41 min - Répondre

    Irritation vaginale pendant la grossesse
    Une petite irritation à l’entrée du vagin me dérange depuis trois jours (petite brûlures lors de rapport et de temps en temps dans la journée). Enceinte de 3 mois et demi, cela ressemble davantage à une sécheresse qu’à une mycose. Mon médecin généraliste m’a prescrit des ovules Polygynax et la crème Econazole.
    Cependant le Polygynax est déconseillé aux femmes enceintes…
    J’en ai pour l’instant mis un chaque soir depuis deux jours et note une amélioration mais pas encore un confort total.
    Dois je continuer à mettre un ovule tous les soirs jusqu’à disparition des symptômes ou Econazole suffirait à ré-hydrater et éviter l’apparition d’une mycose ?
    Quel risque d’utiliser Polygynax pour le bébé ? Ma gynéco est en congés forcément..
    Merci d’avance pour vos réponses.

    Réponse de médecin pour Justine qui a une irritation vaginale pendant sa grossesse

    Le polygynax est clairement déconseillé pendant la grossesse.
    Voici les recommandations du fabricant :
    Grossesse
    Compte tenu de la présence dans cette spécialité d’un aminoside, la néomycine, à l’origine d’un risque ototoxique, et de l’éventualité d’un passage systémique, l’utilisation de ce médicament chez la femme enceinte est déconseillée. La néomycine est ototoxique, donc toxique pour l’oreille de l’enfant, C’est même la substance la plus cochléotoxique avec des cas rapportés après aérosolthérapie. La cochlée, c’est l’endroit où se trouvent les cellules sensitives de l’oreille. Donc une toxicité à ce niveau peut entraîner une surdité que l’on ne sait pas traiter.
    Donc ce médicament est à éviter pendant une grossesse !
    Donc ce n’est certainement pas un traitement adapté !
    Sinon, l’Econazole est un antimycosique et il ne réhydrate absolument pas ! Il peut au contraire irriter, mais il détruit les levures agents des mycoses.
    Voici les recommandations du laboratoire pour l’éconazole pendant une grossesse :
    Les études chez l’animal n’ont pas mis en évidence d’effet tératogène mais ont montré une foetotoxicité à fortes doses (voir rubrique Données de sécurité précliniques). On ne sait pas si ces résultats sont pertinents pour l’homme. Autrement dit, il n’y a pas de malformation chez le bébé animal si la femelle enceinte prend de l’éconazole.

    En l’absence d’effet tératogène chez l’animal, un effet malformatif dans l’espèce humaine n’est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l’espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l’animal au cours d’études bien conduites sur deux espèces.

    En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n’est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à l’éconazole est insuffisant pour exclure tout risque.

    En raison de l’absorption par la muqueuse vaginale, l’utilisation d’econazole, ovule ne doit pas être envisagée au cours du 1er trimestre de la grossesse sauf si le médecin considère que cela est nécessaire. Ce médicament ne doit pas, a priori, être prescrit pendant le premier trimestre de la grossesse car il peut être absorbé par la muqueuse vaginale, passer dans le sang et arriver à l’enfant.

    L’econazole en ovule peut être utilisé au cours des 2ème et 3ème trimestres de la grossesse si le bénéfice potentiel pour la mère est supérieur au risque potentiel pour le foetus.

    Donc au total, pour une irritation qui n’est peut-être même pas une mycose, vous avez eu un traitement entraînant semble-t-il plus de risques que d’avantages.

  19. Prescilla 24 juin 2016 à 14 h 19 min - Répondre

    Risque de traitement d’une mycose pendant la grossesse
    Je suis enceinte d’un mois et j’ai une mycose. Cela a commencé après le rapport sexuel avec mon mari. La mycose est-elle dangereuse pour le bébé ? J’ai peur qu’en mettant des ovules cela nuise au bébé.

    Réponse de médecin pour Doctical à Prescilla qui est enceinte et s’inquiète pour l’effet des ovules sur son bébé
    Je vous engage à lire notre article sur les médicaments de la mycose interdits ou autorisés pendant la grossesse. Vous saurez tout !

  20. Maria 24 juin 2016 à 13 h 46 min - Répondre

    Mycoster crème contre mycose vulvaire ?
    Je suis enceinte de 15 semaines. J’ai une mycose vulvo-vaginale et je crois que c’est une rechute. J’ai eu ce problème quand j’étais enceinte de 13 semaine. Mon gynéco m’a donné comme médicament la crème Mycoster 1% et les ovules Ecovar de Econazole pour utilisation de 6 jours. Après les 6 jours cela s’est bien passé. Mais trois jours plus tard,encore des démangeaisons. Je n’arrive pas à dormir la nuit. Cela me tape sur les nerfs. Alors je viens d’acheter les deux médicaments que j’ai déjà essayé avant la rechute… Est-ce que le Mycoster est dangereux surtout pour l’enfant. Le traitement c’est pour combien de jour ?

    Réponse à Maria à propos du mycoster pendant la grossesse
    Le Mycoster est une crème prévue pour application sur la peau et non sur les muqueuses. Ce n’est donc certainement pas le médicament idéal à utiliser contre une mycose vulvaire !
    Il existe très peu de données sur ce médicament pendant la grossesse (moins de 300 grossesses connues avec des femmes l’ayant utilisé SUR LA PEAU). Le laboratoire signale donc : Par mesure de précaution, il est préférable d’éviter l’utilisation de MYCOSTER 1 pour cent, crème pendant la grossesse.
    Donc un médicament déconseillé et qui n’est pas destiné du tout à la vulve, a priori, ce n’est pas un choix raisonnable… En revanche, l’Econazole est un des deux médicaments utilisables pendant la grossesse pour une mycose vaginale. Je vous conseille de lire nos informations sur les traitements à prendre ou à éviter en cas de mycose vaginale pendant la grossesse.
    Et puis, il existe des traitements naturels des mycoses vaginales pendant la grossesse, qui sont sans danger, sans produits chimiques et très efficaces d’après des études scientifiques.
    Vous pouvez lire notre article à ce sujet :

  21. Mag 6 juin 2016 à 8 h 21 min - Répondre

    Traitement de la mycose et poche des eaux percée
    J’ai utilisé Lomexin pendant ma grossesse et une de poches des eaux d’un de mes jumeaux s’est percée. Y a-t-il un rapport ? A voir si d’autres personnes sont dans mon cas ?

    Réponse de médecin pour Mag qui a utilisé du Lomexin pendant sa grossesse
    Voici ce qui est annoncé officiellement à propos du Lomexin pendant la grossesse :
    Les études par voie orale chez l’animal n’ont pas mis en évidence d’effet tératogène mais ont montré une foetotoxicité (voir rubrique Données de sécurité précliniques). En l’absence d’effet tératogène chez l’animal, un effet malformatif dans l’espèce humaine n’est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l’espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l’animal au cours d’études bien conduites sur deux espèces.

    En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n’est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées au fenticonazole est insuffisant pour exclure tout risque. En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser le nitrate de fenticonazole pendant la grossesse.

    Au total, cela signifie que l’on ne pense pas que le Lomexin puisse entraîner des malformations chez l’enfant car il n’en entraîne pas chez l’animal. Mais il peut être toxique chez le foetus chez l’animal, d’où peut-être un risque chez l’humain. Mais cela n’est pas démontré. Donc par précaution, il vaut mieux l’éviter quand on est enceinte.

  22. Ruminy 23 mai 2016 à 10 h 53 min - Répondre

    Mycose pendant une grossesse et saignement
    J’ai appris vé dédié par l’Internet de l’hôpital que j avais une mycose vaginale. Je suis enceinte de 15 SA et 3 jours. J’ai mis la première vendredi soir comme elle me l’a dit et le lendemain, j’avais la sensation d être toujours humide. Est ce normal ? J’en avais une deuxième à mettre 48 h plus tard chose que j’ai faite hier soir et ce matin en allant au toilette. J’avais du sang sur le papier toilette . Est ce normal ? Besoin d’être rassurée

    • Médecin rédacteur 25 mai 2016 à 21 h 28 min - Répondre

      Question à Ruminy pour ses saignements pendant la grossesse
      Il semble qu’il manque un passage dans votre question. Nous ne comprenons pas ce que vous avez mis. Une crème ? Un ovule ? Ou est-ce un traitement autre ?

  23. Lina 10 avril 2016 à 17 h 10 min - Répondre

    Mycose récidivante pendant la grossesse
    J’ai déjà traité une mycoses vulvo-vaginale pendant ma grossesse, mais cela n’a pas marché. Et j’ai encore le même problème encore et encore.

  24. Marie 21 mars 2016 à 12 h 03 min - Répondre

    Traitement de mycose et risque pendant grossesse
    Je vis a l’étranger et pour ma mycose en cours de grossesse ( 24 SA), on m’a prescrit des ovules à base de Clotrimazole, Tinidazole, Clindamycin. Un peu surprise par le 1er PA ( antibio) : je l’ai vu plutôt deconseillé en cas de grossesse. Mais bon…je fais confiance. Verdict dans 7 jours.

    Mycose vaginale, les traitements à risque pendant la grossesse ?

    Je vous conseille de lire notre article sur les traitements de la mycose vaginale interdits ou déconseillés chez une femme enceinte.
    C’est bizarre que l’on vous prescrive une association de 3 médicaments dont un antibiotique (clindamycine) s’il s’agit d’une mycose ! Les antibiotiques augmentent plutôt les problèmes de mycose.

  25. Lola 1 mars 2016 à 13 h 26 min - Répondre

    Ma mycose revient pendant la grossesse
    J’ai des mycoses a récidives. Je ne sais plus quoi faire.
    J’ai eu plusieurs traitements avec des ovules mais cela ne passe pas.
    Pourriez-vous m’indiquer s’il y a d autres solutions ?

    Réponse de médecin à Lola qui est enceinte et qui souffre des mycoses vaginales récidivantes
    Première question : êtes-vous certaine qu’il s’agit bien d’une mycose vaginale ? La question est importante car si l’on donne un traitement de mycose vaginale à un autre problème, et bien, ce n’est pas efficace.
    Sinon, il existe des traitements naturels parfois plus efficaces que les médicaments. A lire notre article sur le traitement naturel de ces mycoses vaginales.
    Un autre article pourrait vous intéresser : mycose vaginale, et si c’était autre chose ?
    Et puis, nos infos sur l’hygiène intime, essentielle en cas de fragilité face aux mycoses vaginales (candidoses)

  26. Sara 22 août 2015 à 18 h 59 min - Répondre

    Démangeaisons de mon partenaire pendant les rapports sexuels
    Je suis une femme mariée et je suis enceinte de 6 mois. J’ai des pertes blanches, parfois, on en dirait de l’acide. Et pendant les rapports mon mari souffre de démangeaisons. J’ai été chez mon médecin qui m’a prescrit des ovules. Cela n’a rien donné. puis je avoir d’autre solution ?

    Réponse de médecin à Sara qui est enceinte, et dont le mari souffre de démangeaisons pendant les rapports sexuels
    Tout d’abord, votre médecin a eu raison de vous donner un tel traitement (s’il s’agit d’un traitement des mycoses), car pendant une grossesse, les mycoses vaginales sont fréquentes. En effet, chez une femme enceinte, les hormones changent, ce qui change l’équilibre de la flore vaginale et augmente donc le risque de candidoses (autre nom des mycoses).
    Pour votre mari, je lui conseillerai d’utiliser en même temps que vous une crème antimycosique (cela peut s’acheter sans ordonnance en pharmacie). Et puis il faut qu’après un rapport sexuel, il aille immédiatement laver son sexe à l’eau courante en décalottant bien. Cela peut éviter les récidives de mycose.
    Je vous conseille aussi de lire nos infos sur l’hygiène intime, car des petites gestes peuvent tout changer, en bien ou en mal (augmenter au diminuer le risque de mycoses).

  27. Clarisse 30 mai 2015 à 20 h 50 min - Répondre

    Une mycose arrête-t-elle les règles ?
    J’aurais dû avoir mes règles il y 3 jours, mais je n’ai rien eu, et depuis hier j’ai une légère mycose vaginale.
    Pensez-vous que ma mycose stoppe mes règles ou pas ?

    Réponse de médecin à Clarisse qui a peur qu’une mycose bloque ses règles.
    Non, une mycose vaginale ou vulvo-vaginale n’a pas d’influence sur les règles ni sur le cycle. Donc si vous pensez que vous pouvez être enceinte, faites un test de grossesse.
    Sinon sachez que les cycles naturels (sans pilule contraceptive) ne sont pas réglés au jour près. Ils peuvent varier de quelques jours sans que cela soit anormal.
    Et voici quelques explications sur les raisons des mycoses vaginales avant les règles.

Laisser un commentaire