doctical shop banner - Mycoses vaginales et traitement naturel par phytothérapie : Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent-elles aider à guérir une mycose vulvo-vaginale ?

Quand on souffre d’une mycose vaginale, on cherche une solution pour soigner cette mycose gynécologique. Si le traitement médical est efficace, tout va bien. Mais la chimie pharmaceutique a ses limites, et toutes les mycoses vaginales ne sont pas guéries par les médicaments prescrits par les médecins.

Les huiles essentielles, des propriétés anti-mycose vaginale (anti candida albicans)

Les plantes contiennent des substances très actives, encore plus puissantes quand elles sont concentrées dans des huiles essentielles. On peut parler de phytothérapie (traitement par les plantes), mais plus précisément d’aromathérapie (traitement par les huiles essentielles). Aussi des chercheurs ont-ils étudié, dans leurs laboratoires, l’effet de diverses huiles essentielles pour déterminer lesquelles avaient un effet antifongique, c’est-à-dire un effet anti mycose vaginale contre les candida albicans.

Comment s’étudie l’effet des plantes sur les agents des mycoses vaginales ?

On met des candida albicans, agent des mycoses vulvo-vaginales sur de la gélose (un gel nutritif) dans de petites boites transparentes à température adaptée. Normalement, les candida albicans se développent. Dans certaines boîtes, on ajoute l’huile essentielle que l’on souhaite étudier et l’on attend. On peut observer, au bout d’un moment, si le développement de la mycose a été stoppé ou ralenti par l’huile essentielle choisie par comparaison avec les boîtes sans huile essentielle.

Les plantes anti-mycose vaginale en phytothérapie de type aromathérapie ?

Les études démontrent que plusieurs huiles essentielles issues de plantes possèdent bien des vertus contre les mycoses vaginale, c’est-à-dire contre les levures de type candida impliquée dans les mycoses vulvovaginales.
Il existe une vingtaine de plantes dont les huiles essentielles ont une efficacité. Mais elles ne sont pas toutes utilisables, car il faut que la dose nécessaire soit suffisamment basse pour qu’elles ne soient pas irritantes pour les tissus fragiles de la vulve et du vagin (d’autant plus fragiles qu’ils sont irrités par la mycose).
Il existe donc encore d’autres études pour observer si ces huiles essentielles sont bien supportées.

Et puis, les chercheurs ont également étudié pour voir contre quels types de candida ces huiles essentielles sont efficaces. En effet, si 80 % des mycoses vulvaires et vaginales sont dues à des candida albicans, d’autres (moins faciles à soigner donc plus souvent récidivantes) sont dues à d’autres levures, les candida krusei, candida glabrata ou candida tropicalis par exemple. Les femmes qui sont atteintes de mycoses intimes liées à ces types de candida galèrent souvent sans trouver de solution. Dans ce cas, certaines huiles essentielles sont très efficaces.

Mais quelle huile essentielle choisir dans votre cas contre des mycoses vaginales ?

Comment choisir l’huile essentielle à utiliser parmi toute cette liste ?

Nous avons réalisé un dossier très complet pour vous expliquer quelles sont les huiles essentielles privilégier et pourquoi il faut choisir ces huiles essentielles.

Ce dossier vous explique également :
– Comment préparer les huiles essentielles avant de les appliquer,
– Comment les conserver,
– Quelle quantité préparer,
– Comment les appliquer (plusieurs solutions sont possible)
– Quelles sont les précautions d’emploi,
– Quelles huiles choisir et lesquelles associer,
– Combien de temps les employer,
– Et si rien n’est efficace, pourquoi et que faire (des huiles essentielles en deuxième ligne de traitement comme on dit, c’est-à-dire en deuxième possibilité si les premières ne fonctionnent pas, surtout pour les mycoses résistantes ou récidivantes)

Vous pouvez obtenir ce dossier ici

Vous pouvez également lire d’autres informations sur l’utilisation des huiles essentielles contre les mycoses vaginales et vulvaires…

– – –

Avez-vous déjà utilisé une  huile essentielle contre une mycose vaginale ?

Racontez-nous comment et pour quels résultats. Cela pourra servir à d’autres que vous. Nous vous demandons un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo. Nous vous demandons un mail, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été écrit par un médecin.

© Doctical 2013

sources :
(1) Abe S. et col. Anti-Candida albicans activity of essential oils including Lemongrass (Cymbopogon citratus) oil and its component, citral. Japanese Journal of Medical Mycology [2003, 44(4):285-291]PMID:14615795
(2) : Vijaya Manohar, Antifungal activities of origanum oil against Candida albicans ; Molecular and Cellular Biochemistry December 2001, Volume 228, Issue 1-2, pp 111-117

(3) F. D. D’Auria et col. Antifungal activity of Lavandula angustifolia essential oil against Candida albicans yeast and mycelial form. Medical Mycology 2005, Vol. 43, No. 5 , Pages 391-396 (doi:10.1080/13693780400004810)
(4) Nenoff P et col. Antifungal Activity of the Essential Oil of Melaleuca alternifolia (Tea Tree Oil) against Pathogenic Fungi in vitro. Skin Pharmacol 1996;9:388–394
( 5)F. Bakkali et col. Biological effects of essential oils – A review. Food and Chemical Toxicology Volume 46, Issue 2, February 2008, Pages 446–475

  
doctical shop banner - Mycoses vaginales et traitement naturel par phytothérapie : Les huiles essentielles