Une mycose vaginale chez une petite fille ?

  
doctical shop banner2 - Une mycose vaginale chez une petite fille ?

Une fillette peut être sujette à une vulvo-vaginite (inflammation de la vulve et du vagin) avant la puberté. C’est encore une enfant et pourtant, on craint une mycose gynécologique. C’est embêtant, car elle peut être gênée pour parler de ce problème vulvaire. Alors, pourquoi cela se produit et que faire ?

Les mycoses vaginales sont rares chez l’enfant avant la puberté

Les candida albicans ou autres types de candida, ont besoin d’un milieu vulvaire et vaginal imprégné d’hormones estrogènes et de glycogène pour se développer. Or, la vulve d’une enfant n’est pas imprégnée d’estrogènes, puisque ses cycles ne fonctionnent pas encore. Donc les mycoses vaginales sont rares. Elles existent pourtant, mais dans des cas très particuliers : on peut rencontrer une mycose vaginale chez une petite fille diabétique ou chez une petite fille ayant une immunité très basse, par exemple parce qu’elle prend un traitement immunosuppresseur (cortisone, traitement antirejet de greffe, etc.)

Une fillette de 7 ou 8 ans peut avoir une mycose vaginale

Même si son immunité est normale et qu’elle n’est pas diabétique, ne prend aucun médicament, une mycose vulvo-vaginale est possible. Pourquoi ? Parce que sa puberté peut avoir débuté. En effet, le premier signe de puberté, c’est le début de développement des seins. Cela commence par l’apparition du bourgeon mammaire. Sous l’aréole du sein, se développe une petite boule très sensible à la pression. Ce signe témoigne que les hormones de la puberté ont commencé à agir. Et elles ne font pas seulement pousser les seins, mais commencent à faire changer la vulve. Ces hormones sont des estrogènes qui entraînent le développement de la flore vaginale et son acidité. Or l’acidité est nécessaire au développement de candida albicans. Donc quand une petite fille a des pertes blanches, et une irritation vaginale, il faut observer si sa puberté a commencé. Attention, des pertes blanches normales peuvent être très abondantes au tout début de la puberté. Sans qu’il s’agisse de mycoses vaginales.

Mais parfois, chez une fillette dont on pense qu’elle a une mycose vulvovaginale, ce n’est pas du tout une mycose vaginale, mais tout autre chose que l’on prend pour une mycose vulvo-vaginale. De quoi peut-il s’agir ? Lire la suite.

Une mycose vulvo vaginale chez une jeune fille vierge ? C’est possible. Lire la suite…

Votre fillette a souffert d’une mycose vulvo vaginale ?

Si c’est le cas, ou si vous en avez eu étant petite fille, pensez à laisser un message ci-dessous, en bas de la page, dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d’autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n’apparaîtra pas… Discrétion oblige !

Cet article a été rédigé par un médecin.

© Doctical 2013

  
doctical shop banner - Une mycose vaginale chez une petite fille ?

3 Comments

  1. Avis de Berenice
    Berenice 31 octobre 2018 à 18 h 11 min - Répondre

    Démangeaisons et rougeurs à la vulve chez une petite fille de 6 ans
    Depuis un mois, ma fille de 6 ans est très rouge autour de l’entrée du vagin et un peu dedans. Au début, elle disait que ça la brulait, et maintenant, parfois elle se plaint que ça la pique ou qu’elle veut toujours faire pipi, même juste après avoir fait. Mais pas à chaque fois.
    Son médecin a fait une analyse des urines il y a 20 jours tout est bon. Il m’avait prescrit de l’Amycor. Certains jours, c’est bien et ensuite, elle redevient rouge. Elle s’essuie en tapotant et je la lave tous les soir avec du Saforelle intime « qui la pique »
    Il y a une dizaine de jours, elle a eu le téton gauche gonflé et rouge et sensible. Son médecin m’a conseillé de mettre la même crème. L’évolution a été bonne, mais la zone reste un tout petit peu rosée même Puis, aujourd’hui, c’est redevenu comme au début. Il ne voit pas d’où cela vient.
    De plus, elle a depuis deux jours les fesses irritées, de l’ eczéma car elle y est sujet comme dans la famille moi et son frère. Je lui applique du Xeracam d’Avène
    Elle boit peu d’eau surtout du lait et va au toilette 3 4 fois dans la journée mais pas la nuit.
    j’ai vérifié s’il n’y avait pas des oxyures pendant deux jours à différentes heures le soir mais je n’ai rien vu
    Je ne sais si je dois continuer de lui mettre de la crème.
    D’où cela peut provenir ? Dois-je voir un pédiatre, dermato ou cela va s’arranger tout seul ? Je suis un peu perdue et perplexe

    • Avis de Médecin rédacteur
      Médecin rédacteur 4 novembre 2018 à 18 h 19 min - Répondre

      Réponse de médecin à Bérénice pour Doctical à propos de sa petite fille de 6 ans qui souffre de brûlures, démangeaisons et envies d’uriner
      Je vais vous donner plusieurs conseils pratiques.
      Tout d’abord, si le Saforelle brûle votre petite fille, arrêtez de l’utiliser !
      Ensuite, les mycoses sont très rares chez les fillettes avant le début de la puberté, donc il y a peu de chances qu’il s’agisse de cela.
      Et puis, les oxyures, cela ne se voit pas, même en les guettant. Si elle a des démangeaisons, je vous conseille de faire prendre du Fluvermal à toute la famille le même jour, puis 10 jours plus tard. C’est la seule solution de s’en débarasser si jamais c’est en cause. Notez qu’une personne sur 3 a des oxyures environ. C’est donc très fréquent.
      Si votre fille boit beaucoup de lait, je commencerais par arrêter totalement le lait et les laitages pendant 15 jours à 3 semaines. Cela peut être en cause, et si c’est le cas, l’amélioration est rapide.
      Et puis, je vous engage vivement à lire notre article : mycose chez une fillette, et si c’était autre chose…
      Surtout, tenez-nous au courant !

  2. Avis de Angela
    Angela 14 juillet 2015 à 16 h 40 min - Répondre

    Cet article m’a ma beaucoup aidée. Merci !

Laisser un commentaire